La reprise du travail qui se transforme finalement en pointage chez Pôle Emploi…

‘Alors Caro, c’est bientôt que tu reprends, ça te fait quoi?’ ‘Tu as eu tes horaires? Comment tu vas faire avec les enfants?’. Des semaines que je parle de ma reprise de boulot qui devait avoir lieu demain. Des semaines que je me dis que j’étais bien en congé parental finalement, mais quand même, reprendre une activité professionnelle c’est chouette aussi. Fini la Maman en congé parental, bonjour la working Maman qui va essayer de concilier sa vie de Maman solo en garde alternée et son taf. J’avais pris les dossiers pour le centre de loisirs afin d’inscrire les nains pendant la première semaine des vacances scolaires, j’avais ressorti ma carte pour pointer au boulot, et j’avais même relu quelques courriers d’information reçus par mon employeur pendant mon congé parental de 3 ans.

Lundi j’avais rendez-vous avec ma responsable pour parler de ma reprise et pour être honnête, reprendre mon poste d’avant ne me faisait pas sauter de joie. Mais bon j’ai la chance d’avoir un CDI, je ne vais pas cracher dessus et je sais que j’aurais tiré du positif dans tout ça, surtout si je pouvais adapter mes horaires avec les petits. Et puis au fil de l’entretien j’ai senti que ça ne se passerait pas du tout comme je l’avais imaginé. Elle a commencé à me parler de la baisse de l’activité depuis une bonne année et que c’était pas la fête dans l’asso. Je lui ai dit qu’il me fallait une centaine d’heures minium de boulot pour vivre, elle m’a dit qu’elle ne pouvait m’en garantir qu’une vingtaine pour l’instant. Ah. Et là dans ma tête ça fait ‘démission’ ‘rupture conventionnelle’ ‘licenciement’ . Après avoir pas mal discuté, on a fini par signer une rupture conventionnelle de cdi.

rupture conventionnelle

De statut de Maman en congé parental je vais passer au statut de Maman chômeuse. Les boules. Alors bien sûr c’est une situation temporaire je le sais, c’est peut-être l’occasion de me reconvertir, de faire une VAE, oui bien une formation avec l’aide de Pôle Emploi (Ah, ah , ah, pardon je me marre). On verra, en attendant je digère la nouvelle et je savoure le fait que je vais pouvoir continuer pour l’instant à être Maman accompagnatrice en sortie scolaire, et profiter de mes enfants sans avoir à jongler avec l’école et le travail. Pôle Emploi, le 24 avril, me voilà!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le lundi matin les semaines impaires…

Le lundi matin les semaines impaires… je n’ai pas envie de me lever.

Le lundi matin les semaines impaires… je reste un plus longtemps dans leurs lits pour les câliner et les réveiller tout en douceur.

Le lundi matin les semaines impaires… j’essaye de ne pas hausser la voix ou de me fâcher.

Le lundi matin les semaines impaires… les au revoir sur le trottoir avec les deux grands durent un peu plus longtemps.

Le lundi matin les semaines impaires…  je reste un peu plus longtemps avec le Boubou dans sa classe.

Le lundi matin les semaines impaires… j’essaye de faire bonne figure quand je lui fais un dernier câlin.

Le lundi matin les semaines impaires… j’ai la gorge serrée quand je franchis la porte de l’école maternelle.

 

20150321_192131

Le lundi matin les semaines impaires… je n’ai pas envie de rentrer dans ma maison bien trop calme.

Le lundi matin les semaines impaires… je n’ai envie de rien en fait.

Le lundi matin les semaines impaires… j’ai hâte d’être au lundi suivant.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’avais pourtant dit que je n’aimais pas les appels aux votes

Il y a deux ans j’écrivais un billet concernant les concours avec appel aux votes. Je râlais car pour moi tous ces concours n’étaient pas justes. ‘Votez pour le blog révélation de l’année, votez pour la photo la plus rigolote, votez pour le doudou le plus craquant,  votez pour le bébé le plus souriant….’Votez votez votez votez, et au final c’était une photo nulle à chier qui gagnait car l’auteur avait beaucoup d’amis, fréquentait les forums d’entraide aux concours ou utilisait la triche pour booster les votes.

