Reprendre le travail après un congé parental de 3 ans

Dans moins d’un mois,  le 1er avril, je vais reprendre le boulot. Une éternité que je ne suis pas allée travailler étant donné que j’ai été arrêtée très tôt pour ma 3ème grossesse (enceinte d’1 mois) et que j’ai enchainé direct 3 années de congé parental. Je le dis clairement, je n’ai pas envie de reprendre. Enfin si des fois j’ai envie, et des fois je me demande si je vais pouvoir concilier ma vie de Maman, ma vie professionnelle et ma vie de femme. J’ai bossé quand j’avais deux enfants et que j’étais en couple, mais bosser en étant Maman solo et avec un enfant en plus, je n’ai jamais fait. L’avantage de la garde alternée c’est que je vais devoir gérer seulement une semaine sur deux l’école et mon boulot, la semaine où je ne  les ai pas sera beaucoup moins stressante. D’ailleurs j’ai repris contact avec la responsable des plannings qui m’a demandé comment je souhaiter bosser, je lui ai répondu que les semaines où j’avais mes enfants je voulais être présente pour les conduire à l’école, que je voulais être là à 16h15 aussi et que je ne  voulais pas travailler le mercredi. Par contre, les semaines où les nains étaient chez leur papa, elle pouvait me mettre des heures à bloc de 8h à 19h, samedi matin compris.

Reprise du travail

C’est une toute nouvelle organisation qui va commencer, et même si je flippe un peu je sais que c’est l’histoire de quelques semaines et qu’après ça va rouler. Il n’y a juste pas de place pour l’imprévu, comme aller chercher à l’école un nain malade,  pas de place non plus pour l’imprévu nommé varicelle par exemple (personne n’a un môme à me prêter dans les jours à venir pour la refiler au Boubou? Je demande). Je ne peux compter que sur moi ici, je ne peux pas me dire que c’est mon père, ma tante ou ma belle-mère qui va prendre le relai pendant que je suis au taf, pareil pour les vacances c’est centre de loisirs direct (la vache ça va me coûter une fortune quand j’y pense, heureusement que c’est seulement la moitié des vacances scolaires!).

Non vraiment je ne suis pas pressée de reprendre en fait, j’ai apprécié d’être là pour eux pendant ces trois dernières années, j’ai adoré les voir grandir, j’ai aimé prendre du temps avec eux, le 1er avril c’est demain et ça fait flipper un peu quand même de chambouler ce rythme que nous nous étions créé.


Rendez-vous sur Hellocoton !

14 réflexions sur “Reprendre le travail après un congé parental de 3 ans

  1. Reb dit :

    je comprends que tu flippes un peu !
    Honnêtement je n’ai aucun conseil à te donner .
    Bon courage !

  2. sophie mum dit :

    c’est normal que tu flippes un peu, moi seule avec une fille parfois j’en peu plus alors toi avec 3 enfants je te dis chapeau d’avance. Pour le cote pas de place a l’imprevu je connais bien alors je pris tous les jours pour pas qu’elle soit malade et ca marche plutot bien. pour le centre voit avec la caf tu as surement droit à l’aide au temps libre et des tarifs bas pour la cantine etc. par mois sans vacances j’en ai pour 130e de frais de garde pour te donner une ordre d’idée de 7h30 à 18h15 et pleins de courage

  3. Fabien dit :

    C’est sûr que ca va faire bizarre de partir de la maison après avoir instaurés ses petites habitudes et son rythme de vie.
    Courage pour les premières semaines 🙂

  4. danslapeaudunefille dit :

    Comme je te comprend ! Je reprend lundi le travail après une pause d’1 an au chômage et malheureusement je dois reprendre à 100% ça va être la course aussi

  5. maman@home dit :

    Tu as entièrement raison de dire Caroline que c’est l’affaire de quelques semaines tu vas trouver ton rythme de croisière c’est sûr mais ça risque d’être un peu sportif au départ évidemment avec quelques coups de blues du style “c’était mieux avant” mais si ton boulot et tes collègues te plaisent alors ça le fera. Courage !

  6. Stéphanie dit :

    Je suis aussi d’accord pour les quelques semaines. Quand je suis redevenu salariée après avoir enchainé congé parental + job free lance, je ne faisais pas la maligne… 1 ans et demi après ça me semble juste normal même si j’adorerais rentrer plus tôt à la maison pour profiter des enfants plus sereinement. J’aime quand même beaucoup ces périodes bien différentes qui font nos vies… C’est émouvant quand chacune se termine. Bises, je penserai à toi…

  7. Sonia dit :

    Courage ! Moi aussi je dois reprendre et ça m’angoisse un chouille, tout est question d’organisation hein ! (Non ?)

  8. Natacha no gluten dit :

    Bon courage pour la reprise et en attendant profites de ces semaines qui restent 🙂

    PS/ pas simple quand nous n’avons pas de mamie pour nous aider…

  9. Féelyli dit :

    Pas facile la reprise mais tu vas voir, au bout de quelques semaines tout roulera … Et c’est sûr qu’en étant maman solo, les imprévus deviennent plus difficiles à gérer …
    Mais je suis sûre que tu vas très bien t’en sortir …

  10. Caroline dit :

    @Reb c’est l’histoire de quelques jours pour se remettre dans le rythme

    @sophie mum C’est un budget la garde! Il faut que j’aille voir oui pour les tarifs préférentiels concernant la cantine

    @Fabien merci

    @danslapeaudunefille c’est quand même plaisant de casser son petit rythme de vie

    @maman@home est ce qu’il me plaira toujours autant? Je me pose la question!

    @Stéphanie ce sont des étapes, c’est du renouveau, c’est bien en fait même si la nostalgie prendra surement le dessus au début

    @lily merci, bises

    @Sonia maitre-mot : or ga ni sa tion (je suis terrorisée 🙂 )

    @Natacha no gluten je vais essayer de profiter et de barrer des choses sur ma todo list!

    @Féelyli c’est sur ce point là que j’ai le plus la pression!

    @working mum différent et peut-être même mieux, qui sait??!!???

  11. lexou dit :

    Le plus dur seront surement les premières semaines, le temps que ton organisation se mette en place, mais je suis sûre que tu vas y arriver, je trouve ca top que tu puisses agender tes plannings avec ta semaine avec ou sans enfants, reviens nous raconter comment s’est passé cette reprise!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe without commenting