Les malaises pendant la grossesse

Les malaises sont fréquents pendant la grossesse car le volume et la circulation du sang sont modifiés. Hypoglycémie, chute de tension, fatigue… voilà les différentes causes qui peuvent être à l’origine d’un malaise en début de grossesse. Au second trimestre au rajoute à cela une compression de la veine cave inférieure (à droite derrière l’utérus) qui limite l’alimentation en oxygène.

Je n’avais jamais fait de malaise pour mes trois premiers enfants, c’est chose faite avec numéro 4 depuis ce wk. Après 30 min assise au soleil (chose que je n’avais pas vu depuis 15 jours!!) pendant un spectacle, j’ai commencé à me sentir mal après quelques minutes de marche. Assise à l’ombre j’ai récuperé un peu mais quand on est repartis je me suis mise à bailler énormément, j’avais très chaud, plus je marchais plus j’avais la tête qui tournait, les choses autour de moi étant un peu blanches (comme moi) et il y avait beaucoup de monde dans les rues, je me sentais un peu oppressée aussi. Dans ma tête ça faisait ‘est-ce que je vais m’évanouir?‘ ‘ Oh putain vite faut que je m’assois  »Est-ce qu-il va falloir appeler les pompiers? ‘ ‘Mais poussez-vous cons de gens‘ ‘Je vais tomber d’un coup  et me fracturer le crâne‘ ‘Oh non mes enfants vont me voir tomber dans les pommes‘ …

@source MagicMaman

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Se faire plaisir avec de la jolie lingerie

C’est toujours plaisant pour une femme de s’offrir, ou de se faire offrir, de la lingerie. Du noir, de la couleur, de la dentelle, du push-up, avec ou sans armatures, du coton, de forme triangle etc, j’ai tout un tas de sous-vêtements dans mon armoire car j’adore ça. Quand Toutes Les Poitrines m’a proposé de choisir de la lingerie sur leur e-boutique, j’ai tout de suite dit oui évidemment! Et puis ça tombait bien, car avec la grossesse il fallait que je passe à la taille au dessus. Quand il a fallu choisir j’étais un peu embêtée car il y a énormément de choix, 45 marques sont proposées (Simone Pérèle, Chantelle, Aubade, Wacoal, Lise Charmel…)   et il y a aussi une superbe collection de maillots de bain, de nuisettes et même des soutiens-gorge d’allaitement (parfait pour moi dans quelques mois).  Il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets, la recherche est très facile car on peut filtrer par taille, type de produits etc.

J’ai passé beaucoup de temps sur la boutique et j’ai finalement craqué pour un soutien gorge Antigel Lise Charmel dans la collection Magie Glam, ainsi que pour le shorty et la nuisette assortie. Ce sont des dessous de style baroque hyper féminins avec les petits nœuds et la dentelle.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Stérilet hormonal ou stérilet en cuivre?

En novembre dernier je me suis fait poser un stérilet hormonal, le Mirena, que mon gynécologue m’avait conseillé quelques temps auparavant en me disant que j’aurais des saignements au début, le temps que mon corps s’adapte, et qu’ensuite je n’aurais plus mes règles. Comme je n’y connaissais rien en D.I.U (Dispositif Intra Utérin), j’ai dit banco! Je vous passe les détails sur la pose, ça m’a fait archi mal, mais bon après tout je n’allais plus avoir mes règles après… Youhooouuu.

Résultat, 1 mois de saignements à l’arrache n’importe quand dans le cycle, pareil le 2ème mois, au 3ème je me suis dit que ça allait passer, mais au bout du 4ème mois je me suis demandée si c’est quand je l’enlèverais que j’arrêterais de saigner… J’ai senti que c’était un peu une belle merde ce truc là et j’ai commencé à demander des avis sur Twitter , à regarder sur internet et là j’ai découvert qu’il ne convenait pas à toutes les femmes. (Tu aurais pu me prévenir Jean-François!) (Jean-François c’est mon gynéco). Plein de témoignages qui associaient tous leurs maux (Prise de poids, sautes d’humeur, acné, dépression et ces putain de saignements anarchiques) au Mirena.

