Maman à mi-temps

En janvier prochain nous allons changer de mode de garde pour les enfants, ce sera une semaine chez Maman, une autre chez Papa. Elle aura mis 18 mois à se mettre en place cette garde alternée car le Boubou n’avait qu’1 an au moment de la séparation, et il était inconcevable pour moi de me séparer de lui (et des 2 autres aussi d’ailleurs!) pendant une semaine entière. Et à 1 an, est ce vraiment une bonne chose de faire des allers retours entre la maison de Maman et celle de Papa? Je ne pense pas.

Roloulou a manifesté assez tôt son envie de passer autant de temps avec son papa qu’avec moi, et il est ravi que nous mettions en place la garde alternée. Chouchoune, a un peu de mal avec les séparations et ce sera sans doute elle la plus perturbée au début, mais je ne doute pas qu’elle s’y fera très vite. Quant au Boubou lui, il va devoir assimiler ce changement, et un  second: l’école. J’espère que ça ira pour lui.


Garde partagée

Janvier c’est demain. Et en ce moment j’y pense beaucoup… Je réalise que je ne serai plus qu’une Maman à mi-temps. Comme amputée de mon rôle. Est ce qu’on s’habitue à être une Maman à 50%?Je ne serai pas là pour eux comme je le voudrais. Pour l’école, les repas, les câlins, le dernier bisous du soir, les rires, les disputes, pour les réconforter, pour les regarder… N’assister qu’à la moitié de leur petite vie, ne pas être présente pour les progrès, les évolutions, les moments clés c’est dur pour mon petit cœur de Maman.

Je me pose plein de questions sur moi, sur eux… Est-ce que ce mode de garde conviendra à tout le monde? Seront-ils équilibrés?  Les élever à mi-temps est pour moi un vrai cas de conscience… J’espère qu’ils seront bien.


Rendez-vous sur Hellocoton !

23 réflexions sur “Maman à mi-temps

  1. sophie-mum dit :

    je pense que ca ne doit pas etre simple d’etre parent à mi-temps.
    J’ai un ami qui vit comme ca et sa fille depuis qu’elle a 1 an et elle est formatée lol les dimanches elle sait qu’elle part et elle est contente et elle sait qu’elle revient chez l’autre parent et elle est contente aussi. maintenant elle a 5 ans. pour l’ami c’est pas simple mais sa lui permet de souffler aussi un peu car tout gérer tout le temps et seul c’est hard au final. bisous

  2. lily dit :

    je ne peux pas t’aider mais je te souhaite que tout se passe au mieux. Pas facile mais je sais que tu vas y arriver, maman à plein temps ou à mi temps tu es leurs seule maman et tu es une très bonne mère, je le ressent.

  3. aggie dit :

    Effectivement j’imagine que c’est un chamboulement, une autre organisation et qu’il va falloir s’adapter (pour tout le monde), mais tu n’es pas une maman à mi-temps!! Tu es une maman. C’est tout ce qu’il faut retenir.
    Et quand tu auras tes enfants à tes côtés tu profiteras d’eux 2 fois plus 😉
    Plein de <3

  4. danslapeaudunefille dit :

    je ne peux pas t’aider sur la question. Par contre, enfant mes parents étaient divorcés je vivais avec ma maman et j’allais voir mon papa un we tous les 15 jours c’était si peu… Mais avec son métier il ne pouvait pas faire autrement.

  5. Féelyli dit :

    Je me suis souvent demandée comment on ferait pour la garde des enfants si on se séparait …
    Ca ne doit pas être simple de trouver un arrangement qui convienne à tout le monde et je comprends ton incertitude …
    Bon courage.

  6. Julie dit :

    Coucou,
    Ce n’est pas facile au début, ni tous les jours… mais au final, c’est toujours mieux qu'”avant”, quand ça n’allait pas…

    Je suis une Maman alternée et avec le temps j’ai appris à :
    – ne pas fantasmer une situation (le plein temps) qui de toute façon n’existe pas.
    – redevenir un individu et développer des projets perso épanouissants pendant ce temps laissé libre
    – rester en bons termes avec le papa pour partager tout de même les moments forts (ex : anniversaires, rentrée, santé etc)

    Je te souhaite plein de courage ! Penses à mettre tes lunettes roses 😉

    Bises
    Julie (ex Maman à l’ouest)

  7. maman@home dit :

    Tu sais que je l’ai été aussi Caroline cette maman a à mi temps, alors si t’as besoin si tu as des questions tu sais que je suis là 😉 Mais même si c’est dur et que ça crève le coeur de les “perdre” tous les 15 jours, tu finiras par trouver ton rythme de croisière, avoir du temps à toi, sortir voir des amis, te faire un ciné, faire du sport et puis surtout tu seras contente de voir tes enfants passer du temps avec leur papa, parce que c’est très important cette relation avec le père dans la construction de nos enfants. Tout aussi primordiale que celle que nous avons avec eux. Quand ça va mal et que c’est trop dur il faut se rappeler que c’est pour eux qu’on le fait. Que c’est la bonne décision et quelle chance ils ont d’avoir un papa qui a envie de pleinement s’impliquer dans leur vie… Courage Caroline, des bises.

