Mais que je déteste être enceinte!!

J’ai l’impression que dire que l’on n’aime pas être enceinte est devenu de moins en moins tabou depuis quelques années. Je ne me suis jamais cachée, à part pour mon premier enfant, j’ai toujours eu des grossesses assez merdiques! Aucun souci médical non , mais j’ai le droit à tous les désagréments possibles pendant ces 9 mois: les vomissements pendant 4 mois, la balance qui s’affole, les pieds qui gonflent, les nausées permanentes, l’essoufflement quand je ramasse un stylo, la cellulite à mort, le malaise, le rat crevé dans la bouche, les insomnies, le fatigue, la constipation, le pipi dans la culotte quand tu éternues, les remontées acides, les difficultés à respirer, le manque de fer, la fatigue, pisser 48 fois par jour, la grosse rigolade et dans la seconde qui suit la chialade, la sciatique, être assise trop  longtemps ça va pas, debout trop longtemps ça ne va pas non plus, et sur le dos c’est la suffocation assurée (je suis bien qu’allongée sur le côté mais socialement parlant c’est délicat). Je pourrais ajouter les vergetures, mais je ne sais pas par quel miracle j’ai été épargnée jusqu’à maintenant!

C’est beau la grossesse tiens! C’est une grosse arnaque ouais! J’envie tellement les futures mamans bien dans leur tête, en forme tout le long, qui continuent le sport, qui sont encore sveltes, souriantes et béates de bonheur. Je suis l’opposé, je me sens moche, grosse, bonne à rien, diminuée, gonflée de partout, envie de rien, envie de voir personne, je me sens  impotente, je ne me supporte pas en photo, je fuis les miroirs,  je n’aime pas l’image que je renvoie et j’ai juste envie de dormir et de me réveiller début janvier. Je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout épanouie. Une 4ème grossesse à bientôt 37 ans c’est dur, mon corps ne suis plus. Mon corps mais aussi ma tête. Ce mal-être prend le dessus, tout m’énerve, je veux retrouver mon rire, mon sourire, je n’arrive pas à trouver du positif dans tout ça, je subis ma grossesse et je n’ai qu’une envie c’est accoucher. Retrouver mon corps à moi, rien qu’à moi, ne plus être deux…

 

Le jour de l’accouchement… cette libération que j’attends impatiemment. Je n’appréhende pas du tout non, j’ai tellement hâte.  Hâte de découvrir sa petite bouille c’est certain, mais hâte d’être libre de mes mouvements et de me retrouver. Le syndrome du ventre vide après avoir accouché? Jamais pour mes autres grossesses je n’ai ressenti ça, je n’ai jamais regretté mes gros bidons, j’ai toujours préféré avoir mes bébés dans les bras qu’à l’intérieur de moi durant 9 mois.

Tu portes la vie tu devrais être heureuse! Et bien non je ne suis pas heureuse! Et le pire c’est que je sais que je n’ai pas fait le plus dur, les 2 derniers mois vont surement être un enfer moralement parlant. Evidemment je culpabilise, je me dis que mon bébé ressent ce mal-être et qu’il va vouloir sortir avant, qu’il va être prématuré, ou bien je me dis que ce sera un enfant malheureux car il aura ressenti mon moral dans les chaussettes, ou bien qu’il ne fera que pleurer. Je me dis aussi que je vais être punie, que j’aurais forcément un accouchement pourri d’avoir ressenti tout ça pendant cette grossesse.


Rendez-vous sur Hellocoton !

13 réflexions sur “Mais que je déteste être enceinte!!

  1. lexou dit :

    Je n’ai pas ressenti cela pour ma grossesse, mais à la fin j’en avais ras le bol! Je voulais vite accoucher, je me sentais grosse, impotente, j’avais les cheveux et la peau dégueu…alors si c’est ce que tu ressens tout le long je comprends tout à fait!La solution? Peut être te faire chouchouter un maximum en allant faire des soins, un max de spa, ca détend et ca fait du bien!

  2. Picou dit :

    Perso, j’ai adoré être enceinte, malgré les inconvénients (même si j’ai eu la chance d’en éviter beaucoup) mais je suis assez d’accord avec toi, on dirait qu’il est plutôt tabou d’oser dire qu’on n’est pas épanouie et « radieuse » quand on est en mode baleine…c’est bien dommage, car certaines gardent certainement en elles ce mal être, alors qu’on a le droit de ne pas se ressentir « merveilleuse »!

  3. mp bailly dit :

    Mais non ne t’inquiète pas, c un moment à passer et bientôt tu vas être très heureuse de pouponner un beau bb, en pleine forme. En ce moment c difficile mais bientôt tout va rentrer dans l’ordre et tu vas pouvoir gambader comme avant ta grossesse!!!! Courage pour ces qq semaines !!!!

