“Maman c’est trop bien le quad!!”

C’est ce que m’a dit le boubou il y a quelques mois quand il a vu le voisin passer devant la maison avec le sien. ‘Ah.., mouais… je sais pas…mouais, ok….ah‘ (c’est moi, dubitative). J’ai un peu de mal avec ces machines là, et imaginer mes enfants dessus ça me fait un peu flipper! Comme beaucoup d’enfants,  à réception des catalogues de Noël, il a déjà réclamé  une mini voiture électrique où on peut monter à deux, une moto , ou un quad, ou un kart, mais jamais je n’ai cédé, je l’ai toujours dirigé vers un cadeau moins gros déjà! Il faut quand même de la place pour les stocker ces p’tites machines!!

Voici quelques conseils bien choisir son quad enfant:

Quad thermique ou électrique?

Le pocket quad thermique est généralement équipé d’un moteur 50 cc et convient aux enfants entre 3 et 6 ans. L’inconvénient c’est qu’il faut manipuler l’essence, faire l’entretien comme les niveaux et qu’il est plus bruyant qu’un quad électrique. Le démarrage se fait généralement à l’aide d’un lanceur manuel comme sur une tondeuse. Malgré son moteur, il est plus proche du ‘jouet’ que du vrai quad.

Le pocket quad électrique est souvent plus cher mais plus sécurisant pour les parents car il n’y aucun risque de brûlure en touchant le moteur. Il fonctionne sous batterie donc il faut bien penser à le recharger , ça peut être frustrant pour l’enfant si on oublie! L’autonomie est d’environ 1 à 2 heures.

Pour les plus grands enfants, de 6 à 12 ans, on trouve des quads thermiques avec des moteurs automatiques et une marche avant/arrière. Ils sont moins bruyants que ceux destinés aux 3/6 ans.

La sécurité

Privilégiez une marque de quad connue comme quad kerox que vous trouverez sur la boutique en ligne de confiance  Lebonquad . N’hésitez pas aller en magasin spécialisé également pour recevoir les meilleurs conseils et essayer le quad. Bien lire les fiches techniques avec toutes les indications sur la puissance, les suspensions, la hauteur, le poids, la taille des roues etc. Le quad requiert un entretien donc vous aurez besoin de pièces détachées, c’est pour cela qu’il est important de se rapprocher d’une marque connue.

Le port du casque adapté à l’enfant est indispensable, tout comme les gants et des chaussures montantes. On ne monte pas à 2 dessus et la présence d’un adulte responsable est indispensable. Équipez-vous d’un quad qui possède un coupe-circuit à distance . En cas de souci, vous pourrez arrêter le quad avec une télécommande, ou avec un cordon relié au poignet de votre enfant (comme sur un jet ski). En cas de chute, le quad s’arrête immédiatement  Grâce au limitateur de vitesse, vous pouvez régler vous-même la puissance du quad pour l’adapter aux capacités de votre enfant, c’est réglable via une vis de bridage. Choisissez un quad avec des suspensions souples, une selle rembourrée et un châssis léger pour le confort et pour éviter également les maux de dos.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Préparer ses vacances à Malte

Fin septembre on s’envole quelques jours pour Malte. J’ai pris les billets d’avion il y a quelques mois et j’ai dû payé un peu moins de 200 euros l’aller retour (2 adultes et un p’tit cul de 20 mois) . J’ai donc préparé une liste longue comme ma jambe de choses à ne pas oublier, de trucs et astuces pour que le vol se passe bien pour lui (et pour nous), j’avais repéré des locations avec un lit parapluie fourni, j’ai lu des blogs pour pouvoir bien m’organiser… Bref pour mon 1er vol avec un bébé je ne voulais pas me rajouter du stress et de l’angoisse, en sachant que déjà je déteste prendre l’avion. Et puis finalement roulement de tambour, double salto, champagne, c’est Mamie qui va garder le nain!!! Tu les sens les vraies vacances là ?

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Préface Home Life, le linge de toilette de qualité

Quand il s’agit d’acheter des serviettes de toilette je suis très attentive sur la qualité. Je déteste les serviettes bas de gamme qui n’absorbent rien, qui sont toutes fines et dont la douceur  est inexistante.

