Mercredi 1er septembre 2010

Aujourd’hui c’était mon dernier jour sans réveil.

Mon dernier jour avec mes loulous qui me rejoignent  dans le lit.

Mon dernier jour à prendre le temps de déjeuner et de s’habiller.

Mon dernier jour à voir Chéri partir au boulot, les 2 nains collés à la fenêtre pour lui faire coucou.

Mon dernier jour à ranger, à faire le ménage et faire à manger quand j’ai envie.

Mon dernier jour à …Il y en a tellement après 4 ans et demi à m’occuper de mes deux amours.



Demain 8 heures, place à la Working Maman stressée, débordée et angoissée. Fini de prendre son temps!

Maintenant place au réveil à 6h30,  à la précipitation, au stress,  aux heures de boulot, aux déjeuners à la va-vite,  aux tensions que vont engendrer tous ces changements, à  cette impression de ne pas assez profiter de mes loulous,  aux couchers à 22H tellement je serais naze…

Demain, c’est le grand jour! C’est ma rentrée…Mais vu comme ils ont été chiants et remplis de conneries aujourd’hui je crois que j’ai moins de regrets de les laisser!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

P*tain, 1 mois…

Dans un mois c’est la rentrée…

1ère année de maternelle pour Chouquette merde déjà. Je m’imagine déjà l’accompagner ce 1er jour mouchoir dans la poche, avec son papa et Roloulou. Toute fière avec son cartable rose (évidemment), qu’elle posera sur un porte manteau, et puis toute intimidée  elle fera son entrée dans sa classe. Elle connait déjà les lieux, la maîtresse et l’atsem mais  j’espère vraiment qu’elle ne pleurera pas quand on va repartir…accompagner son frère  dans la classe des moyens! Et comme pour sa 1ère rentrée à lui, on se sentira tout con parce que le temps a passé si vite …Puis j’attendrais,  impatiente (enfin si mes horaires de boulot le permettent) 11H40 pour savoir comment  s’est passée cette matinée…




Et p*tain 1 mois…1 mois  car c’est aussi ma reprise, après 4 ans et demi, fini la F.a.f , place à la working maman. Jongler avec sa vie professionnelle et sa vie familiale dites-moi que oui c’est possible et qu’évidemment je vais assurer si si si dites-le moi dites-le moi!! Je suis   contente de reprendre une activité mais en même temps être ‘loin’ de mes nains ça me stresse, je déteste ça. Je sais que c’est l’histoire de quelques jours avant que toute la famille prenne son rythme mais bon voilà quoi!! On est maman poule ou on ne l’est pas!! J’en saurais plus le 10 août au niveau de mon planning. Après on va pouvoir réellement s’organiser pour les nains: cantine? garderie? centre de loisirs?…En attendant ce moment fatidique, profitons des vacances!


Rendez-vous sur Hellocoton !

Vis ma vie

de F.a.f.

Ah la femme au foyer, quel statut ingrat: ‘T’as que ça à faire de ta journée’ ,’ tu fais rien de ta journée’ et j’en passe, voilà la vision que beaucoup ont de nous.

Évidemment je ne fais pas ‘rien’ de mes journées, voici un petit aperçu:

Je me lève à 6H50, j’ai 10 minutes tranquille pour déjeuner puis je réveille mon Roloulou. Enfin ‘mes’ 10 minutes de calme dans la maison, c’est 1 fois sur 2, car en passant devant sa chambre il se réveille Adieu petit déj’ tranquille.

Puis petit déjeuner, habillage des deux nains, brossage de dents, bref  les trucs basiques avant de partir à l’école , entre temps je m’occupe du linge à étendre et à plier, je  relance une machine et j’allume mon ordi.


Après avoir déposé Roloulou à l’école, c’est courses, 1 fois par semaine, et en rentrant je vide le lave vaisselle , fais un peu de ménach’ ou pas (ça c’est un privilège de F.a.f: si je n’ai pas envie je ferai plus tard, passer l’aspirateur a 17H ne me dérange pas,  j’ai pris un congé parental pour être près de mes enfants pas pour astiquer toute la maison.)

Je m’occupe de Chouquette: des jeux, livres, dvd enfin on s’occupe toutes les deux.  C’est déjà l’heure de rechercher Roloulou, on mange, et retour à l’école pour la 3ème fois. Ce passage là varie car il mange à la cantine 2 fois par semaine  (hannn quoi elle bosse pas et elle met son fils à la cantine han là là)! Et ouiiiiiii et puis ça gêne quelqu’un??

Pendant la sieste de Chouquette , c’est à dire environ 1H30 les bons jours, j’écris sur mon blog, je lis, j’essaye des recettes, je surfe sur le net , bref c’est ‘mon’ moment.

