Mathou-Pitchou, la 1ère micro-crèche modulaire à ossature bois

En 2008, en France, le taux de natalité a dépassé deux enfants par femme. En 2009, 821.000 bébés ont vu le jour. Mais voilà c’est une réalité, notre pays manque cruellement de structures d’accueil pour la petite enfance. Pour pallier à ce manque, deux sociétés Françaises ont uni leurs compétences pour créer  Mathou-Pitchou, la 1ère micro-crèche modulaire à ossature en bois.

Cette micro-crèche, d’une superficie de 112 m2, peut accueillir de 9 à 12 enfants. Conçue avec des matériaux sélectionnés sans solvant et sans formaldéhydes, Mathou-Pitchou répond au label Très Haute Performance Energétique (THPE). Grâce à sa petite taille , elle peut s’implanter partout:  lotissement, centre commercial…

La première Mathou-Pitchou devrait être installée avant la fin du premier semestre. D’autres vont suivre car cette micro-crèche a un très bon impact auprès des collectivités locales et des gestionnaires privés de crèches.

Livrée en 4 mois, Mathou-Pitchou est mise sur le marché à 180 000 euros.

Perso, j’adore le concept et j’espère qu’il  aura beaucoup de succès. Le gouvernement voulant créer 103 000 places d’accueil collectif  d’ici  2012, je me dis que Matchou-Pitchou a de beaux jours devant elle.

Petit message au Maire de ma commune (bah quoi on sait jamais il peut me lire!) : Vous passez commande quand?


Rendez-vous sur Hellocoton !

3 réflexions sur “Mathou-Pitchou, la 1ère micro-crèche modulaire à ossature bois

  1. Caroline dit :

    @ Didoune c’est clair que c’est une bonne idée qui pourra remédier au manque de places en crèches.

    @Mom in the City , je ne sais pas encore où sera implantée la 1ère mais je serais tenue au courant et je vous en ferais part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe without commenting