Stérilet

C’est décidé je me le fais enlever pour mettre un stérilet en cuivre. Bon cette fois-ci je me suis renseignée avant et j’ai pu lire que beaucoup de femmes étaient satisfaites et qu’il n’y avait pas tous ces effets secondaires. C’est un Mona Lisa, sans hormones qui m’est prescrit et mercredi dernier je me suis retrouvée dans le cabinet du gynéco.

« Alors c’est pour changer votre stérilet c’est ça? Mais vous savez qu’avec le Mona Lisa vous aurez vos règles? »

(Je manque de m’étouffer de rire, ça fait 6 mois que je me vide de mon sang)

« Oui je sais bien, mais avec le Mirena je les avais quand même de toute façon ! »

« Ah, et bien c’est qu’ il ne vous convenait pas alors! »

(Perspicace Jean-François)

Mais là c’est le drame….Il a coupé les fils du Mirena tellement courts qu’il arrive pas à le retirer. A ce moment là je suis mi fou-rire mi apoplexie, je vois qu’il a chaud et qu’il est un peu embêté… Il fait des pauses, il reprend, il me met la télé avec des images de la Bretagne, il prend une pince pour ci, une autre pour ça, c’est bob le bricoleur dans mon utérus… j’ai chaud encore… et je vois qu’il n’y arrive toujours pas…Je me mords la joue puis je lui demande comment on fait si mon stérilet ne veut pas partir, parce que là je vois bien qu’il galère ! Des fois ça arrive qu’on les enlève sous anesthésie générale qu’il me dit … (Naaaaan tu déconnes là y’a une caméra cachée!!!??). Ça trifouille toujours là dessous, j’essaye de penser à autre chose, je m’imagine à m’enregistrer à l’accueil de la clinique « Oui Madame c’est pour quoi? » « Euhhhh, et bien j’ai un stérilet coincé dans l’utérus »…. Le sketch … Et là oh joie dans ma culotte, je vois le Mirena au bout de sa pince! Le ouf de soulagement, il m’a tapoté sur le mollet « C’est bien vous avez été très courageuse Madame » et vas-y qu’il a enquillé avec le Mona Lisa (ne pas couper trop court, ne pas couper trop court, ne pas couper trop court).

Maintenant j’espère bien être tranquille pendant des années avec celui-là , mais quand même, vivement la ménopause!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Non, la lingerie d’allaitement n’est pas moche et ringarde

Souvent quand on pense lingerie d’allaitement on a toute de suite l’image du soutien-gorge sans forme, moche, triste, dépourvu de touche de couleur, genre les soutifs de nos grands-mères ! Et bien non ! Enfin plus maintenant car je vous l’accorde avant oui la lingerie d’allaitement c’était pas jojo. Il y a  plus de 7 ans pour ma première grossesse ça n’existait pas la jolie lingerie d’allaitement qui ne coute pas un rein, donc c’est vrai que mes soutiens-gorges n’étaient pas terribles, blancs pour la plupart sans aucune fantaisie, mais en même temps après avoir accouché je me souviens que j’avais autre chose à penser que mon côté glamour! Mais j’ai changé, après 3 enfants je revendique que ce n’est pas parce j’allaite que je dois faire l’impasse sur la féminité de mes dessous, surtout que maintenant il y en existe de très beaux.

J’ai reçu à tester le soutien-gorge d’allaitement ‘Sublime’ en coton Bio de chez Peau Ethique.

Soutien gorge allaitement

 

soutien gorge allaitement peau ethique

 

Rose  poudrée et noir, j’aime la dentelle sur les bonnets. Il est sans armatures ce qui le rend très confortable et agréable à porter. Il y a un clip pour faciliter l’allaitement et je le porterai volontiers même quand je n’allaiterai plus (enfin si il me reste encore des seins à ce moment là!). Son prix, 36 euros, franchement pour un soutien-gorge d’allaitement en coton bio en plus je trouve que c’est un prix très raisonnable. Et en plus il est beau!

