Mon corres’

En ce moment, un des (grands) garçons que je garde reçoit son correspondant Allemand  pendant la semaine. Dès le 1er soir je les ai accompagnés à la plage car tous les Français et leurs corres’ se retrouvaient là bas pour la soirée.

Ça m’a replongé 16 ans en arrière (oh putain la claque) quand j’ai moi même reçu mon correspondant Anglais (oui un garçon…logique…). Une semaine en France, puis nous y allions une semaine .  Je me souviens encore de ma prof qui me disait que mon correspondant avait des petits moyens, que son papa faisait les marchés….Limite si j’aurais un truc à bouffer dans mon assiette quoi!  Super, j’avais trop hâte !!….Et en fait pas du tout, quelle fût pas ma surprise quand j’ai débarqué dans une immense baraque, et que les parents conduisaient une jolie voiture… Elle avait rien compris  la prof’ !


Mais avant de partir pour l’Angleterre, les quelques jours précédents l’arrivée des correspondants on ne pouvait plus nous tenir mes cop’s et moi ( en même temps à 14 ans, voilà quoi je vous fait pas de dessin) . Quelle tête ils vont avoir?  Est ce qu’ils y en a des mignons? (Bah oui on voulait tester les p’tits Rosbeef…).

La première des choses c’était de se comprendre, et déjà ça commençait mal…Mon correspondant est arrivé avec des petits cadeaux, dont 1 pour mon frère de 15 ans à l’époque. Il a débarqué avec des crayons de couleur (oh putain le sketch je suis écroulée rien que d’y repenser) , j’ai dû légèrement me tromper quand je lui ai  décrit ma famille quelques mois auparavant,  j’avais dû écrire 5 ans au lieu de 15!

Le programme de cette semaine avec les Anglais a été rythmée par les balades sur la plage, les visites des endroits les plus intéressants de la région, les quartiers libres et quelques heures de cours de Français. Le souci c’est quand tu sors avec le correspondant Anglais d’un boulet qui est dans ta classe, obligatoirement TOUTES les sorties se font avec le dit boulet pour pouvoir être auprès de ton chéri que tu es trop love de lui!

Quelques semaines plus tard, Angleterre nous voilà. Excitées comme des puces on était pressées de revoir nos p’tits Rosbeef si beaux avec leurs uniformes. Certes un peu d’appréhension de débarquer dans une famille inconnue et de manger de la gelée ou des saucisses au p’tit déj’ mais cette peur s’est vite dissipée. Bowling, pic nique, shopping : pendant que tout le monde voulait des Doc’ je suis revenue avec le cd des Take That…( Non non ne dis rien….), et un peu de cours d’Anglais entre deux quand même. Déjà la fin de semaine est arrivée, un dernier au revoir dans la cour du collège, une dernière photo, un dernier roulage de pelle à l’abri des regards et hop retour en France.

Les correspondants étrangers vous en avez eu aussi ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

12 réflexions sur “Mon corres’

  1. Boloms dit :

    Perso j’ai jamais eu cette chance.

    Je viens de le vivre par le biais de ton article et je me dis que j’ai peut-être raté quelque chose.

  2. Alice dit :

    Oui, nous habitons dans une ville qui voit partir le ferry vers l’Angleterre donc j’ai eu trois corres différentes.
    Quelles expériences!!

    J’ai eu les deux premières années un gros boulet. C’était l’horreur et ensuite, en première l’échange se faisait dans le cadre d’un stage d’observation.
    Une vraie amitié est née avec ma correspondante, j’y passais toutes mes vacances et vis versa.
    Je l’ai retrouvée grâce à facebook, et depuis nous partons chaque année chez l’une ou chez l’autre avec les enfants.
    Alors oui, j’en ai des souvenirs émus et heureux!

  3. Maman Sioux dit :

    Je suis allée en Angleterre en 4e mais nous n’avions pas de correspondant, c’était des “familles d’accueil” qui nous recevaient. L’horreur, la notre faisait ça pour le fric, on était 4 à coucher dans une pièce mansardée : y’avait un grand lit et 3 matelas de merde (genre gonflable qui se dégonfle dans la nuit, super !). Ils nous filaient des déjeuners de merde (en gros, juste soda et chips). Et pour clore le truc, j’ai eu mes 1ères règles là-bas !!
    Par contre, les corres’ espagnoles en 2nde, ça a été beaucoup plus sympa ! La mienne était cool, on a fait plein de trucs aussi bien en France à l’aller qu’en Espagne pour la suite puis je suis retournée dans sa ville l’été suivant avec mes parents en vacances. Chouettes souvenirs l’Espagne !

  4. sandrine dit :

    Tiens c’est fou, c’était justement le sujet de la conversation avec monsieur ce matin, devant notre earl grey ! J’ai eu une corres’ anglaise mais pas via l’école. Dans un premier temps, c’est elle qui est venue à la maison puis, je suis allée chez elle à Manchester. J’ai kiffé grav’ : la famille était adorable, aux petits soins pour moi (le matin, ils m’apportaient le thé dans ma chambre, la nourriture était plus que correcte, ils m’avaient fait découvrir la région, visiter des musées, leur fille unique m’avait présentée à ses amis et surtout m’avait fait découvrir les pubs (j’avais 17 ans) où j’ai notamment amélioré mon niveau d’argot (oh yeah!) ! Une expérience inoubliable !

  5. Soyeuse dit :

    Haaan j’ai trouvé ça trop mignon trop article ♥ Moi je suis partie en Angleterre en colo..et j’ai ramené un mec un français, mon 1er et seul amour jusqu’à maintenant !

  6. Caroline dit :

    @Boloms c’est une expérience très sympa de s’immerger dans pays étranger quelques temps

    @FOx15 t’as loupé quelque chose !

    @Alice c’est génial d’avoir garder le contact , que de souvenirs!

    @bzhmaddog ah bah si elle avait un commodore 64 alors !! 🙂

    @Michèle quelle chance j’aimerais beaucoup y retourner

    @nimportenaouak en effet pour s’immerger et apprendre la langue c’est moyen !!!

    @Maman Sioux je ne pensais pas qu’il y en avait tant qui faisait ça pour l’argent :s

    @sandrine c’est génial quand on a la chance de tomber dans une famille super sympa

    @NkL4 quand c’est juste par courrier et sans rencontre c’est pas bien passionnant c’est vrai

    @Soyeuse quel joli souvenir !

    @Lucky Sophie ah nous c’était surpriiiiise

    @Littledaewoo fallait bien s’entrainer à parler la …….langue :p

  7. Orel dit :

    j’ai eu une correspondante allemande habitant Berlin avant la réunification (et oui, je ne suis plus si jeune!), nous étions tellement nulle dans les langues que nous devions pratiquer que nous nous parlions en anglais.

  8. Caroline dit :

    @chocoladdict ça marque des boucles anglaises !

    @Orel pas évident pour progresser 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe without commenting