Les défis écologiques ‘Ma Petite Planète’

En novembre dernier,  l’école de S. a participé à un jeu national de défis écologiques:  ‘Ma petite planète’. C’est un challenge par équipes proposant des défis écologiques à réaliser entre potes, famille, collègues (ou camarades de classe pour la version scolaire !) pendant 3 semaines. La mission de notre association ? Sensibiliser et faire passer à l’action un maximum de personnes pour la préservation de la planète !
L’objectif : valider un maximum de défis bonus en faveur de la planète parmi les 60 proposés et éviter un maximum de défis malus parmi les 20 proposés pour gagner, peut-être, le titre de Grand Zizou de l’écologie ! 

C’est donc la version scolaire qui nous a été proposée  et nous avons reçu la liste de tous les défis à effectuer à la maison.:

  • Faire un câlin à un arbre
  • Ramasser les déchets
  • Lire un livre plutôt que d’être sur un écran
  • Cuisiner un légume de saison
  • Utiliser sa gourde personnalisee  plutôt qu’une bouteille  d’eau en plastique
  • Utiliser un savon solide
  • Acheter un produit bio
  • Finir son assiette
  • Utiliser un moteur de recherche  » green » (Lilo)
  • Fabriquer / réparer un objet soi-même ou aller le faire réparer
  • Faire le tri des déchets

Mais aussi des  actions « malus » qui font perdre des points, comme gâcher du papier.

Chaque défi équivaut à un nombre de points, nous devions donc envoyer nos défis en photo et l’institutrice comptabilisait ensuite les points. Ce qui est sympa c’est qu’à l’école, ces défis ont rythmé leur petite routine quotidienne, les enfants se sont entraidés, soutenus, motivés pour réussir leurs missions autour d’un objectif commun: l’écologie. On sait tous que c’est très compliqué depuis des mois dans le milieu scolaire à cause de la crise sanitaire, et j’ai trouvé ce défi super sympa pour créer un lien entre les familles et l’école. Régulièrement nous allions jeter un œil dans le padlet pour regarder les photos des copains et des copines et voir les défis réalisés en famille. Ce qui permet d’en discuter, de se booster, et de réfléchir à ce que nous pourrions faire de mieux pour nous sensibiliser encore plus à l’écologie.

Ce jeu encourage les bonnes pratiques dans des domaines aussi divers que variés : mobilité, alimentation, gestion des déchets, énergie, biodiversité…

En ce qui nous concerne, nous avons envoyer une photo avec du savon solide, un produit biologique, la gourde à remplir, le tri des piles usagées à déposer dans le bac à collecte, l’autocollant stop pub, le câlin à un arbre, le tri des vêtements et le dépôt dans la benne dédiée.  Nous utilisons également des serviettes de table et des lingettes lavables que j’ai cousues pour ne pas utiliser de l’essuie-tout lavable.

Ce jeu rejoint un peu le défi que nous avions fait pendant 6 mois avec l’agglomération de Saint-Brieuc:  A la conquête de l’waste,  qui consistait à réduire ses déchets  de moitié. Tout au long de ses 6 mois nous avions accès à des ateliers de réductions de déchets: produits cosmétiques maison, cuisiner avec les restes, faire ses produits ménagers, visite du centre de tri, ramassage de déchets etc

Ma Petite Planète, c’est un véritable projet pédagogique gratuit autour de l’environnement, de la maternelle au lycée ! Un défi pour une meilleure compréhension du lien entre l’Humain & la Nature. La prochaine cession pour les scolaires c’est le 14 mars 2022.

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Exposition] Plongée au cœur des arts ménagers des années 50

Du 10 juillet au 30 octobre, se tient au Petit Echo De La Mode à Chatelaudren-Plouagat (Côtes d’Armor) une exposition sur les arts ménagers des années 50. L’exposition  Le Ménage en Beauté  propose aux visiteurs un voyage spatio-temporel dans les intérieurs ménagers des années 50. A partir des archives du magazine Le Petit écho de la mode, venez découvrir l’arrivée de l’électro-ménager dans les intérieurs français et les bouleversements qu’il a généré sur la place de chacun dans le quotidien familial, notamment la place de la femme.

D’un point de vue historique, des chapitres/saynètes se dessinent autour du Salon des arts ménagers (gros électroménager), du savant chercheur à la ménagère (petit électroménager), des pièces phares et objets de la maison : cuisine, salon et salle de bain, de l’architecture et du design vus à travers l’humour de Jacques Tati dans Mon Oncle, du jardinage pour monsieur et des jeux d’enfants pour faire comme leurs parents…. Une exposition à lire à différents niveaux degrés d’humour et d’esprit critiques.

J’ai adoré me plonger dans cette ambiance rétro et découvrir les intérieurs des années 50. Formica, machine à coudre, transistors, tourne-disques,   tout y est! C’est surprenant, drôle, étonnant aussi de voir l’électroménager utilisé à l’époque et nous ce que l’on utilise aujourd’hui.  C’est amusant, mais à la fois consternant de voir la place de la femme à cette époque, qui devait savoir cuisiner, coudre, bien repasser les chemises de son mari etc, elle était seulement une mère et une épouse.  Vraiment je la conseille  cette expo, dépêchez-vous elle est seulement visible jusqu’au 30 octobre.

 

 

 

 

– du 21 septembre au 30 octobre 2021
Du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Tarifs (billetterie sur place uniquement) :
Tarif plein : 5€
Demi-tarif : 2.5€ (étudiants, demandeurs d’emploi, cartes Cézam et Cezam)
Gratuit : moins de 18 ans

Informations :
par téléphone au 02 96 79 26 40
par mail à l’adresse 

Le Petit Echo de la Mode
2 rue du maillet
22170 Châtelaudren-Plouagat

Rendez-vous sur Hellocoton !

A la conquête de l’waste: le défi 0 déchet de la baie de Saint-Brieuc

Commencé au moins de janvier , ce défi a pour objectif d’ encourager des citoyens à réduire leur empreinte écologique en réduisant leurs déchets. Le Défi Déchet de la Baie vise donc à accompagner 170 foyers de l’agglomération, pendant 6 mois, dans leur désir de modifier leurs habitudes afin de réduire de moitié le contenu de leurs poubelles. 7 groupes répartis sur les communes de : Langueux, Trégueux, Saint Brieuc : Quartier Robien, Quartier Ville Jouha/Ville Hellio, Quartier Ouest, Plateau, St Michel, Pordic, Binic-Etables S/Mer, Plérin, Ploufragan, Yffiniac-Hillion et une équipe pour La Gambille. Ce parcours ludique sera ponctué d’ateliers, de visites et d’échanges avec des professionnels de cette thématique.
Ce sera l’occasion d’essayer ensemble ce mode de vie zéro déchet (vrac, compostage, réemploie, troc, stop pub,…).
Les « 5 R » seront le fil conducteur : Réduire, Refuser, Réemployer, Recycler, Redonner à la terre.

Une démarche en équipe, par étapes, sur plusieurs mois pour ancrer de nouvelles habitudes.

 

J’ai commencé ce défi avec pour objectif de réduire considérablement les déchets de ma poubelle jaune. Elle me sort par les yeux, le volume de ce que nous jetons dans cette poubelle est impressionnant. J’adorerais ne plus mettre les pieds dans mon supermarché, ce temple du suremballage,  pour acheter en vrac et local. Le chemin est encore trèèèès long mais je suis fière de moi à ce stade, d’avoir mis en place plusieurs choses pour réduire nos déchets.

  • J’ai mis un ‘stop pub’ sur la boite aux lettres
  • J’ai acheté une sodastream pour  ne plus