 

peau ethique

 

 

Produit offert

Rendez-vous sur Hellocoton !

Séraphine, une ligne de vêtements de grossesse et d’allaitement

Je l’ai dit plusieurs fois ici j’ai constaté une réelle évolution dans les vêtements de maternité entre ma 1er grossesse, qui date de 2005, et la dernière. En 7 ans il y a eu de réels progrès de faits, c’est beaucoup plus joli, les vêtements sont mieux taillés, le choix est plus vaste, les prix sont moins excessifs.

Je connaissais la marque Séraphine , notamment car les stars l’adorent, mais je n’avais jamais eu l’occasion de porter une pièce de leur collection. C’est maintenant chose faite car j’ai reçu à tester une tunique d’allaitement.

 

Séraphine vêtements de grossesse

 

Je l’ai choisie couleur beige, (j’avoue que c’est parce que je venais de m’acheter des chaussures de cette couleur!)  mais elle existe aussi en bleu et en noir. J’aime ce genre de pièce car on peut l’utiliser aussi bien pendant les 9 mois de la grossesse qu’après, pendant l’allaitement. Et je dirais même bien après encore car ce haut je le porterai volontiers même quand je n’allaiterai plus. Cette tunique possède un col bateau et j’aime beaucoup les manches 3/4 qui sont aussi de forme ‘chauve-souris’,  je suis à l’aise dedans, pas du tout serrée. Les boutons à pressions sur les épaules sont là pour faciliter l’allaitement. C’est une tunique qui couvre bien et camoufle le ventre post accouchement (bon ok elle camoufle aussi très très bien le ventre 10 mois après avoir accouché!).

 Séraphine Haut allaitement

 

Vêtement de grossesse Séraphine

 

J’ai feuilleté le catalogue Séraphine que j’ai reçu avec la tunique et je trouve les vêtements vraiment sympas, les prix ne sont pas excessifs même si évidemment ils sont un poil plus chers que ceux que l’on peut trouver dans les enseignes ‘classiques’. J’aime bien les jean’s qui m’ont l’air pas mal du tout, bien taillés et qui sont proposés en plusieurs couleurs.

Jeans Séraphine

pull de grossesse Séraphine

robe de grossesse Séraphine

Vêtement offert par la marque.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Inelle, une e-boutique de vêtements de maternité (mais pas que…)

Vendredi dernier je suis allée près de Dinan à la rencontre de Sandrine, une des deux fondatrices d’Inelle, une e-boutique de vêtements de maternité mais aussi  d’occasion (de marques)  pour les enfants de 0 à 3 ans et pour les futures mamans.

 

 

En matière de vêtements pour femme enceinte j’ai pu voir l’évolution entre  ma première grossesse, qui date de 2005, et celle de BB3. Avant c’était moche, mal coupé, sans aucun style, il y avait peu de choix et c’était bien souvent  hors de prix . Il y a eu un réel effort de fait en quelques années et c’est un vrai plaisir maintenant  de pouvoir s’habiller et se mettre en valeur (sans lâcher un rein)  pendant ces 9 mois.

J’aime beaucoup le concept d’Inelle car non seulement on trouve un large choix  de vêtements de grossesse et d’allaitement   super sympas, bien coupés, modernes et à des prix pour tous les budgets,  mais en plus Inelle propose de racheter (20% du prix) tous les vêtements achetés sur leur site. Cette somme est convertie en  bon d’achat que vous pourrez dépenser pour habiller votre enfant dans le coin des occaz (des vêtements d’excellente qualité et de marque comme Dpam, Sergent Major, Catimini, Orchestra…..)