  4. matinbonheur dit :

    Ca va mieux pour moi avec le 2e trimestre, et pour cette 3e grossesse je n’ai pas (encore?!) de sautes d’humeur.
    mais j’avoue que j’aimerai accélérer le temps et être en mars, j’ai des maux de tête, des remontées acides et un besoin d’isolement en attendant que « ça passe »….
    Paradoxalement j’adore sentir mon bébé bouger et je me dis profite c’est la dernière fois.
    Mais bon neuf mois 24h sur 24h je trouve ça long…

  5. Lau62610 dit :

    Ah merci car sur Instagram j ai l impression que les femmes enceintes ont avalé des tas de guimauves
    Ici rots, gaz,reflux, hémorroïdes, insomnie pas de belle peaux de beaux cheveux MS vergetures rétention d’eau, balance ce qui s affolé aussi
    Une expérience la grossesse mais pareil je n adore pas… Et pourtant c est mon premier
    Et la voir tt le monde accoucher je désespère et appréhende un peu aussi
    Biz

  6. maman@home dit :

    Désolée je m’excuse d’avance mais « oh quelle belle nouvelle » m’est venu à l’esprit en premier lieu. Je suis heureuse pour toi, tellement longtemps qu’on n’a pas échangé je comprends donc que tu as du refaire ta vie pour mettre en route un nouvel enfant. Alors bon courage je ne sais pas ce que c’est mais une amie à moi a ressenti par deux fois les mêmes choses, tu as raison de le dire ça déculpabilisera d’autres mamans qui ne se trouvent pas « normales » de ressentir ça. <2

  7. Isabelle d'EzEvEl dit :

    Je plussoie, c’est pas transcendant la grossesse. J’étais tout le temps crevée, des cheveux merdiques….
    Et sur les photos j’ai la tronche bouffie Lol

    Courage, tu seras bientôt « libérée »

  8. Perla caftan dit :

    Je me sentais seule au monde, mais quand je te lis.. je me suis soulagée un peu d’avoir trouver quelqu’un qui a exprimer les malheurs de la grossesse ; contrairement aux autres femmes, cette fois j’ai des cheveux de ::@!!, je deteste tout le monde, meme mon mari, je suis toujours fatiguée et le pire c’est qu’il s’agit d’une grossesse surprise ! et mon premier enfant n’a que 14 mois. Donc vous pouvez imaginez

  9. nana dit :

    Si vous trouvez que la grossesse est si invivable et insupportable pourquoi faire un 4ème enfant ???

  10. Caroline dit :

    @LEXOU j’ai fait un massage future maman cet été, c’était top

    @PICOU j’aurais adoré être un peu épargnée 🙂

    @JULIETTE D’OMUM merci 🙂

    @MP BAILLY j’attends que ça!

    @MATINBONHEUR oui c’est très très long, je n’aime que ça: le sentir faire des vagues dans mon ventre

    @LAU62610 ça va être notre tour mais bon que le temps ne passe pas vite!!

    @MAMAN@HOME en effet, j’ai refait ma vie 😉 , il faut le dire oui que la grossesse n’épanouit pas toutes les femmes

    @ISABELLE D’EZEVEL j’évite les photos, ça me met encore plus mal de voir ma tête

    @PERLA CAFTAN je comprends bien oui, tout m’énerve aussi

    @NANA parce que la vie fait que j’ai rencontré un homme qui n’a pas d’enfant et que l’on en voulait un, j’ai cru naïvement que papa différent=grossesse différente, mais non c’est toujours le même calvaire

  11. Lili dit :

    MERCI !

    Je suis enceinte aussi j’entame le 6ème mois, c’est la 1ère fois et pourtant je ne suis pas épanouie et emplie de béatitude.

    Pire, moi je n’ai pas l’excuse de la grossesse difficile, j’ai quasiment pas eu de de nausée, pris 3 kilos tout juste, je vais à la piscine, j’ai peu désagréments hormis le fait de monter de plus en plus difficilement mes 4 étages à pied et de ne plus rentrer mon ventre dans mes pantalons! Mais globalement je vis bien, je suis juste épuisée… Mais pour autant je ne suis pas au comble de ma féminité comme promis dans les livres et les magazines, je ne trouve pas ça non plus transcendant… Tout ce que je vois c’est que je suis entravée pour faire plein de choses, que je dois diminuer mon rythme de vie et quand je dis ça j’ai l’impression d’être la pire des mères, ultra-égoiste, qui ne mérite donc pas son enfant… Alors je pleurs 😀 !

    Le seul truc que j’apprécie c’est de la sentir bouger… Et c’est ce qui me fait dire que je ne suis pas un être abominable, je la veux ma fille, je veux la voir et m’en occuper mais la « fabrication » n’est juste pas pour moi une étape qui fait pleinement partie de ma maternité, c’est juste ça une étape, un état par lequel il faut en passer mais je n’y vois pas, comme d’autres, le plus beau moment de ma vie…

    Mais j’ai appris à vivre avec, bien que j’en parle peu à part avec quelques personnes choisies qui arrivent à comprendre les choses et sinon devant les autres, bah je fais très bien semblant d’être béate !

  12. Kenzabgd dit :

    Bonjour,

    Enfin quelqu’un de sensé, je me sens pareil voire pire. Ma grossesse n’a pas du tout bien commencé (gros décollement de placenta et alitée pendant tout l’été) j’ai du mal à éprouver du bonheur. Bien sûr que cet enfant est très attendu et désiré, mais l’attente est longue et les désagréments pas minimes. Rien ne me rassure et j’ai juste envie d’avoir mon enfant dans mes bras pour redevenir moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Subscribe without commenting