Le jour où j’ai donné mon sang

A chaque fois que je vois des affiches de collecte de sang dans mon bled je me dis que je vais donner. Et puis je pense à autre chose, et puis  le temps passe… et puis je me donne des excuses aussi je crois… Alors j’ai profité de ma semaine en  solo début novembre pour franchir le pas, j’ai pris rendez-vous pour donner mon sang, un samedi matin à l’Etablissement Français du Sang situé à l’hôpital.

    Don du sang

Je n’avais jamais donné et je dois dire que j’avais une seule appréhension: tomber dans les pommes après m’être fait ‘aspiré’ 1/2 litre de sang! J’ai pris un petit-déjeuner copieux, comme on me l’avait dit et j’ai bu aussi (et je n’ai pas oublié ma carte d’identité !!).  J’ai été accueillie à l’ESF avec un café, et une bouteille d’eau… boire, boire et encore boire, puis je me suis installée pour remplir un petit questionnaire. J’ai rencontré le médecin pour l’entretien pré-don et j’ai eu droit à une piqure au bout du doigt pour mesurer mon taux hémoglobine. Si il avait été trop bas, je serais rentrée chez moi, sans passer par la case ‘don du sang’. Mais tout était ok et je suis allée m’installer sur un fauteuil pour effectuer le don.  L’infirmière est sympa, on papote, on commente les infos, elle pose la perf’ et c’est parti…. Puis quelques secondes après la machine bip, euuhhh c’est quoi le problème *Mode en panique*, ce n’est rien c’est juste que le débit est un peu lent, alors elle me donne dans la main une sorte de balle à malaxer pour que ça aille un peu plus vite.  10 minutes après me voilà avec un demi litre de sang en moins . Je me sens peu faible, ou alors c’est psychologique allez savoir, mais je préfère rester un peu plus sur mon fauteuil avant de me lever.  L’infirmière est aux petits soins étant donné qu’il s’agit d’un premier don et je peux rester le temps que je veux.

Puis le passage obligé après chaque don du sang: la collation. J’ai pas faim du tout vu comme je me suis empiffrée au petit déj’, mais on m’ordonne de manger et de boire. Ah ok ok,  je vais prendre un yaourt et un verre de jus de raisin. ‘Je préfère que vous en preniez deux ‘ bon ok va pour deux! Attention, ça rigole pas!

Avant de partir j’ai eu le droit à quelques recommandations:

– Boire abondamment dans les 6 heures qui suivent

– Ne pas fumer, éviter les environnements surchauffés dans les 2 heures qui suivent le don

– Eviter le sport pendant 24 heures

– En cas de sensation de faiblesse ou d’étourdissement, s’allonger

De plus, si dans les 15 jours j’étais fiévreuse je devrais prévenir immédiatement l’Etablissement Français du Sang.

Je suis restée une petite heure là bas, le personnel est accueillant, professionnel,  et très sympathique. Je suis contente d’avoir donné de mon temps, fière aussi d’avoir fait ce petit geste, d’avoir pu aider un tout petit peu le million de malades qui chaque année a besoin d’une transfusion ou de médicaments dérivés du sang.

Je le referai c’est certain et je me demande bien pourquoi je ne l’ai pas fait avant d’ailleurs! Bien évidemment je ne peux que vous encouragez à donner, et pour plus d’infos je vous laisse faire un tour sur le site de l’Etablissement Français du Sang .  


Rendez-vous sur Hellocoton !

8 réflexions sur “Le jour où j’ai donné mon sang

  1. Charlie M dit :

    Le camion des dons du sang venait 2 fois par an à la fac et je donnais dès que j’avais l’occasion. Maintenant que je ne suis plus étudiante, c’est un peu plus compliqué? J’oublie, je n’ai pas toujours le temps etc. Mais comme je suis donneuse universel, je reçois un appel de temps en temps pour donner quand il y a des manques.
    Je trouve que c’est une très bonne action. Bravo pour ton premier don !

  2. babymeetstheworld dit :

    j’ai horreur des prises de sang, ça me rend mal à chaque fois, mais je pense qu’il faut vaincre ses peurs, ça peut sauver des vies, faut vraiment que j’y pense. c’est bien d’en parler, ça fait réfléchir !

  3. mamandoudouce dit :

    Bravo pour ton 1er don!!! Normalement je donne mes plaquettes et pour le moment je suis “interdite” donc je patiente et ça me manque de ne plus y aller 3/4 fois/an! J’espère pouvoir reprendre très vite!

  4. lexou dit :

    je me dis tellement de fois que je devrais le faire…et puis j’ai peur, je suis chochotte, c’est nul, mais ton article me rassure!

  5. mela92 dit :

    je donne depuis des années et j’incite tout le monde à le faire! qu’est-ce 1h pour sauver des tas de gens? pour se sentir bien après avoir fait cette BA ? moi aussi à chaque fois, j’appréhende mais c’est psychologique car ça ne fait pas mal du tout et le personnel est adorable. donnons, donnons, donnons!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe without commenting