J’ai aussi fait la connaissance de Julie qui s’occupe des Baby Shower, la petite fête que l’on organise entre copines avant l’arrivée de bébé.  Inelle est la première à proposer ce type d’événement dans la région et Julie se déplace dans un rayon de 100 km autour de Saint-Brieuc.

A l’occasion de cette rencontre avec Sandrine et Julie, je suis repartie à la maison pour tester la robe  d’allaitement  Dana de la marque Mothers en vogue. Une robe longue que l’on peut porter durant toute la grossesse, puis pendant l’allaitement. (Mais que je porterai aussi volontiers quand je n’allaiterai plus BB3!!). J’aime beaucoup la matière ( Bamboo et Elasthanne), c’est une robe  qui est toute légère, fluide, elle est vraiment très agréable à porter.  Les manches sont 3/4 et j’apprécie   le fronçage au niveau du ventre qui permet de cacher les bourrelets post-grossesse. La coupe est sympa car elle est évasée à partir de la taille, je suis totalement libre de mes mouvements et je ne me sens pas comprimée du tout.  Elle est disponible en noir et se porte aussi bien avec des bottes qu’avec des tongs. ‘Elle est trop belle ta robe Maman’ dixit Chouquette….

Désolée pour la qualité de la photo mais je n’avais que Roloulou sous la main comme photographe!

Inelle est une toute jeune entreprise Bretonne qui a ouvert son e-boutique en septembre dernier, je vous invite à suivre son actualité via Facebook et Twitter.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Il n’y aura pas de centre de naissance aquatique à Guingamp

J’en parlais ici  en juillet dernier, le 1er centre Français de naissance aquatique devait ouvrir à Guingamp en fin d’année 2012. Il a bien été inauguré d’ailleurs le 17 novembre dernier, mais depuis le 12 décembre, le docteur Thierry Richard avait entamé une grève de la faim faute d’avoir reçu les autorisations du ministre de la santé.

 

Le Télégramme

 

Après 28 jours sans s’alimenter, il a décidé de fermer son centre de naissance aquatique.  Un accouchement était prévu le 12 janvier mais le ministre de la santé n’a pas levé la menace d’interdiction d’exercice, brandie par l’Agence Régionale de la Santé (ARS) s’il pratiquait des accouchements dans l’eau dans son centre.


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un lait pour le corps à utiliser sous la douche

J’ai profité d’une promotion (-50% de remise immédiate) dans mon Leclerc pour acheter le lait corps sous la douche de chez Nivea.

J’ai vu la pub plusieurs fois à la télé et ça m’intriguait ce système: ne plus mettre de lait hydratant après la douche, mais pendant!

Il est disponible en flacon de 250 ml pour les peaux sèches (flacon bleu, nourrissant)  et pour les peaux normales (flacon blanc, hydratant), sans paraben, il est à base d’huile d’amande douce. Il suffit d’utiliser son gel douche habituel, de se rincer et puis d’appliquer le lait Nivea et ensuite de rincer de nouveau.

La peau est veloutée, souple, vraiment je ne pensais pas que j’aurais cette sensation après. C’est vraiment similaire à la peau toute douce que l’on a après une application de lait hydratant sauf qu’avec ce concept, plus besoin d’attendre que le lait soit complétement absorbé pour enfiler ses vêtements après : gain de temps.
 Je suis vraiment contente du résultat et ce flacon va devenir mon indispensable dans ma salle de bains, je vais d’ailleurs  retourner chez Leclerc pour faire un stock!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les cours de préparation à l’accouchement ce n’est pas pour moi

Il y a quelques années, en  bonne nullipare que j’étais,  j’ai tout fait bien comme il fallait pour tomber enceinte. J’ai pris ma température ( tous les matins, avant de poser le pied par terre) pour connaitre le moment le plus propice à la fécondation, j’ai lu avec attention’ J’attends un enfant’ et une fois enceinte j’ai  parcouru tous les forums de mamans  fait attention à ce que je mangeais, attention à ce que je respirais, attention à ce que je portais…. et puis tout naturellement je me suis inscrite pour faire les cours de préparation à l’accouchement.