Concours

 

Et puis l’année dernière je me suis inscrite au concours ‘Blog de Maman’ sur Famili. Chaque mois la rédaction élisait son blog coup de cœur parmi les 10 blogs ayant récolté le plus de votes. J’étais consciente en m’inscrivant que je devrais faire des appels pour me soutenir sur les différents réseaux. Je déteste  faire ça mais je l’ai fait quand même car il n’y avait pas que les votes qui étaient pris en compte, un jury donnait son avis, et ça c’est hyper important pour moi.  Et surtout à la clef, lors de la grande finale, il y avait un séjour en famille à gagner  au Domaine des Ormes. J’ai été  élue blog coup de cœur en mars 2012.

En mars 2013, la finale a opposé les 12 blogs élus par la rédaction. Une nouvelle fois je vous ai saoulé sur Facebook, Twitter ou encore Hellocoton, une nouvelle fois je n’ai pas aimé faire ça mais il fallait absolument que je sois dans les 5 premières à récolter le plus de votes afin d’avoir une petite chance d’être choisie.  Grâce à vous, à votre soutien, à vos petits clics quotidien j’étais parmi les 5 blogs ayant récolté le plus de votes. Je vous en remercie une nouvelle fois, mais malheureusement je n’ai pas été élue le blog de Maman 2012 par le magazine Famili, c’est Allo Maman Dodo la winneuse, bravo encore à elle.

Je suis un peu déçue évidemment, je n’emmènerai pas ma tribu en vacances mais que voulez vous c’est l’jeu ma pauv’ Lucette, on savait bien en s’inscrivant qu’il y aurait 11 perdantes !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mes souvenirs d’école maternelle

J’ai très peu de souvenirs de mes années de maternelle. Je me souviens des trajets en car pour rejoindre mon école dans le village d’à côté, je me revois courir à la récréation à travers la cour pour espérer avoir une trottinette, je me souviens de mon collant que j’avais découpé avec une paire de ciseaux et des poésies à illustrer dans le cahier. Je me rappelle également des peintures que nous faisions sur des grandes feuilles blanches ainsi que de l’encre violette sur les feuilles d’exercices.

Quatre cahiers viennent compléter ces souvenirs. Mes cahiers de grande section,  année 1985/1986, gardés précieusement par ma maman , et que garde à mon tour soigneusement comme des pépites.

 

 

Le 09 octobre 1985, je découvrais la lettre ‘a’, le 26 mai 1986, je reconnaissais le mot ‘maman’, et trois jours plus tard je travaillais sur le ‘m’. Le 02 juin 1986, j’écrivais ‘une fleur’.

Le 23 juin 1986, j’écrivais encore et encore….J’en oubliais même le ‘n’ de mon prénom!

Il y a quelques jours, j’ai feuilleté avec tendresse ces cahiers en compagnie des  nains. Ils ont voulu que je leur lise les poésies que j’avais apprises petite. Après quelques lignes, Roloulou s’est aperçu qu’il en connaissait une,  c’est donc ensemble que nous l’avons récitée!

 



Vous gardez des souvenirs de vos années de maternelle?

 

 

 


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le jour où le coton a (presque) disparu de ma salle de bains

Quand BB3 était tout bébé,  j’utilisais pour le change du coton et du liniment que j’ achetais en pharmacie. Pour mon démaquillage, j’utilisais aussi des cotons. A raison de 7 ou 8  environ par jour pour BB3, et de 2 pour mon démaquillage (même si il n’est pas quotidien) , ça en fait des kilos de déchets dans ma poubelle!