Avec 4 nains à la maison on n’a jamais trop de linge de bain, surtout avec Chouchoune qui utilise non pas une serviette de toilette, mais 2 … (l’adolescence, cherchez pas). Alors quand Préface m’a proposé de choisir du linge de toilette, je n’ai pas hésité longtemps à dire oui, et je me suis tout de suite dirigée vers la rubrique Gamme Luxe Hotel & spa (la bourgeoise celle-ci) .  Parce que le linge dans les hôtels au niveau de la qualité franchement il n’y a rien de mieux. C’est tellement un kiff de pouvoir profiter d’un spa puis de s’envelopper dans une grande serviette épaisse et moelleuse pour ensuite enfiler son peignoir de bain tout doux et aller siroter un cocktail… Chéri si tu me lis

Préface propose une large gamme de serviettes et draps de bain, des peignoirs, des tapis, mais aussi des foutas  en coton et des plaids. Des couleurs il y en a plein,  le choix est vaste, c’est parfait pour embellir la salle de bain. Le linge de toilette (fabriqué à partir de coton d’Egypte, connu pour sa qualité irréprochable) et le linge de maison sont créés en France et fabriqués au Portugal.

 

 

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les essentiels de la garde-robe de bébé

Pour le premier enfant, on est souvent un peu perdu pour savoir exactement ce dont on aura besoin dès la sortie de la maternité. Comment être raisonnable et ne pas craquer pour des dizaines de vêtements que bébé mettra très peu ou même pas du tout, car on n’a pas anticipé les tailles suivant les saisons, ni les pics de croissance? Sans parler des cadeaux de naissance, qui sont bien souvent des tenues offertes en 6 mois, et qui remplissent encore et encore les armoires.

Avec 4 enfants, j’ai cumulé assez d’expérience pour dire que pour mon premier, j’ai adoré arpenter les allées des magasins, mais j’ai acheté beaucoup trop de vêtements. Même si c’était un garçon et que perso je déplore le manque de couleurs et de choix comparé aux filles, je me suis retrouvée avec plein d’ensembles tous mignons mais pas portés beaucoup. Avoir une fille ensuite n’a pas aidé dans mes craquages, parce que je me suis éclatée avec sa garde-robe, c’était la folie de la dépense!! Des robes, des jupes, du rose, des combi-short, des bandeaux pour les cheveux, des gigoteuses, celles chez Noukies sont adorables,  et je ne parle même pas des chaussures trop jolies qu’elle a eues!! 11 ans après sa naissance j’ai encore des caisses de fringues à la maison. Est-ce que j’ai du mal à m’en séparer? Complètement.

Les vêtements de garçon ont resservi ensuite pour les 2 autres, pas tous, car au delà des saisons (1 d’hiver, 1 du printemps) , les deux derniers pesaient plus de 4 kilos!! Là aussi je n’avais pas trop anticipé donc je me suis retrouvée avec des bodys en taille naissance, qui sont encore étiquetés, et des ensembles short et t-shirt en plein mois de février.

J’ai le souvenir d’une phrase de ma sage femme qui m’avait dit de mettre au bébé une épaisseur de plus que pour soi, car bébé peut se refroidir très vite. Le 1er mois j’ai habillé mes enfants uniquement en pyjama/body/gilet en laine/chaussons en laine. Je trouvais ça beaucoup plus pratique que d’enfiler des t-shirts, des pulls et des petits pantalons ou des collants. J’avais donc une dizaine de pyjamas et autant de bodys (en coton et qui s’ouvrent par devant pour ne pas avoir à l’enfiler par la tête), ainsi que  2/3 gilets  ( plutôt que de pulls qui s’enfilent eux aussi par la tête). pour pouvoir tourner correctement. Ensuite, j’ai privilégié des tenues amples et confortables pour leur garde-robe de bébé, un mélange de t-shirts à manches courtes et manches longues (selon la saison 4 ou 5) qui s’ouvrent si possible entièrement devant ou derrière et des pantalons à taille élastique (4 ou 5). Des chaussettes, plusieurs paires parce qu’elles disparaissent aussi les mini chaussettes.! 2 gigoteuses, pour en avoir toujours une quand l’autre doit être lavée, et une combinaison pilote qui s’ouvre aussi entièrement par-devant pour les balades en hiver. Un bonnet (en coton) également, mis dès la maternité et quelques jours en plus à la maison pour le petit dernier qui n’arrivait pas du tout à se réchauffer.
Ajoutés à tout cela, des langes pour essuyer les régurgitations, pour couvrir bébé un peu plus, ou pour les porter une journée et s’en servir comme transition lors d’une séparation. Des bavoirs aussi, beaucoup, on n’en a jamais trop, quand bébé bave énormément par exemple et que  l’on n’a pas envie de le changer toutes les 2 heures.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Prendre l’avion avec un bébé

