Coudre sa garde-robe

Je fais de la couture depuis presque 4 ans et je m’éclate toujours autant, même si je n’ai plus beaucoup de temps à m’y consacrer avec le boulot et les enfants. J’en parlais dans cet article, j’ai commencé par des créations zéro déchet : des lingettes démaquillantes, des serviettes de tables et puis j’ai continué en faisant d’autres sacs à main plus élaborés, j’ai fait des pochettes en simili cuir, des trousses pour le maquillage, des sarouels pour enfant, des jupes courtes en coton, une jupe longue en viscose, des sacs à vrac, des sacs cabas, des trousses de toilette etc.

Et en faisant un peu de shopping dernièrement, je me suis dit que j’adorerais créer mes propres vêtements. Plus de souci comme ça en boutique avec l’article jamais disponible dans ma taille ou épuisé dans ma couleur préférée ! Qu’est-ce que ça doit être kiffant d’ouvrir son dressing et de voir ses créations faites de ses petites mains, des pièces uniques quoi ! Alors certes faire ses vêtements soi-même ça doit prendre du temps, mais quelle fierté d’avoir fait ses chemisiers, ses pantalons, ses jupes, ses shorts…

Tous les jeudis je fais de la couture. C’est mon activité depuis septembre, 2 heures pour moi avec un petit groupe coaché par une prof. On vient avec notre machine, notre matos et nos projets. En ce moment je me lance dans la confection d’une jupe longue. De A à Z je suis en train de refaire la même jupe que j’ai acheté cet été dans une petite boutique à Dinan. C’est une jupe portefeuille en voile de coton, doublée et réversible, je suis tellement fan que je la veux en plein de couleurs différentes !

Donc en ce moment c’est étude du patron, découpage du tissu, réfléchir à comment faire une boutonnière aussi, et à la fin je vais devoir utiliser la surjeteuse, ça va être un grand moment aussi car cette machine me fait peur ! Est-ce que coudre sa garde-robe c’est plus économique ? Je ne pense pas. Ou alors il faut faire de l’upcycling en utilisant des anciens vêtements ou tissus. J’ai payé cette jupe 55 euros en boutique, et quand je suis allée acheter tout mon tissu (3 mètres de popeline et 3 mètres de voile de coton) ainsi que le fil, j’en ai eu pour près de 60 euros. Alors certes là pour le coup c’est plus facile, moins cher et plus rapide d’aller en boutique et payer sa jupe que de la faire soi-même.

Et on met quoi en automne avec une jupe ? Des bottes en cuir. Et pour moi ce sera de couleur camel, mais comme chaque année je n’arrive pas à trouver THE paire : pas de talon trop haut, pas de bout pointu, pas de lacets, des bottes femme toutes simples quoi! Avec un bout arrondi, un talon de 3/4 centimètres, d’une jolie couleur et pas toute fade, et qui ne coutent pas un demi-salaire. J’en ai commandé plusieurs sur le net et puis je les renvoie parce qu’elles sont trop hautes, ou parce qu’elles sont trop lâches, ou c’est mon mollet qui est trop gros, ou alors la botte ‘tombe’ alors que je veux que ça tienne bien. Bref, je vais me reprogrammer une séance shopping en boutique à la recherche de ma paire idéale car je sais qu’elle doit bien exister quelque part !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Se préparer aux douces soirées d’automne

L’été a été bien pourri ici en Bretagne, mais on a eu un super mois de septembre et le début du mois d’octobre est pas mal du tout. La preuve hier,  j’avais cette merveille devant mes yeux en sortant du boulot…

On en profite encore quelques jours, et on va passer doucement en mode cocooning avec les grosses chaussettes, les plaids, le chocolat chaud et les bougies. J’ai déjà sorti ma bougie ‘biscuit’ de chez Maisons du Monde, j’ai acheté 2 énormes plaids tout doux, et sorti du placard le chocolat en poudre à l’orange de chez Monbana. Ca va être bien de se mettre en pyjama en rentrant du boulot, d’allumer les bougies, de se lover sous les plaids, et puis cuisiner les bonnes soupes de butternut ou de potimarron. Sans oublier les raclettes et les tartiflettes,  les trucs réconfortants quoi…

Le salon de jardin est rentré depuis peu, les transats et la piscine également en attendant le printemps prochain. On a tous eu un été un peu médiocre  et perso  cette année je n’ai pas passé des journées entières dans mon hamac à bouquiner et à siester comme j’ai pu le faire les années précédentes.  A regarder les enfants s’éclataient dans la piscine non plus, d’ailleurs ils ont dû se baigner 3 fois cette année tellement elle avait du mal à chauffer! J’avais acheté un hamac sur pied il y a quelques années. Il est top, grand et confortable, mais l’inconvénient c’est que l’armature en fer est imposante donc il faut de la place pour la stocker l’hiver! La prochaine fois, je choisirais plutôt un hamac suspendu  que l’on peut l’utiliser en extérieur mais aussi en intérieur. On peut l’emmener partout puisqu’il suffit de le mettre sur une poutre, le fixer au plafond ou sous une mezzanine.