Alors j’ai eu envie de changer un peu ma manière de procéder, comme je le faisais d’ailleurs pour les nains quand ils étaient bébés. J’utilisais des carrés de tissu polaire, que j’avais découpés dans un plaid, acheté chez le Suédois. Lavables en machine et réutilisables à volonté, c’était parfait pour ne pas encombrer ma poubelle.  Bon par contre uniquement pour les pipis, pour les selles c’est au dessus de mes forces je ne peux pas, les carrés de coton ne sont jamais loin! 

C’est en participant récemment au Best Of de Parole de Mamans (je vous en reparle bientôt) , que j’ai découvert ‘Les tendances d’Emma‘, une boutique qui commercialise des carrés et des gants lavables pour le change des bébés, ainsi que des carrés pour le démaquillage des mamans ( fabriqués en France, par des détenus, dans une démarche de réinsertion).

Présentés dans un jolie boîte en bois (j’adore, c’est très chouette dans la salle de bains) ces carrés lavables sont vraiment tout doux. Vendus avec un joli filet, je n’ai plus qu’à les mettre dedans une fois utilisés et hop en machine. Les gants de change sont bien pratiques aussi et peuvent être utilisés pour les selles de bébé, mais pour moi c’est toujours niet, pour ça j’ai toujours mes cotons pas loin! Je suis complétements conquises par ces kits écolos tellement pratiques!

J’adore aussi chez les Tendances d’Emma ce sont des petits gants d’apprentissages en Bambou pour les enfants de 3 à 6 ans. Parfaitement adaptés à leurs petites mains ils sont tout mignons.

 

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

La saucisse c’est ludique

(Huhuhu, le titre en mousse…)

C’est bien connu, une assiette joliment décorée, colorée et ludique aide à faire accepter certains aliments, comme les légumes, aux enfants. Je ne sais pas pourquoi je vous raconte ça car aujourd’hui ce n’est pas une assiette avec un bonhomme qui a des cheveux en haricots verts, une tomate cerise en guise de nez, 2 olives pour les yeux et une bouche en roulé de jambon que je vous présente, mais des saucisses en plastique  Knakki avec des spaghettis. Genre y’a plus difficile à faire avaler aux nains non?


 

Hyper simple à faire, (en même temps c’est pas du Bocuse) …les enfants vont même pouvoir vous aider. Mettez 5 spaghettis crues (??!!?? On dit un ou une spaghetti ?) , à travers les tronçons de Knakki préalablement coupés (j’ai gardé les extrémités pour  faire les pieuvres)  et faites les cuire dans de l’eau salée bouillante.

Pour les pieuvres, prenez les extrémités des saucisses, faites les réchauffez quelques secondes au micro-ondes (ou plongez les dans l’eau avec les spaghettis) , puis attendez qu’elles refroidissent. Coupez plusieurs fois la base au couteau sur 1 cm environ , faites deux yeux et une bouche avec un cure-dent trempé dans de la moutarde ( avec du ketchup ça marche aussi). Disposez le tout sur l’assiette, effet garanti sur les nains!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le NutriBaby, testé et approuvé

Quand j’ai commencé la diversification pour Chouquette et Roloulou, j’ai beaucoup préparé de petits pots maison. Ça m’éclatait de leur faire à manger. J’en ai passé des heures à éplucher les légumes, à les couper, les cuire, les mixer, les mettre dans des petits pots en verre, les laisser refroidir, pour ensuite les placer au congélateur.

Bientôt ce sera au tour de BB3 de goûter à mes petites purées maison , et pour ça j’ai un nouvel allié de choc: le NutriBaby de Babymoov, que j’ai  reçu à tester il y a plusieurs mois déjà.

 

 

 

 

Il est composé d’un pôle cuisson et d’un pôle mixage avec écran LCD, de deux paniers de grande contenance pour y mettre les fruits ou légumes, d’un réceptacle pour récupérer le jus de cuisson et de spatules. Se trouve aussi un livret de recettes sucrées et salées pour les bébés à partir de 6 mois.

