Pékin Express, la route du bout du monde

Ce soir c’est la saison 5 de Pékin Express: la route du bout du monde, et moi j’adore cette émission animée par Stéphane Rotenberg (enfin si c’était un autre j’aimerais sûrement aussi!). Cette année les candidats traverseront l’Equateur, le Chili et l’Argentine pour rejoindre la ville la plus au sud de la planète: Ushuaia.

Tout d’abord j’aime le concept : suivre des duos qui se connaissent…ou pas… à travers leurs périples au bout du monde avec en poche 1euro par jour et par personne.

Puis j’aime les aventures humaines : les rencontres avec les locaux ne parlant pas la même langue, qui se comprennent à peine et  qui avec très peu (et même rien)…donnent beaucoup, oui oui j’ai plusieurs fois versé ma larme j’avoue.

Je me suis déjà posée la question: ‘Serais-je capable de le faire?’ La réponse est NON, je ne suis pas aventurière pour un sou, je n’aime déjà pas camper, alors ne pas savoir où je vais dormir et surtout dans quel état va être le probable matelas sur lequel je vais poser mes fesses, ou bien dormir à la belle étoile, non c’est au dessus de mes forces j’ai besoin d’un minimum de confort.

Voici les 1ères images de cette nouvelle saison:

Source

Alors tous les mardis à 20H40, je ne suis là pour personne…

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 réflexions sur “Pékin Express, la route du bout du monde

  1. Virginie B dit :

    moi c’est le vendredi soir que je suis collée à mon écran je suis fan de kho lanta !

  2. Caroline dit :

    @ILIKO , non pas encore de chouchous trop tôt encore pour me faire une idée, pareil l’année dernière c’était le père et la fille que j’aimais bien

    @petitemam, ah oui et puis faut va pas falloir nous déranger!!

    @Virginie B , je n’ai jamais accroché à cette émission je regarde mais vers la fin, quand ils approchent de la finale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe without commenting