J’ai hâte de préparer le printemps 2022, mais avant ça on va pester contre le changement d’heure, les  températures qui dégringolent et il va falloir rallumer le chauffage… Mais en pensant également aux films de Noël qui vont bientôt faire leur apparition, et ça ça nous met en joie!

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Exposition] Plongée au cœur des arts ménagers des années 50

Du 10 juillet au 30 octobre, se tient au Petit Echo De La Mode à Chatelaudren-Plouagat (Côtes d’Armor) une exposition sur les arts ménagers des années 50. L’exposition  Le Ménage en Beauté  propose aux visiteurs un voyage spatio-temporel dans les intérieurs ménagers des années 50. A partir des archives du magazine Le Petit écho de la mode, venez découvrir l’arrivée de l’électro-ménager dans les intérieurs français et les bouleversements qu’il a généré sur la place de chacun dans le quotidien familial, notamment la place de la femme.

D’un point de vue historique, des chapitres/saynètes se dessinent autour du Salon des arts ménagers (gros électroménager), du savant chercheur à la ménagère (petit électroménager), des pièces phares et objets de la maison : cuisine, salon et salle de bain, de l’architecture et du design vus à travers l’humour de Jacques Tati dans Mon Oncle, du jardinage pour monsieur et des jeux d’enfants pour faire comme leurs parents…. Une exposition à lire à différents niveaux degrés d’humour et d’esprit critiques.

J’ai adoré me plonger dans cette ambiance rétro et découvrir les intérieurs des années 50. Formica, machine à coudre, transistors, tourne-disques,   tout y est! C’est surprenant, drôle, étonnant aussi de voir l’électroménager utilisé à l’époque et nous ce que l’on utilise aujourd’hui.  C’est amusant, mais à la fois consternant de voir la place de la femme à cette époque, qui devait savoir cuisiner, coudre, bien repasser les chemises de son mari etc, elle était seulement une mère et une épouse.  Vraiment je la conseille  cette expo, dépêchez-vous elle est seulement visible jusqu’au 30 octobre.

 

 

 

 

– du 21 septembre au 30 octobre 2021
Du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Tarifs (billetterie sur place uniquement) :
Tarif plein : 5€
Demi-tarif : 2.5€ (étudiants, demandeurs d’emploi, cartes Cézam et Cezam)
Gratuit : moins de 18 ans

Informations :
par téléphone au 02 96 79 26 40
par mail à l’adresse 

Le Petit Echo de la Mode
2 rue du maillet
22170 Châtelaudren-Plouagat

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mettez les voiles pour une croisière en catamaran en Corse

Les vacances d’été, on est en plein dedans… Pour ceux qui ont la chance de partir j’imagine qu’elles sont déjà planifiées, ou si ce n’est pas le cas, ça ne devrait pas tarder !

Cette année encore, on a un réel besoin de partir en vacances et de changer d’air surtout… !

Vous avez réservé en France ? A l’étranger ? A la campagne, à la mer ou à la montagne ? En  famille ou entre amis ? J’ai vu passer l’info que c’est la montagne qui était plébiscitée cette année, avec un pic de réservations comparé à l’été 2019. Sans doute un besoin de se mettre au vert, de profiter des grands espaces ou de respirer l’air pur. C’est vrai que la montagne en été c’est très agréable !

Et pourquoi pas une croisière ? Alors non, je ne vous parle pas de la croisière sur des immenses paquebots bondés où tu vois des gens toute la journée ! Non, je parle de quelque chose de beaucoup plus intimiste : une croisière catamaran all inclusive. Rien que de l’écrire, ça me fait rêver ! Et vu la météo digne d’un mois d’octobre en ce moment, je m’imagine très bien sur un catamaran en Corse, à naviguer au soleil. J’adore le bateau, et je connais bien la Corse, j’y suis allée plusieurs fois et c’est à chaque fois un enchantement de passer quelques jours sur l’île de beauté.  C’est l’endroit idéal pour naviguer sur ses eaux turquoises et découvrir ses merveilleuses criques.