Une préparation classique avec une sage femme libérale. Les premiers cours étaient théoriques (le sommeil de bébé, l’accouchement…) et se passaient en groupe, Chéri y assistait aussi et nous avons appris beaucoup de choses . Après chaque séance nous repartions avec nos photocopies que je lisais attentivement une fois rentrée à la maison. Ensuite, une fois par semaine jusqu’à l’accouchement, je pouvais assister avec 5 ou 6 futures mamans, à des cours ‘pratiques’ pour se concentrer sur la respiration et la relaxation. A la fin, nous étions allongées sur le sol, accompagnées d’un coussin de maternité, une musique douce dans l’air …. Le truc que je déteste, rester immobile, en essayant de se reposer alors que je sais éperdument que je n’y arriverai pas !

Pour Chouquette , nous avions changé de région et je savais que je ne ferai pas tous les cours, je voulais juste ceux qui expliquent la poussée et la respiration histoire de faire tout  correctement le jour J . J’ai eu deux cours, seule avec une sage femme dans son cabinet. Je n’en garde pas un souvenir mémorable en fait je ne me sentais pas très à l’aise sur mon ballon, à respirer, à contracter mon périnée….

Pour BB3 je n’ai fait aucun cours. Après 2 accouchements je n’en ai pas ressenti le besoin, j’avais envie d’y aller à l’arrache, de la jouer free style…après tout, j’avais déjà fait ça deux fois pas trop mal… J’ai lu les photocopies des cours de préparation que j’avais gardés et c’est tout.

Je pense que dès ma première grossesse je n’ai pas trouvé la préparation qui me convenait, les sages femmes étaient toutes adorables, dynamiques mais je ne me suis pas sentie très à l’aise. J’aurais peut être dû me renseigner sur d’autres méthodes susceptibles de me convenir un peu plus.


Classique? Yoga? Chant prénatal? Piscine?  Vous avez fait quelle préparation à l’accouchement?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le 1er centre Français de naissance aquatique à Guingamp

Accoucher dans l’eau m’a toujours intrigué. Si j’avais pu le faire  je l’aurais fait  mais les maternités où les 3 nains ont vu le jour n’étaient pas équipées. En parcourant le magazine Famili de ce mois-ci j’ai vu que le 1er centre Français de naissance aquatique devrait ouvrir à Guingamp le 1 er octobre (Ça a beau être tout près de chez moi non, non, non je ne ferai pas de 4ème !)

Sur le site de l’A.F.N.A (Association Française de Naissance Aquatique) on peut lire que le Centre Semmelweis (en hommage à un grand médecin du XIX ème siècle, précurseur de l’ antisepsie)  sera situé à proximité du Centre Hospitalier .

‘D’une superficie de 400m2 on y trouvera un bassin en eau de mer pour la préparation aquatique en sus de la baignoire d’ accouchement ONDINE. Ce lieu de naissance, qui ne sera naturellement pas une clinique ou une maternité, proposera une forme de naissance ‘à domicile’, améliorée, sécurisée et conviviale, tout cela à moins de cinq minutes de la maternité hospitalière performante de Pabu. Un véhicule médicalisé sera disponible 24 heures sur 24 pour les transferts vers le Centre Hospitalier en cas de nécessité. Le nombre de naissances sera de quinze par mois, après sélection des dossiers par le docteur Richard, responsable médical. Un suivi à domicile sera assuré pour le bébé et la maman après les quelques heures qui suivent la naissance, passées dans le centre pour une surveillance rapprochée.

 
L’inauguration du centre est fixée au 29 septembre 2012.’

Vous trouverez ici le témoignage de Manuella, une maman que j’avais interviewée il y a 2 ans et  qui avait accouché dans l’eau, en Belgique.

Rendez-vous sur Hellocoton !