En septembre on part 5 jours à Malte avec la p’tite boulette, et comme n’ai jamais pris l’avion avec un bébé, j’avoue que je stresse un petit peu. Bon il sera pas un tout petit bébé non plus- 18 mois- mais n’ayant jamais été confrontée à cette situation, je ne sais pas comment m’organiser au mieux en fait, pour que tout se passe bien. Je suis donc bien preneuse de trucs et astuces pour que dès l’arrivée à l’aéroport, et les 2 heures 30 de vol qui vont suivre, se passent au mieux!

Je sais déjà qu’il voyagera sur nos genoux, mais il faut que je me renseigne s’ il aura lui aussi le droit à son propre bagage à main. Je pensais lui prendre dans son sac des nouveaux livres et jeux (gommettes, coloriages?!?) (pas de petits jouets qui tombent par terre, sous peine de passer le vol à ramasser!!) qu’il découvrira en vol. Un change, un biberon d’eau, de quoi grignoter (car on embarque à 17h30) une couche et je ferais le choix d’une lingette huggies jetable, plutôt que des lingettes lavables (car j’ai pas envie de me trimballer avec des lingettes remplies de bouse) (même si j’essaye d’être zéro déchet) . Et puis ensuite?!? Bonne question, je ne vois pas trop  ce que je pourrais y ajouter!

On voyage avec Air Malta, et c’est indiqué sur le site qu’on peut prendre la poussette jusqu’aux marches de l’avion, et qu’on la récupérera sur le tapis des bagages en soute. J’appréhende un peu ce voyage car j’ai peur qu’il ne se sente pas bien, qu’il pleure, qu’il ait mal aux oreilles, qu’il flippe des bruits de l’avion ou des bips, ou que je lui transmette ma peur de l’avion (j’en parlais  dans cet article ) . Sur ce point il faudra que je sois calme et que je fasse semblant d’être hyper décontractée ! On a tous la hantise en avion d’avoir un enfant qui chiale tout le long, qui braille ou qui donne des coups de pied dans son siège , j’espère bien que le mien ne sera pas comme ça. Justement il vaut mieux se mettre côté hublot pour qu’il voit le paysage ou coté couloir pour qu’il puisse marcher un peu si jamais on peut plus le tenir assis avec nous? Et la poussette, on la plie pour passer aux contrôles ou je la passe comme ça avec l’enfant dedans ?

Pour l’occuper aussi, je pense que je vais prendre avec moi une petite trousse avec des produits comme du labello, une  brosse à dents, un mini dentifrice, un petit tube de crème, une petite brosse à cheveux, il kiffe de faire comme moi avec les produits, je pense qu’il sera content de déballer ça dans l’avion! Je passerais commande dans quelques mois chez maison-et-beaute.fr
pour préparer tout ça. Bon en même temps il  n’y a pas 10 heures de vol non plus, je suis en train de me creuser la tête pour trouver 1000 et 1 façons de l’occuper!! En vrai, je stresse déjà qu’il nous pourrisse notre vol en fait (oui, oui, il a les capacités cet enfant) et qu’on soit lessivés avant d’atterrir .