La croisière à la cabine est une croisière all inclusive avec un équipage aux petits soins pour vous. Draps et serviettes à bord, masques, tubas, palmes, ainsi que  kayak et paddle (sur certaines croisières) sont à votre disposition pour profiter des fonds marins. Un autre avantage de cette croisière c’est la pension complète: un chef est à bord pour vous concocter de délicieux plats. C’est ça les vraies vacances pour moi : ne pas s’occuper des repas !  (je déteste cuisiner).

Des escales sont également proposées pour découvrir  Ajaccio, Girolata, Calvi ou encore Cargèse…. Les îles sanguinaires également à quelques kilomètres d’Ajaccio ou bien à la pointe sud de l’île, la plage de Rondinara, classée comme première plus belle plage de France !

Imaginez la journée idéale de vos vacances : un petit déjeuner dehors sur le pont du bateau, un peu de bronzette sur le trampoline du catamaran, puis une petite baignade dans les eaux cristallines avant le déjeuner. Une petite sieste au soleil, toujours sur le trampoline, et c’est parti pour une sortie en paddle pour rejoindre une petite crique inaccessible en bateau. Une baignade et un peu de farniente sur le sable chaud et il est temps de regagner le catamaran. Ensuite un apéritif  avec des spécialités corses comme le figatellu, le brocciu, ou lonzu, le tout accompagné d’un verre de rosé Corse. Le dîner préparé par le chef est prêt, il n’y a plus qu’à déguster. Il est l’heure d’admirer le coucher de soleil, de mesurer sa chance d’être là et de penser à la belle journée du lendemain qui nous attend.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Prendre soin de ses aisselles en quelques gestes simples

Les aisselles sont une partie du corps très sensible qu’il convient de prendre soin pour la maintenir en bonne santé. Voyons ensemble comment les entretenir et quels sont les gestes à adopter pour ne pas les abîmer.

Les aisselles sont une partie très délicate

Les aisselles sont une partie très délicate qui s’irrite facilement si l’on manque de vigilance. Mais pas d’inquiétude, elles ne demandent pas de soin ou produit particulier, seulement de l’attention en optant notamment par le bon choix du déodorant et des bons gestes au quotidien.

Le choix du déodorant est très important

Le choix du déodorant est important pour protéger vos aisselles, notamment concernant les ingrédients qu’il contient. En effet, certains sont très nocifs pour la santé et, autre que les petits désagréments, ils pourraient causer de graves dommages sur la santé comme des cancers du sein par exemple. Il est donc primordial de savoir lire les étiquettes et déceler un risque potentiel. Parmi les ingrédients à éviter, il y a ceux-ci notamment :

  • L’alcool, alcool éthylique ou éthanol ;
  • Les sels d’aluminium ou aluminium chlorohydrate ;
  • Les gaz propulseurs ;
  • Le paraben et méthylparaben ;
  • Le PEG ou polyéthylène glycol ;
  • Le triclocarban et triclosan.

Il est conseillé de choisir un produit naturel, le fabriquer soi-même ou utiliser une pierre d’alun par exemple. Bien entendu, beaucoup ont besoin d’un produit spécifique, due à une transpiration abondante, des odeurs, ou encore une peau extrêmement sensible. Pour cela, vous pouvez trouver ce type de déodorant anti-transpirants en pharmacie notamment, même celles en ligne également.

N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien et lui indiquer vos problématiques pour qu’il vous dirige au mieux vers un produit adapté.

Soigner la peau des aisselles au quotidien

Parfois, le plus souvent à cause d’épilations répétées ou de produits inadaptés, la peau peut être sèche, irritée ou même plus sombre que sur le reste du corps. Cela est dû notamment à l’accumulation de cellules mortes. Pour y remédier, n’hésitez pas à exfolier la zone à l’aide d’un gommage doux, une à deux fois par semaine, afin de régénérer votre peau. Comme le reste du corps, n’hésitez pas à hydrater après la douche et avant le déodorant.


