Tiens, si on allait aux urgences pédiatriques pendant les vacances

La mer, la piscine, le soleil, les transats, les glaces, le sable, l’apéro, les jeux, les balades…c’est lassant finalement deux semaines de vacances en famille.  Nous, histoire de pimenter un peu le truc et  casser cette monotonie estivale, nous avons passé quelques heures aux urgences pédiatriques de Saint Nazaire avec BB3.

Mercredi 29 aout, nous devons rendre le mobil home à 10 heures. 7H30, branle bas de combat il faut tout ranger, refaire les sacs, nettoyer….BB3 est allongé au milieu de notre lit. Je fais des allers retours dans la chambre, je prends mon sac, j’avale mon café en vitesse, je repars dans la chambre, je re range quelques trucs, ,  je m’assoies à nouveau pour finir de déjeuner et là avec Chéri on entend un ‘boum‘. 1/4 de millième de seconde j’ai cru que c’était Chouquette ou Roloulou qui avait tapé sur le mur. Mais quand j’ai entendu hurler BB3, j’ai su que je m’étais trompée….Horreur, de battre mon cœur s’est arrêté, j’entre dans la chambre à toute vitesse et je vois mon amour, mon cœur, mon fils adoré la tête en bas à la verticale…

C’est de ma faute, je m’en veux c’est impardonnable, pourquoi je ne l’ai pas mis dans son lit parapluie comme je le fais tous les matins lorsque l’on déjeune? Pourquoi j’ai retiré mon sac de fringues qui était par terre à côté des couvertures par terre, au cas ou il tomberait? Pourquoi je n’ai pas replacé une couverture à la place de ce sac? Pourquoi je l’ai laissé tout seul?

Je récupère BB3 en pleurs, on l’ausculte de tous les cotés, on lui passe un gant  froid et quelques secondes après il ne pleure plus. Il est 8 heures du matin.  Pendant 2 heures on surveille son comportement, il est comme d’habitude, souriant, gracieux, il ‘parle’, il ne montre aucun signe qui pourrait nous faire penser qu’il y a quelque chose. J’en m’en veux, je suis inconsciente, je suis nulle, incompétente, je me répète ça pendant 2 heures.

10 heures, on rend les clefs du mobil home et on décide de se rendre aux urgences de Saint Nazaire histoire de se rassurer. Nous ne rentrons pas directement à la maison car on doit récupérer un autre mobil home en Loire Atlantique pour la fin des  vacances.

 

 

11 heures environ, je prends bb3 sous le bras, Chéri et les nains sont restés dans la voiture sur le parking. Je raconte l’histoire à  l’accueil, et on nous installe directement  dans une chambre puis je re-raconte l’histoire à une personne (aide soignante, infirmière????) . Elle lui fait les constantes, le pèse puis j’attends l’interne qui doit lui faire un examen neurologique ( de suite je m’imagine l’IRM ou je ne sais quoi….mais non finalement! ). Le médecin arrive une bonne demi heure après. Je raconte de nouveau puis elle me pose tout un flot de question, si perte de connaissance, vomissements, si il a  bien tété…Elle l’examine, et vas-y que BB3 lui fait des grands sourires, rigole, et ne veut plus lâcher le stetoscope, en voyant tout ça elle est rassurée, il va bien. Elle regarde ses pupilles puis me dit qu’elle va demander à sa chef si on peut rentrer à la maison, ou si si BB3 doit rester quelques heures en observation, étant donné son jeune âge elle préfère demander confirmation.

Un quart d’heure après elle revient, elle a le feu vert , nous pouvons rentrer en veillant à bien le surveiller pendant 48H…..Soulagés nous repartons vers notre second lieu de vacances, 48h à l’observer, à regarder le moindre signe anormal, le moindre pleur inhabituel, la moindre régurgitation qui pourrait se transformer en vomissement.

Vendredi matin, on respire…..


Rendez-vous sur Hellocoton !