16H sortie d’école , 4ème et dernier aller/retour: gouter, jeux, préparation du repas du soir, brossage de dents, histoire du soir et à 20H/20H15 les deux nains sont au lit ouf.

A tout cela on rajoute les sorties au parc, les rendez-vous chez le pédiatre ou le médecin… Et souvent dans la journée je range, je nettoie aussi,  logique car quand on est a la maison avec les enfants c’est dérangé beaucoup plus vite que lorsqu’il n’y a personne dans la maison! Un enfant ça veut jouer et ça dérange tout, ca veut faire de la peinture et puis ca veut plus, ça rentre , ça sort jouer dehors puis ça re-rentre…ça renverse son bol, ça fait tomber le  gâteau que l’on faisait avec maman…

Alors oui on gère notre temps comme on le souhaite mais non une F.a.f ne fait pas rien de ses journées, mais soyons réalistes quand même, une F.a.f ne sera pas la même si elle a 1 seul enfant scolarisé donc qui a toute sa journée à elle, et une F.a.f  qui a 4 enfants dont 3 ne sont pas encore scolarisés. Alors chut maintenant on se tait et on ne dit plus qu’une F.a.f ‘n’à que ça a faire de ses journées.’

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rester à la maison? Ah non je ne pourrais pas…

Voilà ce que j’ai sorti, il y a quelques années, à une amie quand elle s’est arrêtée de travailler pour s’occuper de sa fille.  ‘Mais tu fais quoi de tes journées? Tu t’ennuies pas? Ah non moi je pourrais pas rester qu’avec mon bébé toute la journée’. J’en étais convaincue…

Et puis quand j’ai eu mon fils dans les bras,  pour moi c’était une évidence, je ne me voyais pas le laisser à quelqu’un d’autre 3 mois plus tard. A ce moment là j’ai compris que mon amie ne pouvait pas s’ennuyer, j’ai compris pourquoi elle voulait être disponible pour sa fille, j’ai compris pourquoi elle me disait qu’elle aurait tout le temps de  retravailler plus tard, j’ai compris pourquoi le plus important pour elle c’était de voir grandir sa fille .

Je voulais être présente pour ses 1ers sourires, ses 1ers rires, ses 1ers progrès , ses 1ers pas. Oh non pour rien au monde je n’aurais laisser ces petits bonheurs à quelqu’un d’autre. 2 ans après ma fille naissait, j’ai pris un congé parental de 3 ans, idem je ne l’aurais pas laissée ailleurs qu’avec moi. On a qu’une vie merde et ils grandissent tellement vite…

Mon congé parental touche bientôt à sa fin j’en suis malade, mais en même temps je suis curieuse de voir si je peux gérer ma vie professionnelle et familiale . J’ai été heureuse de les avoir près de moi, de pouvoir les câliner, les embrasser, les emmener au parc…Comme je voulais. Tout ce que je n’aurais pas pu faire, ou alors différemment, si j’avais continué de travailler. Et non je ne m’ennuie pas à la maison, je n’ai personne pour me faire chier qui me dit ce que je dois faire. Si je n’ai pas envie de faire la vaisselle et bien ça attendra je préfère jouer avec mes nains dehors! Alors certes si mes enfants étaient tous les deux scolarisés j’aurais surement tendance à trouver le temps long, mais là avec Chouquette toute la journée je n’ai pas le temps de m’ennuyer.

Je considère que c’est un privilège de pouvoir rester à la maison, et je suis fière de l’avoir fait pour eux, pour nous . C’est mon choix, je respecte celui des mamans qui travaillent et qui sont épanouies alors qu’on respecte le mien.

Rendez-vous sur Hellocoton !

[La Faf et sa carrière professionnelle]

A 15 ans je me suis lancée dans des études d’Esthéticienne, j’aimais l’idée de travailler dans le monde de la beauté, du maquillage, des ongles, des soins du corps et du visage. J’ai donc passé un CAP d’Esthétique Cosmétique et une 1ère année de Brevet Professionnel. On passait nos journées à se faire chouchouter entre copines, se maquiller,  se faire les ongles, se masser le corps, s’étaler sur le visage des masques relaxants, anti-oxydants ou nourrissants. A nous les salons de l’esthétique à la recherche de produits innovants, les défilés de mode à maquiller les modèles, les séances photos pour promouvoir l’école…Y’à pas à dire j’ai adoré mes années d’étude.