Le NutriBaby possède plusieurs fonctions:

– Il réchauffe et stérilise jusqu’à 3 biberons en même temps

– Réchauffe les petits pots

– Il décongèle

– Cuit à la vapeur et mixe les aliments

C’est cette dernière fonction que j’ai utilisée  pour faire une purée de carottes. Très simple d’utilisation, il suffit d’assembler le pôle cuisson et le pôle mixage, de retirer le réceptacle jaune de jus de cuisson, de verser de l’eau dans la cuve puis de remettre le réceptacle. Dessus on pose un premier panier avec nos légumes, puis un deuxième par dessus, ainsi que le couvercle. Ce qui est pratique c’est que l’on peut séparer les aliments selon leur groupe (légumes, viandes…) ou selon le temps de cuisson nécessaire. Les pommes des terre qui cuisent plus longtemps sont placées dans le panier inférieur alors que les courgettes qui ont besoin de moins de temps de cuisson iront dans le panier du dessus.

A l’aide de l’écran LCD j’ai choisi parmi les différents pictogrammes, le mode cuisson vapeur ainsi que le temps de cuisson désiré. A la fin du cycle une petite sonnerie retentit : c’est cuit! J’ai transvasé mes pommes de terre et carottes dans le bol mixeur, (attention c’est chaud)  et j’ai mixé. J’ai laissé refroidir et j’ai mis ma préparation, non pas dans des pots en verre, car je n’en avait pas, mais dans des moules à glaçon. Étant donné qu’au début BB3 mangera de petites quantités j’ai préféré faire comme ça.

Le NutriBaby est vraiment très pratique, facile à utiliser, il est design, et tous les éléments (mis à part le pôle cuisson et le pôle vapeur)  passent au lave-vaisselle. Je conseille fortement car il possède plusieurs fonctions et surtout les paniers étant de grande contenance on peut cuisiner de plus grosses quantité, pratique avec 3 enfants!

 

 

 

 

Produit offert par la marque

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je me faisais une montagne de son premier biberon de lait artificiel

Avant la naissance de BB3, je savais que je ne l’allaiterai pas aussi longtemps que les deux premiers (Roloulou 14 mois, Chouquette 12 mois).  A la visite des 4 mois chez le pédiatre j’ai commencé à en parler, en lui disant que je souhaitais commencer l’introduction de lait artificiel  en même temps que la diversification, c’est à dire vers ses 5   mois et demi (mi octobre). Mais il y a peu  j’ai appris que je serai absente une journée entière  (je vais à la Capitale) début octobre, j’ai pensé que serait l’occasion d’introduire un biberon de l’ait artificiel à ce moment là .

Le pédiatre m’avait prévenu: il est possible que BB3 refuse, il faudra donc lui proposer plusieurs fois. Puis ce serait bien que ce soit le Papa qui lui donne pendant que Maman fait autre chose…

Comme je n’ai pas voulu m’y prendre au dernier moment, jeudi dernier, me voilà dans le rayon des laits en poudre. Je me suis souvenue que mon pédiatre m’avait parlé de Gallia Calisma, en relais de l’allaitement maternel. Ah tiens il est là devant moi le Gallia Calisma,  impeccable je le prends. De retour à la maison,  les doutes se sont installés. Et si BB3 n’en voulait pas? Et si il hurlait  en tournant la tête? Et si il fallait que j’achète 12 laits différents avant qu’il en accepte un? Et si on découvrait une allergie aux protéines de lait de vache comme pour Roloulou? Et si finalement je ne pouvais pas me rendre à mon rendez-vous ? Et si? Et si?