14 réflexions sur “Tiens, si on allait aux urgences pédiatriques pendant les vacances

  1. laetibidule dit :

    Aïe !!! Malheureusement un accident est si vite arrivé, et on n’est pas infaillible, mais l’important c’est que tout ce soit bien terminé.

    Ici P’tit Lutin, c’est fait une belle bosse en se cognant sur le radiateur accoler à la table à langer quand il avait environ 16 mois, avec vomissement 1h plus tard, donc urgence, mais heureusement rien de grave; et pourtant j’étais là tout le temps, mais alors que j’avais les mains prise avec la couche sale, il a voulu se retourner sa main à déraper et sa tête à taper contre le radiateur !!! Enfin dans ces cas là on se refait le film de tout ce qu’on aurait du faire !!!

    Bonne journée !!!

  2. lexou dit :

    j’imagine l’inquiétude!!!!c’est arrivé à ma soeur, exactement la même chose il y a 3semaines, elle a été aux urgences et est ressorti deux heures plus tard, elle s’en veut à mort, et depuis le met toujours dans le parc quand elle a besoin de ses deux bras!ouf!!!!!plein de bisous à bb3

  3. Maman Lapin dit :

    Ouf en effet ! Et cela doit rester le principal ! J’ai trembler pour bb3 en lisant ton post 🙁
    Combien de fois ai-je frissonner de terreur en pensant que peut-être éventuellement mon bb pourrait tomber ou glisser de mes bras !!
    Bonne continuation avec plein d’amour pour toute ta famille 🙂

  4. Val1603 dit :

    Rhooo l’angoisse… Mais personne n’est à l’abri d’un moment d’inattention… Heureusement plus de peur que de mal… et vous avez pu poursuivre vos vacances…

  5. aggie dit :

    C’est si vite arrivé.
    Quand elle avait 8 mois notre biscotte est tombée du canapé alors que nous étions à côté d’elle! Nous étions tout honteux aussi, pourtant nous sommes toujours très vigilants.

  6. Chez Pat dit :

    La peur qu’il est quelque chose de grave, plus la culpabilité que se soit à cause de nous …. Je crois qu’on y passe toute un jour! Le principal c’est qu’il aille bien !!

  7. clarisse dit :

    tu as eu le bon geste de l’amener aux urgences !!

    a mon cheri je lui indique une regle : pas d’urgence ms jours de repos et les vacances !!!

  8. Caroline dit :

    @Alice, soulagement, oui

    @laetibidule ils nous font de ces frayeurs!

    @lexou tu m’étonnes on se sent tellement nulle quand ça arrive

    @Maman Lapin depuis j’arrête pas de me faire des films!

    @Val1603 c’est vrai personne n’est à l’abri mais qu’est ce que je m’en veux!

    @Amélie Epicétout heureusement oui, plus de peur que de mal

    @aggie quand ils commencent à bouger dans tous les sens, ça devient compliqué! Fini le temps où bébés, ils ne bougeaient pas d’un poil ^^

    @Amy, quelle frayeur on a eu!

    @Chez Pat j’ose même pas imaginé si ça n’avait pas été!

    @FoxyMama, oui, ouf!

    @clarisse même si il n’y avait aucun signe qui pourraient nous faire penser que… on a préféré confirmer!

    @clarisse oui ils ont la tête dure nos petits

  9. Océane G. dit :

    Aïe, pauvre petit bout. Ce genre de chute est vite arrivé dès que les bébés se déplacent. Aëdan a dû tomber une ou 2 fois de notre lit comme ça :-//
    Sinon, moi aussi j’ai fait un tour aux urgences pendant mes vacances au mois d’août, mais pour Kyllian qui, en tombant, s’est pris sa poignée de vélo en plein dans l’oeil droit. Comme pour vous, plus de peur que de mal heureusement ^^
    Ah ces enfants, on n’a pas fini de se faire du soucis pour eux…

  10. Caroline dit :

    @Océane G. ouille l’œil ça aurait pu aussi avoir des conséquences! On n’a pas fini de se faire des cheveux blancs tiens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe without commenting