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mes premiers pas en couture

J’ai toujours été fascinée par les personnes qui savent coudre…Je trouve ça incroyable tout ce que l’on peut créer avec du tissu et des accessoires.  Avec mes deux mains gauches et sachant à peine coudre un bouton, c’était un peu un défi que je me lançais lorsque j’ai acheté ma MAC (Machine à coudre) il y a 2 ans.

J’étais enceinte et j’étais à fond dans la motivation pour coudre tout plein de choses pour le bébé (lingettes lavables, housse de matelas à langer, turbulette, guirlande de fanions…) (Ah.Ah.Ah) Evidemment il est né, j’avais toujours rien fait. Non pas que j’avais pas touché à ma machine non, j’avais pris un cours de couture de 2 heures et une semaine après j’avais déjà oublié ce que j’avais appris (Syndrome du Neurone Unique toussa…). Bordel, c’est quoi encore ta lubie Caro??!!??? Je me suis donc saoulée tout seule à arriver à rien, et j’ai donc mis ma machine de côté pendant 1 an.

Début 2019. Re motivation à fond, je ressors la MAC (150 balles tout de même la bête, va bien falloir l’amortir à un moment) et le 06 d’une nana couturière rencontrée dans une soirée. Après 2 heures de cours, je suis rentrée à la maison, j’étais au taquet. J’ai commencé par faire des lingettes lavables et puis au fur et à mesure j’ai enchaîné sur des jupes, des paniers vide-poches, protège carnet de santé, serviettes de tables etc . Je me suis même inscrite sur un groupe de couture sur FB, je passe des heures sur les tutos youtube, j’ai une montagne de tissus et de projets et je kiffe tellement ça que je préfère traîner chez Mondial Tissus plutôt que chez Bonobo!

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une touche de couleur dans son intérieur

Cet hiver j’ai eu envie de repeindre toute ma maison! Mettre un peu de couleur dans son intérieur ça fait toujours du bien au moral, surtout quand le temps est tout tristoune. 10 ans que je suis locataire dans cette maison, et il était temps de repeindre 2/3 petites choses pour égayer.

Plusieurs possibilités pour relooker son intérieur: la peinture, le papier peint, les stickers , les pochoirs, le home staging etc. Ici nos projets c’était de rénover une table basse, de peindre le mur de l’escalier qui mène à l’étage, de mettre un peu de couleur dans la salle de bains, de peindre les encadrements de la chambre parentale,  et de peindre des étagères dans la salle de jeux. Repeindre la cuisine en jaune aussi, mais on n’a pas encore fait. Côté peinture j’ai littéralement craqué pour un p’tit bleu fjord magnifique (que j’ai eu envie de mettre partout), et j’ai acheté des stickers carreaux de ciment pour la table et l’escalier, parce que je suis fan des carreaux de ciment…je rêve d’avoir un sol comme ça, typique des années 30.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

[DIY] La lessive au lierre

Soucieuse de consommer mieux, et poursuivant petit à petit une démarche zéro déchet , j’ai décidé de faire moi même une lessive totalement naturelle et dépourvue de produits chimiques: la lessive au lierre. Celle du commerce étant bientôt terminée, je ne voulais pas en racheter alors j’ai fait ma mixture avec le lierre à portée de main dans mon jardin. Le lierre est une plante qui contient entre 5 et 8 % de saponines (tensioactifs aux propriétés détergentes et moussantes), parfait donc pour traiter le linge.

J’avais fait une toute petite quantité pour tester, et comme je suis très contente du résultat, je vais en faire en plus grande quantité. Par contre le lierre est irritant, pensez à porter des gants quand vous allez froisser les feuilles car sa sève peut causer des irritations cutanées.

J’aime bien que mon linge sente quelque chose, je sais c’est psychologique, et comme avec le lierre ça sent rien, j’ai ajouté des huiles essentielles de lavande. C’est discret. On est loin de ‘l’escapade gourmande en Polynésie‘ remplie de produits chimiques, mais au moins c’est naturel! Je vais essayer avec d’autres huiles essentielles comme le citron ou le pamplemousse par exemple. Perso  j’ai juste à ouvrir la porte et à tendre le bras pour récupérer les feuilles, mais avec vos enfants ça peut être une belle occasion d’aller se balader.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Maroc] Découvrir le magnifique ksar d’Aït-Benhaddou

Après la découverte du superbe Jardin Majorelle à Marrakech, je vous emmène à Aït-Benhaddou, mon coup de cœur de ces vacances passées au Maroc.