J’ai préparé, anxieuse,  un biberon de 120ml, je l’ai tendu à Chéri et je me suis éclipsée dans la cuisine. Je suis restée assise sur mon petit tabouret et j’ai tendu l’oreille…J’entendais BB3 déglutir…Ça avait l’air de lui plaire! Il n’a rien dit , il n’a pas pleuré, n’ a pas tourné la tête…Il  a bu son premier biberon de lait en poudre sans rechigner . Soulagement et fierté, aucune seconde je n’ai pensé que ça se passerait aussi bien. Comme a dit Chéri ‘Le sevrage devrait bien se passer!‘ Je suis tellement soulagée, tellement fière de mon fils, je vais pouvoir profiter pleinement de ma journée en sachant que Chéri pourra nourrir BB3! Tout doucement on passera à la diversification, on introduira 2 biberons par jour, et  mon allaitement prendra  sûrement fin pour ses 6/7  mois.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai mis au monde un gros bébé

4kg 080,  52 cm.

Ce 3 mai 2012, à 23h06,  quand on m’a annoncé les mensurations de BB3 j’ai eu un choc. Jamais je n’aurais imaginé mettre au monde un bébé de plus de 4 kilos. Les deux premiers pesant 3kg440/48cm et 3kg260/47 cm, je ne voyais pas pourquoi le  3ème enfant serait différent. Mon ventre était imposant certes, mais en même temps c’était le 3ème je pensais que c’était tout à fait normal. A chaque écho, jamais mon gynéo ne m’a dit que ce serait un bébé qui avoisinerait les 4 kilos. On le dit pourtant aux mamans non,  quand il y a un risque de gros bébé ou le contraire d’ailleurs, de petit ?

BB3 a pris 1kg200 le 1er mois, la même chose le 2ème mois. Moi je m’affolais, mais mon pédiatre m’a rassurée en me disant que c’était courant qu’un bébé allaité prenne beaucoup les 2 ou les 3 premiers mois. Après il se stabilise, heureusement! A chaque visite mensuelle mon obsession c’est de connaitre sa taille et son poids, et puis aussitôt rentrée je trace la courbe dans son carnet de santé.

BB3 est en haut des courbes, très haut même pour le poids, c’est donc un p’tit gros. Non je ne le gave pas, non je n’ai pas l’impression qu’il mange beaucoup, oui la cantine est bonne. A 2 mois et 3 semaines je l’habillais en 6 mois… les vêtements que son grand frère mettait à 6 mois!!. Il ne ressemble pas à un bébé à grosses joues, tout boudiné avec des plis partout non, il est rond, potelé. A 4 mois il pesait 7kg 500 et 64 cm, il a donc prix 12 cm et 3kg400 environ depuis sa naissance. Ah ça oui il pousse comme un champignon mais  à ce rythme là il va dépasser sa sœur qui mesure 1m et pèse 14kg à bientôt 5 ans. Chouquette et Roloulou sont restés très longtemps menus, des petites crevettes toutes légères, alors que BB3 a fait très vite plus que son âge. A  2 mois il avait les mensurations d’un bébé de 5 mois, c’est très déstabilisant, il a poussé  très vite!

Je n’ai jamais été confrontée à des remarques désobligeantes, j’ai entendu bien sûr de la famille dire ‘Ah oui c’est un gros bébé !’ ou bien ‘La cantine est bonne‘ suivi du traditionnel ‘Mais quand il va marcher il va s’affiner’, mais je n’y fait pas attention et de toute façon ça ne m’atteint pas, il est comme il est je ne peux rien y faire.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ma pause estivale

Blog en pause jusqu’à la rentrée, (enfin je dis ça mais je ferais peut être quelques billets finalement) ,  je donnerais aussi les résultats des différents concours, il y en a eu pas mal ces derniers temps, comme les tests produits. Mais c’était un choix de ma part de les publier tout cet été.

Après nos différents week-end par ci, par là, nous partons chez moi en Normandie quelques jours, puis dès le 18 août ce sera nos vacances, deux semaines dans le Morbihan et en Loire Atlantique. Retour le 1er septembre, avant d’attaquer la rentrée….

Bonnes vacances à celles qui ne sont pas encore parties et bon courage à celles qui sont au boulot, pour celles qui restent à la maison, profitez et déconnectez vous du net !

Et surtout n’oubliez pas les filles…..

Rendez-vous sur Hellocoton !