Une tente, un orage

Quelques jours avant de partir en vacances, j’ai regardé la météo, histoire de voir à quelle sauce nous allions être mangés….Bon en même temps si Météo France disait vrai ça se saurait mais je voulais avoir une petite idée quand même. ‘Dans la nuit de jeudi à vendredi attention aux forts orages….’ Il ne m’en fallait pas plus pour me pourrir mon début de vacances….Des orages et nous sommes en tente… nan mais put*** quoi… encore une bonne raison de me faire haïr le camping!

Jeudi soir, avant d’aller dormir je suis soulagée car je n’ai pas entendu un seul grondement de tonnerre, pas un seul éclair. Chéri est confiant  ‘Ça va aller le ciel est clair il n’y aura pas d’orage’. Je m’endors sereine…Jusqu’à ce que quelques  heures plus tard je sois réveillée par des trombes d’eau qui tombent sur la tente, un vent pas possible, des éclairs et le tonnerre.  Oh non, je tremble de partout, je suis à deux doigts de chialer. Nous sommes entourés d’arbres je me fais les pires scénarios possibles : La foudre tombe sur arbre qui s’écrase sur nous, la tente qui s’envole avec nous dedans, la foudre qui tombe sur la tente et celle ci  prend feu…

Je ne peux pas rester comme ça sous la tente où je vais claquer sur place. Chéri lui est zen, enfin non il est plutôt à deux doigts de m’étouffer avec le sac de couchage car pour lui il n’y a pas de danger et il ne voit pas pourquoi je me mets dans cet état là. N’empêche que moi je ne suis pas en sécurité et que je veux partir de là.

Chouquette et Roloulou dorment paisiblement et Chéri ne voit aucune raison de les réveiller ‘pour ça’. Mais moi je ne suis pas bien je n’arrête pas de trembler je veux me barrer d’ici, sortir de cette tente où je ne nous sens pas en sécurité. Je décide donc d’aller me réfugier dans la voiture, contre l’avis de Chéri,  car c’est quand même là bas qu’on est le plus en sécurité il paraît en cas d’orage (j’entends encore ma voisine me dire la même chose la veille de notre départ).  Sous la flotte je prends les nains un par un et je les emmène dans la voiture. Et toujours ces éclairs, ces grondements de tonnerre…. On attend que ça passe….Chéri lui m’incendie il ne voit pas mais alors pas du tout l’intérêt d’être dans la voiture…Quelques instants après l’orage s’éloigne, on regagne tous la tente. Je me calme mais je ne dors pas. 1 heure après environ l’orage est de retour, alors là non c’est pas possible je me remets à trembler comme une feuille je vois ma dernière heure arrivait. Les nains dorment, Chéri  aussi, si jamais je les réveille tous  pour retourner dans la voiture je crois qu’il me fait bouffer mon oreiller.  Je prends donc mon mal en patience, je suis à deux doigts de me pisser dessus en voyant les éclairs,  et j’attends……Il finira par partir ce putain d’orage mais ce n’est pas pour autant que je réussirais à m’endormir !

Les vacances commençaient bien !

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 réflexions sur “Une tente, un orage

  1. sandrine dit :

    Pfiou, les orages en camping (et encore plus sous la tente) c’est réellement la galère… J’ai lu et tremblé avec toi ; je pense que j’aurai obligé tout le monde à dormir dans la voiture (après tout la sieste en vacances, et surtout au camping, c’est une institution non ?)…

  2. mela92 dit :

    et encore ça va, tu n’as pas vécu l’inondation de la tente! lol ça m’est arrivé à Venise en plein été et pleine nuit : 20cm dans la tente, on était sur des matelas gonflables de 30 cm, on a failli être noyés!!! tous dans la voiture pour finir la nuit et la galère le lendemain pour tout sécher! depuis, je continue les campings mais je choisis mieux mes emplacements 😉

  3. Val1603 dit :

    Ah les orages sous la tente… J’en ai aussi quelques souvenirs… et c’est aussi là en général que te prend une méga envie de pisser : ha, ha, ha !!!

  4. mpb dit :

    extra ton récit mdr!!!! mais ça a dû être dur…. et tu as eu raison d’emmener tout le monde dans la voiture. bon je n’ai lu qu’un récit j’ai hate de voir s’ il y en a d’autres!!!!! bisous

  5. Caroline dit :

    @madamezazaofmars je pourrais écrire des scénarios pour les Experts!

    @sandrine j’ai vraiment eu l’impression d’être totalement incomprise sur ce coup là !

    @mela92 oh oui pour sécher c’est vraiment terrible, dans ces moments là je hais le camping

    @Val1603 quel cauchemard !

    @mpb mémorable la première nuit de vacances

    @oward22 j’avais qu’un envie c’etait de me casser de là !

    @Océane je prends beaucoup sur moi et mon séjour est quotidiennement poncuté de ‘Put*** de camping de me**e )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe without commenting