Les gestes à éviter

Bien que pour beaucoup les poils sous les aisselles soient difficiles à assumer, les épilations répétées ne sont pas bonnes pour la peau, après tout, les poils sont une barrière protectrice. Même si cela est très tentant car indolore et rapide, évitez de vous épiler au rasoir, car les lames ont tendance à irriter la peau, mais aussi provoquer des microcoupures, engendrant ainsi des risques d’infection.
Privilégiez plutôt l’épilation à la cire chaude, qui va ouvrir les pores et permettre de retirer les poils plus aisément. Si vous craignez la douleur, vous pouvez alors opter pour une crème dépilatoire : même efficacité que le rasoir, les microcoupures en moins, bien que les ingrédients doivent être vérifiés en amont pour ce genre de produit. Attention à ne pas exfolier la peau ensuite, car elle est très sensible après une épilation, préférez le faire la veille. 


En conclusion, nous avons des gestes simples au quotidien pour garder la peau des aisselles en bonne santé tout au long de notre vie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai testé le massage sonore: le pouvoir relaxant des vibrations

Après  le soin énergétique Reiki , c’est  un massage sonore que j’ai pu découvrir récemment à l’espace corps & esprit  à Plérin.

La sonothérapie est un massage par le son qui se pratique à l’aide de bols thérapeutiques posés délicatement sur différentes parties du corps. Le son et les vibrations émises par ces derniers vous amènent dans un état profond de bien-être et de relaxation. C’est l’eau présente dans notre corps (à 70%) qui agit comme conducteur. Dès lors que l’on tape sur un instrument comme un bol tibétain ou un bol en cristal à l’aide d’un bâton, le son émet des vibrations qui vont se diffuser  à travers les cellules.

Chaque type de bol est utilisé en association avec les méridiens afin de libérer ces voies sur trois niveaux : physique, mental et énergétique. Ce soin sonore existe depuis des siècles, très répandu en Orient (Tibet, Népal), mais aussi dans l’Antiquité où le chant était utilisé pour endormir la douleur ou dans un objectif de guérison.

Les bienfaits du massage sonore sont de diminuer le stress et l’anxiété, de favoriser un sommeil de qualité et d’apaiser les douleurs physiques et émotionnelles. Le massage sonore rééquilibre l’énergie du corps et mise sur la libération des nœuds énergétiques et des profondes émotions. Doux et apaisant, ce soin vient apaiser le mental pour chasser le stress, les angoisses et les peurs. Ce massage utilise les principes de la médecine  traditionnelle chinoise, il vise donc à rétablir une harmonie dans le corps.

 

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

A la conquête de l’waste: le défi 0 déchet de la baie de Saint-Brieuc

Commencé au moins de janvier , ce défi a pour objectif d’ encourager des citoyens à réduire leur empreinte écologique en réduisant leurs déchets. Le Défi Déchet de la Baie vise donc à accompagner 170 foyers de l’agglomération, pendant 6 mois, dans leur désir de modifier leurs habitudes afin de réduire de moitié le contenu de leurs poubelles. 7 groupes répartis sur les communes de : Langueux, Trégueux, Saint Brieuc : Quartier Robien, Quartier Ville Jouha/Ville Hellio, Quartier Ouest, Plateau, St Michel, Pordic, Binic-Etables S/Mer, Plérin, Ploufragan, Yffiniac-Hillion et une équipe pour La Gambille. Ce parcours ludique sera ponctué d’ateliers, de visites et d’échanges avec des professionnels de cette thématique.
Ce sera l’occasion d’essayer ensemble ce mode de vie zéro déchet (vrac, compostage, réemploie, troc, stop pub,…).
Les « 5 R » seront le fil conducteur : Réduire, Refuser, Réemployer, Recycler, Redonner à la terre.

Une démarche en équipe, par étapes, sur plusieurs mois pour ancrer de nouvelles habitudes.

 

J’ai commencé ce défi avec pour objectif de réduire considérablement les déchets de ma poubelle jaune. Elle me sort par les yeux, le volume de ce que nous jetons dans cette poubelle est impressionnant. J’adorerais ne plus mettre les pieds dans mon supermarché, ce temple du suremballage,  pour acheter en vrac et local. Le chemin est encore trèèèès long mais je suis fière de moi à ce stade, d’avoir mis en place plusieurs choses pour réduire nos déchets.

  • J’ai mis un ‘stop pub’ sur la boite aux lettres
  • J’ai acheté une sodastream pour  ne plus avoir 5 bouteilles par semaine de perrier dans la poubelle
  • J’ai mis un composteur
  • Je fais mon pain de mie
  • Je n’achète plus le pack de 6 bouteilles de lait sur-emballés, je les achète individuellement
  • J’ai cousu des sacs à vrac pour les fruits et les légumes
  • J’ai fait des éponges lavables pour la vaisselle et le ménage
  • J’ai cousu un sac à pain pour ne plus avoir le papier autour

J’avais déjà réduit mes déchets quand je me suis mise à la couture il y a 2 ans, en faisant mes serviettes hygiéniques lavables, les lingettes démaquillantes ou celles pour le change de bébé, les serviettes de table, et les essuie-tout lavables.

