Une visite à la maternité de Port Royal

C’est sous un soleil radieux, que samedi 11 février 2012, je suis allée visiter, en avant-première,   la nouvelle maternité de Port Royal.

Accompagnée de mes 3 invitées: Dans la peau d’une fille, Maman geek , Les baluchons bio de fleur d’ô  ainsi que d’autres blogueurs et  journalistes, nous avons été accueillis par Stéphane Pardoux le directeur adjoint de l’hôpital. Étaient présents aussi le Professeur Cabrol, quelques personnels soignants et l’architecte Patrick Berger. Avec mon gros bidon, je me suis sentie tout de suite en sécurité ici!

‘ Avec la mise en service d’un nouveau bâtiment de 33 000 mètres carrés, l’AP-HP ouvre l’un des plus importants centres dédiés à la femme en France sur le site de Port-Royal. Berceau de l’obstétrique française et de la néonatalogie, Port-Royal abritera en seul lieu une maternité de type III, des services de néonatalogie avec soins intensifs et réanimation néonatale. Mais, au-delà des mères, toutes les femmes seront accueillies, de l’adolescence à la ménopause.

La maternité de Port-Royal , en quelques chiffres, c’est:

6000 naissances par an

119 chambres individuelles

22% de césarienne

3 salles de pré-travail

10 salles de naissance

Les chambres sont toutes individuelles ( et ça c’est chouette car c’est beaucoup plus intime que de devoir partager avec sa voisine de chambre les visites de la famille, les pleurs du bébé…) avec une jolie vue sur Paris grâce aux larges baies vitrées. Elles sont équipées d’un placard, d’une belle salle de bains avec douche à l’italienne, et même d’un coffre fort! Les chambres sont aussi pourvues d’une baignoire et d’un plan à langer, ce qui évite de sortir de la chambre pour prendre soin de bébé.

Malheureusement les papas ont été un peu oubliés sur le coup, car il n’est pas prévu qu’ils puissent dormir. Par contre ils sont autorisés à assister aux césariennes programmées. Il y aussi le fameux ‘ couloir des pères’ devant les salles d’accouchements, très bonne idée pour ne pas gêner les soignants qui eux passent de l’autre côté.

Je m’étais demandé si les femmes pourraient accoucher dans l’eau, la réponse est non, un peu dommage pour une maternité si innovante, mais la cadre sage-femme nous a dit que cela pouvait évoluer dans le futur. La durée du séjour à la maternité est de 3 jours en moyenne et de 5 jours en cas de césarienne.

Les prématurés sont aussi en chambres individuelles, les frères et sœurs sont autorisés à venir leur rendre visite, il y a même un accompagnement psy au préalable pour mieux les accompagner pour qu’ils ne soient pas surpris de voir ces tuyaux ou d’entendre les bips , je trouve ça génial!

J’ai apprécié me balader dans les couloirs clairs et lumineux de cette maternité, même si j’ai trouvé les murs, sols et plafonds un peu fades, ça manque de couleurs un peu plus soutenues à mon goût! En tout cas, visiter une maternité vide, je dois vous avouer que c’est assez déconcertant , mais quel privilège! Durant toute la visite, le personnel a été très disponible, répondant volontiers à nos questions et je tiens à les remercier. Un grand merci aussi à Sophie Gironi qui a organisé cette belle journée.

Mercredi 15 février 2012,   le premier bébé est né à Port-Royal  , il s’agit d’Ilian qui a poussé son premier cri à 23h39.

Je vous invite à visiter le blog de la maternité de Port Royal ( où vous trouverez les différents récits des blogueuses présentes ),  la page Facebook ainsi que le compte Twitter.


Rendez-vous sur Hellocoton !

3 réflexions sur “Une visite à la maternité de Port Royal

  1. Alice dit :

    Tiens, c’est marrant, cette maternité ressemble vraiment beaucoup à celle de province dans laquelle j’ai donné naissance à mes deux enfants (il y avait même une piscine au rez de chaussée pour la prépa à l’accouchement)

  2. Pingback: Une visite en avant-première pour les blogueurs et les journalistes | Maternité de Port-Royal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe without commenting