Situé à 3h30 de Marrakech, sur la route de Ouarzazate,  Aït-Benhaddou est l’un des ksour (village fortifié à l’architecture Berbère) les mieux préservés du sud Marocain. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, nous découvrons dans cette forteresse de terre et de roseaux, un dédale de ruelles, des marchands, des boutiques, des artistes (notamment avec des aquarelles réalisées avec du safran, du thé et de l’indigo, qui sont chauffées au gaz pour que le dessin apparaisse. C’est étonnant comme technique mais très joli). et des passages couverts. C’est magnifique, vraiment. Le temps était superbe, ce qui rendait toute sa beauté au lieu.   C’est tellement beau Aït-Benhaddou, que de nombreuses scènes de films ont été tournées dans ce prestigieux décor (Lawrence d’Arabie, Gladiator, Astérix et Obélix: mission Cléopâtre, Game of throne…).

J’ai été émerveillée par la beauté de cet endroit. Le point de vue tout en haut du village est époustouflant, c’était vraiment une belle découverte, on a adoré.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Marrakech] Le jardin Majorelle

Séduit par Marrakech, Jacques Majorelle (peintre Français 1886-1962 ) décide de s’y établir en 1923 et achète une importante palmeraie qui deviendra le Jardin Majorelle. En 1931, il commande à l’architecte Français Paul Sinoir un atelier de peinture de style Art Déco qu’il recouvrira de ‘bleu Majorelle‘, autour duquel est créée une oeuvre d’art vivante, composée de plantes exotiques et d’espèces rares qu’il ramène de ses voyages à travers le monde entier. En 1947, il décide d’ouvrir son jardin au public, mais après sa disparation en 1962, le jardin est laissé à l’abandon.

C’est en 1980 que Pierre Bergé et Yves Saint Laurent font son acquisition pour le sauver d’un projet immobilier. Les nouveaux propriétaires décident d’habiter la villa de l’artiste, rebaptisée Villa Oasis. Après le décès d’Yves Saint Laurent en 2008, Pierre Bergé fait don du jardin à la fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent. C’est alors qu’est créée la Fondation Jardin Majorelle.

Le Jardin Majorelle est un jardin botanique extraordinaire composé de multiples plantes exotiques environ 3000 espèces sur près d’1 hectare . Un Havre de paix où la quiétude règne. C’est très agréable et reposant de s’y balader en s’émerveillant de toutes ces couleurs. Le bleu Majorelle est sublime, et le jardin est très bien entretenu. C’est une visite incontournable si vous êtes à Marrakech car ce lieu est envoûtant.

Mieux vaut s’y rendre de bonne heure car l’attente à l’entrée peut-être longue, nous avons patienté une bonne demi-heure (mi novembre) et à l’intérieur ce n’était pas toujours agréable d’attendre les uns derrière les autres pour essayer d’avoir une photo sans un touriste dessus! Victime de son succès, mais complètement mérité, c’est un incontournable à Marrakech. Vous pourrez également découvrir le musée Berbère dans lequel les collections personnelles d’Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé sont exposées, et le musée Yves Saint Laurent (que nous n’avons pas visité). Il est possible de se restaurer également et il existe une boutique pour ramener quelques souvenirs.

Je n’ai pas pu prendre de photos dans le musée Berbère car c’était interdit, mais c’était super intéressant de découvrir ce peuple (le plus ancien d’Afrique du Nord). Plus de 600 objets ( bijoux, armes, tapis, tissages, cuirs, vêtements ainsi que des photographies et des films ) qui attestent de la richesse et de la diversité des Berbères.

Les cendres d’Yves Saint-Laurent ont été dispersées dans la roseraie de la villa Oasis, et dans le jardin, un mémorial a été érigé. J’ai été assez déçue car je le trouve triste, les plantes étaient abîmées, le contraste est immense entre les couleurs de la maison et du jardin et ce mémorial.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !