[Le Havre] L’appartement témoin Perret

Le centre-ville reconstruit du Havre est l’œuvre de l’architecte Auguste Perret qui se vit confier la réédification de la ville après sa destruction (à environ 80%) à la fin de la Seconde Guerre mondiale. L’Atelier Perret ne songe pas à reconstituer la ville ancienne mais plutôt à édifier une ville neuve, symbole d’une France renaissante dans le contexte de l’après-guerre. Le Havre fait alors l’objet d’une expérience de reconstruction unique en son genre, et un appartement témoin restauré à l’identique, permet de découvrir les aménagements proposés par l’Atelier Perret pour reloger les habitants : double orientation, cloisons coulissantes, vide-ordures, ensoleillement optimal, aucun mur porteur (il reste donc modulable à souhait), nombreux rangements, cuisine et salle de bains intégrées, chauffage collectif à air pulsé.

La particularité du Havre c’est son plan orthogonal avec ses constructions en béton armé (béton et barres d’acier), et ses alignements de façades où les rues sont rectilignes et se croisent en angle droit. Certains détestent, les autres adorent (perso, j’adore!).

La surface totale de l’appartement témoin est d’environ 100 m². Il est composé d’un salon, d’une cuisine, d’un bureau, de 3 chambres, d’une salle de bains et de nombreux rangements. Aménagé dans les moindres détails, cet appartement témoin vous invite à pénétrer dans la vie quotidienne d’une famille des années 1950.

 

J’ai fait la visite cet été avec Chouchoune et ma nièce, on a adoré toutes les trois s’imprégner de cette atmosphère vintage, découvrir le mobilier d’époque, les jouets, les fringues… C’était une visite d’une heure très sympa à faire, je vous le conseille.

L’appartement témoin Perret est accessible uniquement dans le cadre des visites guidées. Renseignements et visites à la Maison du Patrimoine 181 rue de Paris 76600 Le Havre.


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions sur “[Le Havre] L’appartement témoin Perret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe without commenting