Mais voilà une fois dans le monde du travail la réalité m’a vite fait redescendre de mon nuage. Si tu ne te spécialises pas dans les soins du corps ou le maquillage, la vie en institut se résume à l’épilation….Et épiler à longueur de journée la moustache des mamies, les aisselles pas très cactholiques et les minous en forme de cœur (oui oui il y a des femmes qui n’ont peur de rien!) à l’approche de la Saint Valentin, il n’y a vraiment rien d’enrichissant. Ce n’était pas ce que j’attendais, j’ai donc démissionné.

Dessin de minisushi

Oublions l’esthétique, j’ai fais une formation en secrétariat et informatique. Suite à un stage j’ai été recrutée dans  un centre multimédia.  J’étais animatrice NTIC ( Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication). On était 5 , des ’emplois jeunes ‘ à l’époque, super équipe on rigolait bien. On accueillait le public (écoles, particuliers, entreprises) pour les initier à Internet. Je faisais en plus le secrétariat du responsable dans les bureaux de la Communauté de Communes. J’étais bien, mais la mutation de chéri nous a conduit dans une autre région…

Je débarque dans le Sud, en plein mois d’Août, la plupart des entreprises sont fermées, je fais donc le tour des agences d’intérim. J’accumule les missions dans le secrétariat. Comptabilité, devis, factures, prise de rendez-vous….. l’avantage de l’intérim c’est que l’on bouge pas mal, j’ai pu découvrir plusieurs entreprises dans  domaines totalement différents…Mais bon il faut que je me rende à l’évidence, c’est pas pour moi. Mon truc c’est travailler avec les enfants.

Retour à l’école  pour obtenir un diplôme dans le social. Et après plusieurs stages en école maternelle,  crèche et halte-garderie, je trouve un poste de ‘garde d’enfants à domicile‘. Le top. J’ai travaillé avec 3 familles. Je conduisais les enfants à l’école, je les faisais manger, je les emmenais à leurs activités extra-scolaires, je m’occupais d’un bébé aussi , les jeux, les balades, le bain… le tout dans un cadre idyllique (superbe baraque avec piscine) .  Super souvenir. Et après m’être occupée des enfants des autres, je suis tombée enceinte, et j’ai tout arrêté pour me consacrer aux miens.

Et vous, vous êtes plutôt stable dans votre carrière ou vous aimez le changement?


Rendez-vous sur Hellocoton !

[La Faf n’est pas contente] Femme au foyer ? et alors ?

Femme au foyer: femme soumise, fainéante,  profiteuse ……le débat est trop long et sans fin ,je ne vais pas faire un pavé sur toutes les remarques entendues.

Oh pis si tiens je vais en mettre quelques unes….

  • Une f.a.f est intellectuellement inférieure à une femme qui bosse,c’est bien connu, et oui elle n’est entourée que de mioches toute la journée ….
  • “t’es pas allé chercher mon colis à la poste aujourd’hui ?(dit l’Homme qui LUI bosse !)”euh bah non là je n’ai pas eu le temps … ” “pourtant t’as que ça à faire de ta journée …”
  • Une femme au foyer c’est bien connu ca ne ramène pas de fric, mais par contre qu’est ce que ca peut en dépenser….(ah ca c’est vrai par contre !)
  • “Et la retraite alors comment tu vas faire ? “tu sais j’anticipe….. si tu attends sur  quelqu’un pour te payer ta retraite t’es autant mal barré que moi….”

femmeaufoyer

Allez je vous laisse avec une petite blagounette , je m’en vais faire les courses (avec la CB de l’Homme of course!!! )


Un jour, un homme rentre du travail pour trouver le chaos qui règne à la maison. Ses enfants, encore en pyjama, jouent dans la boue du jardin.  Sur le gazon, tout autour de la maison, il y a des cartons de repas congelés et des boîtes de jus de fruits par terre.

Quand il entre dans la maison, c’est encore pire : la vaisselle sale est éparpillée dans toute la cuisine, le repas du chien est renversé sur le sol, la vitre est brisée et traîne par terre sur une grande surface et il y a du sable par terre, sur la table de la cuisine et les meubles.

Dans la salle de séjour, il trouve des jouets, des vêtements et une lampe renversée.
A ce moment, l’homme a très peur qu’un malheur ait touché sa femme.

Il se précipite au second étage et là, stupéfait, il trouve sa femme encore en pyjama assise dans le lit en train de lire un livre.
Elle se retourne en souriant et lui demande :
“Comment était ta journée ? ”
Lui : “Mais que s’est-t-il passé ici aujourd’hui ??”
Souriante… “Tu sais, chaque jour en rentrant, tu me demandes ce que j’ai fait durant la journée, et quand je réponds que je me suis occupée de la maison , des enfants, des courses… tu me dis : ” c’est tout????”
” Eh bien, aujourd’hui, je n’ai rien fait “

Rendez-vous sur Hellocoton !