Voici le genre de déchets que j’ai dans ma poubelle jaune:  les emballages de wraps, cordons bleu, steak hachés, farine, lait, fromage, les yaourts, les compotes, les gâteaux, les apéros, dosettes de café, les pâtes, les pizzas congelées, le taboulé, le coleslaw, les pâtes, le riz, les conserves de légumes, la brioche, les céréales  etc etc.

Je sais que je réduirais considérablement mes déchets si j’achetais plus en vrac et si je faisais tout moi même. Problème: je n’aime pas cuisiner. Je n’y prends aucun plaisir, ça me gonfle, j’ai pas d’idées,  il y a des casseroles partout, ça salit,  bref pour moi c’est une corvée. Je cuisine un peu, je n’achète pas que des plats tout préparés, mais  je fais plutôt de l’assemblage que de la vraie cuisine. Ce n’est pas le temps qui me manque car je bosse à temps partiel, mais c’est juste l’envie… J’aimerais faire un peu plus de gâteaux et de petit-déjeuner déjà pour commencer, et  ainsi supprimer les emballages de sucrés industriels (céréales, gâteaux, brioches, barres de céréales, cookies etc)

Durant ce défi il y a eu un multitudes d’ateliers proposés gratuitement aux participants: visite du centre de tri, cuisine zéro déchet, faire ses yaourts sans yaourtière, relooking de meubles, jardiner au naturel, toilettes sèches …. etc

J’ai participé à celui de la cuisine zéro déchet, et j’ai adoré! Que faire avec un reste de coquillettes de la veille? Des peaux de pommes ou d’oranges? Des fanes de radis? Du pain rassis etc… Pendant 2 heures nous avons cuisiné des galettes de coquillettes, un pesto de fanes de radis, des crackers apéros, on a gouté au kéfir et au lait d’avoine… Un crumble aux pommes avait déjà été préparé et  le crumble était fait avec de l’huile d’olive à la place du beurre- surprenant mais très bon- et donc avec les pelures de pommes, Lauriane les avait mises à infuser dans de l’eau et du sucre et ça faisait une boisson délicieuse!

J’ai aimé cet atelier participatif basé sur l’échange, les bienveillance et la convivialité. Ça m’a permis de découvrir des idées anti-gaspi en cuisine et des nouvelles recettes, mais aussi  de faire connaissances avec d’autres participants du défi et c’est super sympa!

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai découvert le soin énergétique Reiki

Le Reiki est un art énergétique d’origine japonaise développé par Mikao Usui à la fin du 19e siècle. ‘Rei’ signifie ‘l’universel’ le ‘tout’ : la matière, l’âme et l’esprit. Et ki (ou Qi) renvoie à l’énergie vitale qui circule en chaque individu, comme par exemple dans la médecine chinoise.

Pour être sincère, je n’avais jamais entendu parler du Reiki. Alors quand Sarah, praticienne dans son cabinet Reiki Saint-Brieuc  ,m’a proposé de découvrir ce soin énergétique j’ai tout de suite accepté. Je n’avais aucune idée de ce qui allait m’attendre mais de savoir que  j’aurais 1 heure pour me poser et me recentrer sur moi , ça m’allait complètement!

Par contre, je voulais y aller en totale découverte,  je ne voulais pas connaître le déroulement du soin ni lire les avis pour ne pas être influencée.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Douche et bain, le choix haut de gamme pour sa salle de bains

L’année dernière j’avais découvert la boutique en ligne Douche Et Bain et j’avais été très contente de ma commande et de ses produits de qualité.

Douche Et Bain c’est une large gamme d’accessoires de salle de bain, mais aussi de linge avec des peignoirs, des serviettes, des gants etc. Vous trouverez un large choix d’articles haut de gamme pour habiller votre salle de bains avec des distributeurs de savon, des poubelles, des panières à linge, des colonnes de douche, miroirs…

J’ai choisi 2 pots pour mettre les brosse à dents, ils font partie de la gamme Miyagi Brun de la marque Sealskin. Avec leur aspect bois ils sont très classes et solides aussi,  ils sont en résine et on voit que c’est de la qualité, ils sont robustes, modernes et élégants. J’ai commandé le porte-savon assorti qui est de forme arrondie et il existe aussi en distributeur de  savon liquide.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un grand week-end à Nantes

Nantes est une ville pleine de charme et de richesses historiques, naturelles et culturelles.  C’est une destination idéale en famille car elle se visite facilement à pied et en transports en commun.  J’avais très envie de découvrir  cette ville alors j’ai booké un week-end à Nantes début septembre.

