Le planté de bâton

Je ne suis pas du tout ‘sports d’hiver’. Mes parents ne nous ont jamais emmené au ski, et je crois bien que je reproduis le même schéma avec mes enfants. Le froid, les gants, le bonnet, les moonboots toussa c’est pas mon truc.




La 1ere et dernière fois que je suis allée skier, javais 10 ans. Une semaine en classe de neige, avec l’école, à St Léger les Mélèzes. Après avoir enfilé ma superbe combinaison, direction les cours avec un moniteur ESF (École de ski Français) . A la fin de la semaine nous passerons notre 1ère étoile attention ça rigole pas! . Voilà l’heure du Tire- fesse, quelle rigolade ce truc! qui nous pousse tout seul jusqu’aux pistes. J’ai bien écouté les consignes du monsieur qui nous tend la perche en bas, mais arrivée en haut , c’est la boulette! Pierre Richard c’est moi! . Je ne l’ai pas lâchée au bon moment, je suis tombée en arrière , et en dévalant  je me suis pris dans la tronche tous les tire-fesses qui arrivaient! Bing… Bing…. Bing … un de plus et je voyais 36 étoiles…..


Et vous, la montagne ça vous gagne? Ou pas ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

7 réflexions sur “Le planté de bâton

  1. chocoladdict dit :

    tu as du te marrer en écoutant le spectacle de Gad Elmaleh quand il parle du ski 🙂

    j’ai fait du fond quand j’étais gamine avec mes parents mais entre le froid, le fait qu’il faudrait équiper tout le monde de la tête au pied, les virages pour aller en station (et la cherbouille du fils qui va avec), le prix des vacances au ski…euh franchement non ça ne me gagne pas..ou alors une petite station avec une piscine couverte chauffée et des activités style luge, raquettes (je sais que ça existe ! )

  2. Alice dit :

    Mes parents nous y emmenaient, et je skiais pas mal mais devenue adulte je refuse de larguer un sou pour y aller: trop de matériel, trop froid et trop cher!
    Mais avec PapaPouic on se questionne, pour lui. C’est bien la colo, non?
    Ou comme Choco, ça me plairait ça!

  3. sandrine dit :

    J’en ai fait étant gamine et j’ai rarement aimé ça (vu le nombre de pelles que j’ai gagnées). C’était avant les skis paraboliques, autant dire la préhistoire, peut-être aimerais-je ça maintenant ? Sinon, j’ai aussi fait du fond et j’ai adoré, je me rappelle avoir fait de longues longues randonnées… avec mon walkman (quand je parle de préhistoire, on est pas loin de la guerre du feu là non ?)

    Quant-au plan petite station sympa où il y a piscine chauffée dans la résidence, il y a Cauterets où je suis allée avec toute ma famille (sans enfants à l’époque). Nous avions trouvé une résidence avec piscine chauffée et spa, alors que les fondus du ski se givraient le nez et les oreilles sur les pistes, au chaud j’y ai presque passé la semaine !!!!

  4. maman@home dit :

    Du ski j’en faisais 3 fois par semaine jusqu’à mes 15 ans environ, j’habitais vers Chambéry et depuis que je n’y habite plus je n’en fais plus du tout et ça ne me manque pas du tout… du coup mon grand y va avec son papa ou mes parents pendant les vacances de février…

  5. Mamanwhatelse dit :

    moi la montagne ça me gagne mais le soleil ça m’émerveille, alors pour satisfaire mes 2 envies, on alterne : une année combi & moonboot et une année maillot et serviette de plage ;-)))

  6. Caroline dit :

    @chocoladdict ah mais dans ces conditions (piscine + luge) ça me gagne aussi

    @Alice je trouve ça très bien cette semaine de ski avec l’ecole! Ca m’avait bien plu, je trouve ça chouette pour les enfants

    @Lucie Poum mes lectrices ne sont pas des skieuses…..

    @sandrine ouh là là le Walkman en effet…..:p Je le redis, avec la piscine je veux bien me sacrifier pour aller à la montagne

    @kat et une de +, Une !

    @maman@home c’est sur qu’en vivant à la montagne ça aide !

    @Mamanwhatelse c’est une solution en effet ! Veinarde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe without commenting