  8. alameresi dit :

    Je comprends tes inquiétudes… En revanche tu resteras maman à 100% (même si présente physiquement à 50), toute ton implication pour eux, ils l’a ressentiront au quotidien ça c’est une certitude.
    Et effectivement, le manque doit être assez difficile à gérer, ainsi que le fait d’avoir l’impression de “manquer” certains événements. J’imagine que pendant la semaine où ils seront avec toi, tu vas compenser à fond te connaissant.
    A bientôt!

  9. Lili dit :

    Je ne sais pas quelle est la solution “idéale”. Je suis en couple depuis un peu plus de 3 ans avec le papa d’un garçon de 8 ans. Il vit principalement chez sa maman et est avec nous un WE sur deux et la moitié des vacances. Mon copain s’en occupe chez la maman également tous les matins d’école pendant plus d’une heure.
    Mon copain a une très grosse culpabilité, comme s’il avait un peu quitté son fils. Il est “tout à lui” dès qu’ils sont ensemble. Et il doit pourtant confesser que ne pas être que père a de bons côtés. Pouvoir aussi être un peu homme et vivre pour lui semble lui faire du bien.
    Bref, compliquée cette question !
    Je te souhaite de te sentir bien dans cette nouvelle organisation.

  10. Emma June dit :

    Je te souhaite beaucoup de courage ainsi qu’à tes doudous pour s’adapter à ce changement. Comme dit plus haut, je trouve ça bien sur le papier que le papa veuille s’investir à part égale.
    Pour autant, je sais que si je devais me retrouver dans cette situation, j’aurais du mal à m’y habituer je pense…J’imagine qu’il faut se concentrer sur le positif (prendre du temps pour soi, faire les choses qu’on ne peut pas faire quand les enfants sont là etc) ainsi le temps des retrouvailles arrive plus vite 🙂

  11. Marjomamansolo dit :

    Tu as bien de courage de faire ca.
    Pour moi cest pas encore possible de la laisser partir si longtemps.
    Deja pour les vacances cest pas facile.
    Les enfants s’adaptent vite donc pour eux tu verras ça ira bien mais ne pense pas a tous ces moments loins de toi tu te feras du mal.

    Courage tu es forte et tous se passera bien

  12. CyannGwendolune dit :

    Je lis ton article, et je réalise ce que va signifier la garde alternée, pour moi aussi. Séparée du père de mon fils, nous partageons cependant le même toit, le temps qu’il retrouve un autre logement. Nous nous sommes mis d’accord sur la garde alternée, mais pour l’instant, ce n’est pas encore concret, pour moi…..
    En te lisant, je viens de prendre conscience que la moitié du temps, je serais moi aussi séparée de mon fils. Et c’est un déchirement….
    Je te souhaite beaucoup de courage…..

  13. Caroline dit :

    @sophie-mum je vais souffler oui et en profiter à 200% la semaine où ils seront avec moi

    @madamezazaofmars <3 <3 Zaza

    @lily merci beaucoup

    @Lucky Sophie merci Sophie

    @aggie c'est ce que je me dis, profiter à fond quand ils seront avec moi

    @Madame Parle merci Manue

    @danslapeaudunefille j'imagine que cela ne devait pas être évident et que des deux côtés il y avait un manque

    @Expressions d'enfants j'espère que les nôtres le seront aussi

    @Féelyli on a 'la chance' de ne pas être en conflit, ce qui facilite beaucoup les choses

    @Julie contente de te voir par ici Julie. Je vais pouvoir me concentrer un peu plus sur moi c'est vrai

    @Koalisa merci, bisous

    @maman@home merci Sandrine, on pense à eux en 1er, en espérant faire le bon choix pour leur construction et qu'ils s’épanouissent au mieux.

    @alameresi les premiers temps oui je vais profiter à 100%, en avril je reprends le boulot et ça ne va pas arranger mon état d’esprit!!

    @Lili je vais apprécier oui d'avoir du temps pour moi, même si j'aurais ce petite sentiment de culpabilité

    @Emma June le papa a toujours été très présent et heureusement car seule avec les 3 c'est ma santé mentale qui serait en jeu je crois!

    @sabine il faut essayer d'en tirer que le positif

    @Marjomamansolo ils s’adapteront effectivement, j'ai plus de mal à les laisser partir qu'eux de quitter la maison en fait

    @CyannGwendolune j'ai un peu plus de recul que toi à ce que je vois, je te souhaite plein de courage aussi

  14. nanou.bai dit :

    Je sais que ce n’est pas évident de les laisser 1 semaine mais tu seras toujours leur Maman même s’ils ne sont pas avec toi. Ils ont la chance d’avoir des parents qui font tout pour leur bonheur. Bravo ce n’est pas toujours le bonheur des enfants qui passe en premier lors de certaines séparations. Je pense que ce changement va être positif pour eux et pour toi. Courage ma grande on est avec toi !!!!

  15. Natacha no gluten dit :

    Je discute souvent avec mon ex belle soeur de sa position de maman à mi temps. Eh bien 7 ans après, elle me dit qu’elle ne reviendrait pas en arrière car certes ses garçons lui manquent quand ils sont avec leur Papa, mais elle respire et vit pour elle à ce moment là. Et cela n’a pas de prix.
    Donc, il faudra que tu combles le vide avec des activités à toi que tu ne peux pas faire avec eux: ciné, sport, soirée avec des copines ect.

    je t’embrasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe without commenting