A trop attendre….

Je rebondis suite au post de Mme Farfalle sur la différence d’âge entre les enfants et sur le fait d’attendre d’être stables professionnellement pour concevoir un bébé. Quand deux personnes s’aiment et veulent avoir un enfant, il est évident qu’ils souhaitent l’accueillir dans les meilleures conditions possibles. C’est à dire un toit, un salaire, une voiture, de l’argent de côté en cas de pépin….Mais au jour d’aujourd’hui je pense qu’à trop attendre et à vouloir être trop raisonnables et bien on ne fait plus rien !

Chéri a toujours voulu avoir des enfants avant moi. Moi, naïve , je voulais attendre d’avoir une maison, un cdi d’être ‘stables ‘quoi! Et puis je me suis rendue compte que de toute façon même avec un CDI  on n’est pas à l’abri du licenciement. De nos jours le cdi n’est plus un gage de stabilité faut arrêter avec ces conneries ! La maison? Nous étions dans le sud, avec nos 2 boulots et pas un radis de côté, au mieux on  aurait pu s’acheter un studio…Non merci. Alors si l’envie était là, et bien là pour tous les deux, pourquoi attendre? Nous n’étions pas SDF, on bossait tous les deux, nous étions en location, on s’est lancés….

Je suis tombée enceinte de Roloulou, j’avais 24 ans, je travaillais en cdi. Chéri aussi , et au début de mon congé maternité j’ai été licenciée…, voilà ça c’est fait…(le gage de stabilité toussa…)

Pour Chouquette nous étions au chômage tous les deux. Certes ce n’était pas les meilleures conditions mais on savait que ce serait temporaire, qu’une grossesse dure 9 mois et que la situation avait le temps de changer pour Chéri! Parce que pour moi c’était cuit hein fallait pas rêver ! Mais je n’ai jamais craint pour notre vie de famille, j’étais confiante. Par la suite j’ai pris un congé parental de  3 ans, Chéri a retrouvé un cdi et je ne pense pas que mes enfants aient été malheureux de cette situation ou que nous avons été inconscients de les avoir faits dans ces conditions!

Vous avez attendu d’être ‘stables’ pour faire vos enfants?

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

26 réflexions sur “A trop attendre….

  1. laetibidule dit :

    La question de la stabilité n’est pas venue chez nous, mais c’est parce que quand on c’est vu prêt à avoir un enfant on avait déjà un boulot tout les deux, et qu’avoir une maison à nous n’était pas une obligation !!!
    Mais tu as raison à quoi cela sert d’attendre d’avoir un boulot en CDI qu’on est même pas sure de garder !!! Mais je pense quand même qu’il faut mieux être déjà rentré un peu dans la vie active avant de tomber enceinte car la reprise est plus facile après.
    Bonne journée !!!

  2. Caroline dit :

    @laetibidule certains couples aussi préfère commencer leur vie de famille avant le professionnel et vice versa. Après chaque cas est différent bien évidemment, le tout est d’être prêts je pense

  3. Jiti dit :

    Je ne suis pas dans la situation mais je crois aussi qu’attendre un CDI ce n’est pas ce qu’il y a de plus « sur »… Pour ma part, je fais de l’intérim et je dois avouer que j’ai rarement des longues périodes de chômage et quand c’est le cas j’arrive à m’en sortir. J’ajouterais que ça n’est pas en CDI que l’on gagne forcément le plus d’argent. Il y a juste le banquier que ça rassure bien que les mentalités ont tendance à changer maintenant.

  4. Caroline dit :

    @Jiti, tout à fait on peut très bien avoir un CDI et gagner 800 euros par mois ! Si les banques commencent à changer sur ce point là c’est une bonne nouvelle

  5. MamaFunky dit :

    Comment t’as pu te faire viré en congé mat’, c’est interdit !!!!
    Nous on a aatendu déjà de se marier, car j’ai beau être funky, j’ai des principes et je ne voulais pas d’enfants avant d’être mariée. Donc le temps de préparer un mariage, ca nous a laisser le temps d’avoir aussi un CDI. Je pensais que c’était plus rassurant aussi le CDI… Ce qui ne m’a pas empechée de me faire virée juste avant BB2. Au final, j’ai eu une grossesse peinarde, sans stress de patron relou et de collègues chiants 🙂

  6. Caroline dit :

    @MamaFunky, c’était un peu particulier j’étais auxiliaire parentale à domicile chez des particuliers, les parents déménageaient on avait pas envie de faire de grande procédure on s’est donc arrangés comme ça à l’amiable, j’avais mon chômage et eux n’avait pas d’indemnité de licenciement….Pas envie de chipoter ‘dans mon état’ 😉

  7. anaisl57 dit :

    Non pas du tout. Le papa est encore étudiant, il a reprit des etudes suite a un accident de la route.
    Nous voulions attendre d’avoir une situation stable mais j’avais déja 25ans et je ne me voyais pas du tt attendre 3ans de plus. Nous nous sommes lancé et pour l’instant on s’en sort pas trop mal même si nous n’avons pas encore réussi a déménager…mais ça viendra tôt ou tard. biz

