Les séances chez l’orthophoniste

Roloulou a toujours eu des soucis de langage. Il a parlé assez tard et jusqu’à ses 2 ans et demi environ on avait du mal à le comprendre. On dit que les enfants qui marchent tôt (lui à 10 mois et 3 semaines) ont plus de soucis niveau parole,  et bien avec lui c’est prouvé!

Il a du mal avec la prononciation de certains mots (les ‘ch’ il dit ‘ss’ un chat il va dire ‘ssa’, ‘Ja’ il va dire ‘Za’) et puis il butte sur certains mots quand il veut faire de longues phrases ou quand il est pressé, fatigué. J’en avais parlé avec mon pédiatre en janvier dernier et il m’avait dit qu’on corrigeait les enfants chez l’orthophoniste qu’à partir de la moyenne section.


J’ai donc attendu cet été pour prendre un rendez-vous. Mais comme les orthophonistes ici  sont overbookés je n’ai eu de rendez-vous que pour mi septembre pour faire un bilan! Les séances se passeront pendant le temps scolaire, il n’y a plus aucune place pour le mercredi ou le soir après l’école. Heureusement que je ne bosse pas le lundi après-midi, et qu’en moyenne section ce n’est pas trop grave de louper l’école l’après-midi 1 fois par semaine.

Au 1èr rendez-vous, l’orthophoniste m’a posé des questions sur son caractère, ses jouets préférés, si il avait des frères et sœurs etc. Et tout naturellement Roloulou a pris la parole elle a pu se rendre compte de ses difficultés.  Le contact est très bien passé entre les 2, puis je me suis éclipsée pour qu’il fasse quelques exercices. Au bout de 10 minutes , elle a tiré un premier bilan. Il a  beaucoup de vocabulaire, il s’exprime bien mais il y a ce défaut de prononciation. Puis le fait qu’il butte sur certains mots serait dû à ‘une tension’…Elle m’a demandé si je savais d’où pouvait venir ces soucis de langage. Car elle m’expliquait que certaines mamans amenaient leurs enfants pour tel ou tel souci mais qu’elles savaient très bien d’où venait le problème (traumatisme psychologique, troubles dans la famille etc). Je lui ai  dit que je n’en avais pas la moindre idée, mais inconsciemment je me dis que c’est moi obligatoirement qui l’a rendu comme ça, que c’est de ma faute, que je n’ai pas bien fait çi ou ça et là, la   culpabilité est à son maximum!

En fin de séance elle m’a dit qu’il ne fallait surtout pas corriger ses erreurs de prononciation, au risque de le bloquer encore plus. Pourtant c’est ce que nous faisions  justement en lui disant ‘Roloulou calme toi réfléchis à ce que tu veux dire avant de parler…’ Donc maintenant on ne le reprend plus mais on répète correctement la phrase qu’il voulait dire, sans lui mettre la pression.

Roloulou est toujours pressé  d’aller chez l’orthophoniste, ça lui plaît ces petits exercices, ces jeux. Je suis contente car il en est conscient ‘qu’il a du mal à dire des mots’ , comme il dit… je vois qu’il est volontaire pour surmonter ces soucis et  ça fait plaisir qu’il n’y aille pas à reculons.


Rendez-vous sur Hellocoton !

9 réflexions sur “Les séances chez l’orthophoniste

  1. saryelle dit :

    Mon fils a eu également des soucis de prononciation, il parlait yaourt, le truc c’est que comme moi je le comprenait, il ne se donnait pas la peine de bien prononcer, et tout comme toi, on m’a expliqué que plutôt que de lui faire répeter de la bonne façon les mots, mieux valait nous refaire la phrase et point barre.
    il a maintenant 8 ans (bientôt! sniff! déjà!) et tout va bien !

  2. Fanny dit :

    je suis pas encore concernée car mon fils a tout juste deux ans et commence à peine à associer des mots, mais je prends bonne note du conseil si ces difficultés apparaissent

  3. mistinguett dit :

    j’ai moi même eut des séances et c’est clair que comme par magie, ça débloque pas mal… à croire qu’outre le fait de nous apprendre à parler, les orthophonistes ont aussi le sens de la psychologie d’ailleurs, je me demande même si ce n’est pas inclu dans leur études….

  4. Lucky Sophie dit :

    Ca semble en très bonne voie, surtout s’il aime y aller, c’est bien. Dans mon entourage ça a vraiment bien marché…
    C’est vrai que le che n’est pas toujours simple pour les petits et leur prononciation de péniches nous fichait toujours un peu la honte…

  5. Broutille dit :

    Ma fille a parlé très tard et dans “une sorte de dialecte perso”. J’étais alarmée (vu que je suis éduc.de la petite enfance) .On me disait d’attendre…. Et elle a pas rigolé à l’école . On a une logopédiste (ortho pour toi) Remarquable. Elle travaille plein de choses avec elle(prononciation, Exercices syntaxe confiance, estime de soi etc…. )Elle a également dépisté un trouble neurovisuel (1 enfant sur 10) chez Louise qui est à la base de ses soucis.
    Maintenant, Louise a 8 ans. Elle a fait des progrès énormes.Grâce à cette prise en charge précoce, elle n’est pas en situation d’échec scolaire. Elle surmonte les difficultées car elle sait qu’elle n’est pas “béte”.
    Vive le dépistage précoce et la logo pour les petits (4 ans) 🙂 En plus elle adore

  6. Carole dit :

    Nina a aussi des soucis de prononciation du “s” du “j” du “l”… jusqu’à il y a 1 mois, elle ne disait pas les “r” et là c’est dingue, ça y est! je ne m’inquiète pas trop mais je ferais aussi un bilan en début d’année prochaine… par contre j’espère que l’ortho que je vais choisir ne va pas me culpabiliser parce que ça va, on culpabilise déjà assez comme ça les mamans! je suis sûre que ça ira pour ton loulou!

  7. elsass ortho dit :

    bonjour je suis orthophoniste
    et j’ai fwdé votre lien sur la page Facebook liée à notre blog.
    Mes collègues ont bien apprécié votre message

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe without commenting