Le château des Ducs de Bretagne

Situé dans le centre médiéval de Nantes il a été construit à la fin du XVème siècle par François II et sa fille Anne de Bretagne. De style gothique et Renaissance il est classé monument historique depuis 1840. Les remparts, la cour et les jardins des douves sont en accès libre.

Le jardin des plantes

Serres, aire de jeux, animaux, parterres végétaux, il y règne une atmosphère très paisible. Classé jardin remarquable en 2016 pour sa collection de camélias, c’est très agréable de s’y balader. Vous pourrez découvrir également des installations monumentales et des œuvres amusantes de Jean Jullien, qui a investi le jardin des plantes  cette année dans le cadre du Voyage à Nantes.

La tour LU et le Lieu Unique

Lieu emblématique de l’histoire de Nantes, c’est le seul vestige de l’ancienne biscuiterie LU créée en 1885. En 2000, l’ancienne biscuiterie a été transformée en Le lieu Unique, qui  explore tous les domaines artistiques avec une programmation riche de concerts, expositions, théâtre etc.

Le Passage Pommeraye

Ce passage avec son  immense verrière  est superbe, il possède 3 niveaux de boutiques desservies par un magnifique escalier. Cette galerie commerciale couverte a été inaugurée en 1843 et classée monument historique en 1976.

La Tour Bretagne

Tour de 144 mètres de hauteur, la vue est exceptionnelle et on peut s’y promener en toute sécurité pour dominer l’horizon Nantais. Je voulais y aller principalement pour le bar le Nid, avec son œuvre d’art mi-cigogne mi-héron, malheureusement c’était fermé quand nous y sommes allés.

La cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul

Magnifique édifice gothique, sa construction s’est étalée sur 457 ans, de 1434 à 1891. Nous n’avons pas pu la visiter car elle a été fermée au public suite à l’incendie du 18 juillet 2020 qui a détruit l’orgue du XVIIᵉ siècle, le grand vitrail de la façade ouest posé en 1498 (représentant la duchesse-reine Anne et sa mère), ainsi que divers éléments du mobilier.

Le Voyage à Nantes

Suivez la ligne verte au sol pour découvrir ce parcours artistique de 12 kilomètres dans la ville. Le voyage à Nantes est un parcours culturel et touristique dans l’ensemble de la ville.
C’est génial, j’ai adoré découvrir les œuvres d’art, je vous conseille de prendre le guide complet à l’office du tourisme (en face du château des Ducs de Bretagne). Une des raisons pour lesquelles je reviendrai à Nantes, c’est que je n’ai pas eu le temps de tout voir!

Les Machines de l’île

Situées sur l’Ile de Nantes, sur le site des anciens chantiers navals, ces machines remplies de magie raviront petits grands. Le grand éléphant: (12 mètres de haut et 8 de large) , magnifique et  majestueux, il arrose la chaussée et les passants lors de sa balade. Il est possible de monter dedans pour une belle balade avec vue imprenable sur le site. On l’a fait et c’est vraiment un spectacle unique ! La galerie des Machines: du croquis à la réalisation tout est présenté dans cette impressionnante galerie-laboratoire. De curieuses créatures mécaniques (héron de 8 mètres, végétaux, fourmi, animaux de la canopée) sont à découvrir.  Le carrousel des mondes marins: impressionnant manège de  25 mètres. sur 3 niveaux, il évoque les mondes invoqués par Jules Verne.  Un véritable enchantement.

@la galerie des machines

@la galerie des machines

Le dernier jour nous avons pris la direction de la gare maritime pour embarquer à bord du Navibus et découvrir Trentemoult à quelques minutes. Trentemoult est un ancien village de  pêcheurs connu pour ses maisons aux façades colorées. C’est complétement trop mignon cet endroit!

On découvre beaucoup de choses sur Nantes en un grand week-end (du vendredi midi au dimanche soir pour nous), mais j’y reviendrais avec plaisir car il y a énormément d’autres endroits à découvrir dans cette chouette ville.

 

En collaboration avec Hotels.com, mais toutes les opinions sont les miennes

Rendez-vous sur Hellocoton !