  8. anaisl57 dit :

    Par contre j’aurais adoré prendre un congé maternité, mais la, dans notre situation c’est tt simplement impossible malheureusement…

  9. Mademoiselle Farfalle dit :

    Quand je suis tombée enceinte de Mam’zelle Bouclette, j’étais en CDD (je le suis tjrs, merci les CDD à rallonge de l’éducation nationale) et l’amoureux en période d’essai, donc tu vois pas hyper stable..
    Depuis, on a un crédit immo plus un crédit auto qu’il faut rembourser… Et je suis toujours en CDD et donc l’amoureux bientôt au chômage…
    Donc pas l’idéal pour faire un deuxième enfant je trouve…

  10. lexou dit :

    Quand on s’est rencontré il y a 6 ans, on était tous les deux en CDI, puis chacun a changé de boîte, et on a voulu avoir notre chez nous, à la campagne, notre projet prenait forme, nous étions contents.En 2009, l’envie tous les deux d’avoir un enfant était devenue forte, alors même si les travaux n’étaient pas finis, tant pis, nous avons accueillis crevette en mai 2011.Tout s’est fait naturellement, sans se poser de question, mais en tout cas, je sais que je ne serais pas capable de faire un enfant si j’étais en CDD, je ne me sentirais pas rassurée, même si comme tu le dis, aujourd’hui, même avec un CDI, rien n’est assuré!

  11. madamezazaofmars dit :

    L’ empereur est arrivé par surprise, Zozo était en CDI mais moi j’ étais en contrat precaire. On a pas hésité…
    Pour Jajaja, en CDI tous les deux mais moi avec un salaire tres bas, on a quand même remis ça. Apres c’est vrai, on n’ a pas de maison a nous, pas mal de credits ( on essaie de s’ en sortir ) mais on a deux merveilleux enfants

  12. LMO dit :

    Ben pour la première, tu te doutes qu’ici c’était l’instabilité totale. Pourtant on s’en est sortie toutes les deux et je pense lui avoir apporté le meilleur environnement possible dans mes capacités.

    Pour la seconde, on est plus « confortables », on a de l’argent (pas beaucoup mais suffisamment) on a un appart à nous, on a les moyens de leur faire plaisir.
    Et très franchement, je suis absolument convaincue que ma première (élevée dans des conditions plus précaires) n’a rien à envier à la seconde.
    L’important, pour moi, ce n’est pas d’avoir les moyens de leur offrir le mcdo toutes les semaines, le cinéma, les jouets dernier cri, etc…
    Pour moi l’essentiel c’est ce qu’on peut leur apporter de concret, la culture, les bonnes manières, le partage… Et ça, riche ou pauvre, on peut l’offrir pareil à ses enfants, il suffit de le vouloir.
    J’étais dans une dèche incroyable quand j’ai eu Mouflette, pour autant, on pouvait aller au musée gratos et on ne s’en est pas privé, on pouvait écouter de la musique, sortir voir les animaux de la ferme… Fin bref, même quand on n’a pas un rond il y a beaucoup de choses à faire.

    Chacun fait comme il veut/peut, la vie ne nous permet pas toujours de faire comme on aimerait.
    Je comprends ceux qui préfèrent attendre d’avoir une situation stable (on a attendu pour la deuxième!).
    Mais voilà, faire un enfant quand on n’a pas grand chose c’est possible. Et en faire un être équilibré, heureux et intelligent aussi! 🙂

  13. Mélanie dit :

    Nous on a attendu mais on savait qu’on aurait toute la « stabilité » réunie à l’aube de nos 24 et 27 ans.
    Si ça n’avait toujours pas été le cas à 35 ans on aurait surement reconsidéré la chose avant.

    Je pense que tant que tu n’es pas pressé par l’âge tu peux te permettre d’attendre un peu. Car pour ma part une situation instable est beaucoup trop stressante pour accueillir un enfant sereinement. Mais il est vrai que tu n’es pas forcé de réunir TOUTES les conditions pour avoir un enfant ; juste un minimum.
    Ca reste mon avis et je ne juge pas celles et ceux qui font différement. Chaque situation est différente. Mais j’aurai plus tendance à attendre un peu…

  14. maxxx dit :

    Nous nous sommes ensemble depuis un peu plus de 5 ans et nous vivions ensemble depuis plus de 3 ans, on voulait un enfant depuis le début mais nous étions bien trop jeune! nous avions un appart’ de fonction, donc pas de problème de ce côté là, mais pour nous un autre problème c’est posé, l’âge! j’ai accouché pour mes 20 ans, mais qu’est ce que ca change 20 ans, 30 ans?! nous nous aimions et on été heureux tout les deux, mon conjoint été en cdi et moi je ne travaillai pas, j’avais fini mes études, je voulais pouvoir resté avec ma puce! Ma fille a des parents jeunes, mais elle pète la forme et on l’aime plus que tout, elle n’était pas une erreur, mais un choix! Alors y’a-t-il vraiment un bon moment? Je pense que c’est quand on le sens, maintenant je suis la plus heureuse des mamans!! 🙂

  15. Val1603 dit :

    Non, on a juste attendu d’en avoir envie tous les deux… De toute façon, si on avait attendu d’être stable, j’aurais jamais eu Grande-Miss… parce que même à ce jour Mr Ex. il est toujours pas stable !!!

