Le Flash Back du lundi

Après les Babies et les Totoches, le Flash Back aujourd’hui sera gourmand! Place aux bonbons!

Le Tublle Gum, ce tube de chewing-gum   (bien chimique) avec son bouchon rose. On appuyait sur le tube pour le faire sortir , je me souviens que pour ne pas en louper un gramme, je coupais le fond  pour en récupérer un max! Il est encore commercialisé d’ailleurs j’en ai vu chez le buraliste,  mais le packaging n’est plus le même, par curiosité j’en rachèterais sûrement!



Les colliers de bonbons, quand on en  mangeait plusieurs à la fois, il restait une peu de bave sur les autres, ce qui rendait le collier tout collant! J’aimais beaucoup ces colliers élastiques!





Snap Crackle, une barre blanche qui collait aux dents avec de la poudre acidulée à l’intérieur. Il me semble que c’est encore commercialisé. J’adorais ça!




Boules coco couleurs pastels à croquer avec des éclats de noix de coco .



Roll’up, 1 mètre de chewing-gum enroulé dans une petite boîte . Plusieurs sortes aussi, il me semble que j’en ai vu chez mon buraliste il n’y a pas très longtemps.




Frizzi Pazzy, un sachet plein de granules qui éclataient sur la langue, pour pour se transformer en chewing-gum.




Les soucoupes, toutes légères et remplies de poudre acide!


Pouah quand je pense à tous ces trucs qui piquent la langue que j’adorais manger, je ne sais  même pas si je pourrais en remanger maintenant!!

Alors, ça vous rappelle des souvenirs??

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le musée du bonbon Haribo

(Si tu es au régime, passe ton tour).

Quand nous vivons dans le Sud , il y a un endroit où l’on emmenait souvent notre famille, c’est le Musée du bonbon Haribo. Un endroit dédié aux réglisses, aux tagada, aux dragibus, aux crocodiles…. bref , un paradis! Une visite très gourmande mais aussi ludique!



Ce musée retrace l’historique de l’entreprise, mais aussi propose des jeux sur les arômes des bonbons, des outils interactifs,  des vêtements faits de bonbons, des affiches, des boites anciennes,  les tout premiers bonbons  Haribo et encore plein  d’autres choses sur la fabrication.



Le créateur de l’entreprise est Hans Riegel, il naît en 1893 à Bonn, ville du nord-ouest de l’Allemagne. D’ailleurs, vous savez pourquoi ‘Haribo’? Tout simplement car ce sont les  deux premières lettres du nom, prénom et ville de l’inventeur:

HA pour Hans RI pour Riegel BO pour la ville de Bonn.


On apprend aussi que le tout premier bonbon Haribo commercialisé est l’ours d’Or:


Après cette visite forte intéressante qui nous a bien mis l’eau à la bouche, une visite à la boutique s’impose! Des Haribo par milliers, des paquets de 2 kilos, des assortiments, des petits paquets, des produits dérivés…. Coma diabétique assuré! On est revenus une fois avec pas moins de 15 kilos de bonbecs! Même pas peur!



Une chose est sûre,  c’est que vos mouflets ne rechigneront pas à aller visiter ‘un musée’. Succès garanti!


Le Musée du Bonbon
Pont des Charrettes
30700 Uzès

Tarifs:
Adultes:
6 €
Enfants de 5 à 15 ans:
4 €
Groupes (à partir de 10 personnes):
5 €

Vous n’êtes pas obligé de passer par le musée pour accéder à la boutique, elle est en accès libre.

Rendez-vous sur Hellocoton !