  16. Mimilady dit :

    Vu que j’ai eu Mini1 à 25 ans… je suis pas sûre qu’on puisse dire que j’ai « attendu »… et puis après j’ai tellement enchainé les 2 autres grossesses qu’on ne peut pas le dire non plus…
    Il se trouve que les circonstances ont fait que je venais d’avoir mon concours d’instit et mon premier poste (prof c’est stable, et superman aussi est prof…) J’ai fait une semaine de rentrée et hop j’étais en congé maternité… t’aurais vu la tête des parents d’élèves! 😉

  17. cleopat dit :

    quand j ai eu à ma fille aînée, j avais à peine 18 ans, je venais d avoir mon bac et je commençais une école! et mon mari lui commençait à peine à travailler donc côté stabilité ça n’était pas vraiment ça !

  18. pacotille dit :

    Tu as raison, à force d’attendre les conditions idéales on ne fait plus rien. Pourtant en ce qui me concerne, je suis de nature stressée, tant que mes études n’étaient pas terminées et que je n’avais pas d’emploi, il m’était impossible de me projeter et d’imaginer m’occuper d’un bébé ! Finalement nous avons beaucoup attendu et il nous a fallu nous dépêcher pour n°2 avant que l’horloge biologique nous joue des tours. Je pense que c’est un choix de vie et chacun fait en fonction de son caractère. La vie de famille est prioritaire pour moi mais pour bien la vivre il me faut m’épanouir professionnellement. Or, si j’avais mis de côté études et recherche d’emploi, stabilité etc. je sais que j’aurais culpabiliser. Il faut quand même avoir confiance dans l’avenir pour se lancer quand on n’a pas de travail et donc pas d’autonomie financière car tous les parents veulent le mieux pour leurs enfants et même si l’amour reste le principal, parfois les enfants pâtissent des difficultés rencontrées par leurs parents, il me semble…

  19. Xtinette dit :

    Non, plus envie de profiter avant…voyager et tout et tout…puis on s’est connu tard ! C’est vrai pour beaucoup de choses ce que tu dis…. à vouloir être trop raisonnable on passe parfois à côté de bons moments…

  20. Bidule chose dit :

    Hello,
    je voudrais réagir à ton article car je le trouve très intéressant.
    Pour ma part j’ai voulu attendre les conditions idéales, CDI, achat de maison, travail quelques années pour faire son trou dans le boulot et en fait je regrette…
    Déjà parce que quand tu veux tomber enceinte ça peut arriver rapidement, mais parfois ça peut prendre du temps.
    J’en sais quelque chose, perso j’ai attendu de nombreux mois pour y arriver et le souci c’est que j’ai perdu le bébé.
    Depuis je n’arrive pas à retomber enceinte, je patiente mais le temps passe, passe et finalement je me dit que si on avait essayé dès nos premières envies bébé on en serait peut-être pas là.
    Plus on est âgées plus il est difficile de tomber enceinte, donc je pense pour résumer qu’il faut:
    faire comme on en a envie sans écouter les conseils de chacun sur ce qu’il convient de faire ou pas, à force de repousser l’échéance on fini par ne rien faire du tout ou bien de rencontrer des difficultés qu’on aurait peut-être pas eu plus tôt.

  21. MarlouChou dit :

    C’est vrai que c’est mieux si au moins l’un des deux partenaires a un boulot stable, mais après, faut pas attendre trop, sinon ça ne sera jamais LE bon moment selon moi…perso, on s’est marié, on a tous les deux un boulot stable et le p’tit bout arrive maintenant mais dès le début on s’est toujours dit que si « un accident » arrivait et bien on s’en sortirait sans souci! Je crois qu’il ne faut pas trop se prendre la tête! Bizzz

  22. Pingback: petites annonces
  23. Celine dit :

    Bonjour
    Nous avons 26 ans tout les deux.8 ans ensemble.nous sommes en cdd tout les deux.Nous avons grand envie xe devenir parents.Mon mari ( mariage en juillet 2015) lui a tres tres envie.moi je suis bloquee car pas de situation stable.Nous sommes en location dans une jolie maison.Qu en pensez vous ?
    Merci

  24. MissD dit :

    Bonjour,

    Je suis rassurée de voir certains commentaires car mon mari est aux études et moi au chômage mais envie de bébé depuis plus d’un an et décidé de s’y mettre bientôt en sachant que nous vivons très bien comme ça. Surtout que si on s’y met bientôt il arrivera à la fin de ses études et a un job assuré… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Subscribe without commenting