Les essentiels de la garde-robe de bébé

Pour le premier enfant, on est souvent un peu perdu pour savoir exactement ce dont on aura besoin dès la sortie de la maternité. Comment être raisonnable et ne pas craquer pour des dizaines de vêtements que bébé mettra très peu ou même pas du tout, car on n’a pas anticipé les tailles suivant les saisons, ni les pics de croissance? Sans parler des cadeaux de naissance, qui sont bien souvent des tenues offertes en 6 mois, et qui remplissent encore et encore les armoires.

Avec 4 enfants, j’ai cumulé assez d’expérience pour dire que pour mon premier, j’ai adoré arpenter les allées des magasins, mais j’ai acheté beaucoup trop de vêtements. Même si c’était un garçon et que perso je déplore le manque de couleurs et de choix comparé aux filles, je me suis retrouvée avec plein d’ensembles tous mignons mais pas portés beaucoup. Avoir une fille ensuite n’a pas aidé dans mes craquages, parce que je me suis éclatée avec sa garde-robe, c’était la folie de la dépense!! Des robes, des jupes, du rose, des combi-short, des bandeaux pour les cheveux, des gigoteuses, celles chez Noukies sont adorables,  et je ne parle même pas des chaussures trop jolies qu’elle a eues!! 11 ans après sa naissance j’ai encore des caisses de fringues à la maison. Est-ce que j’ai du mal à m’en séparer? Complètement.

Les vêtements de garçon ont resservi ensuite pour les 2 autres, pas tous, car au delà des saisons (1 d’hiver, 1 du printemps) , les deux derniers pesaient plus de 4 kilos!! Là aussi je n’avais pas trop anticipé donc je me suis retrouvée avec des bodys en taille naissance, qui sont encore étiquetés, et des ensembles short et t-shirt en plein mois de février.

J’ai le souvenir d’une phrase de ma sage femme qui m’avait dit de mettre au bébé une épaisseur de plus que pour soi, car bébé peut se refroidir très vite. Le 1er mois j’ai habillé mes enfants uniquement en pyjama/body/gilet en laine/chaussons en laine. Je trouvais ça beaucoup plus pratique que d’enfiler des t-shirts, des pulls et des petits pantalons ou des collants. J’avais donc une dizaine de pyjamas et autant de bodys (en coton et qui s’ouvrent par devant pour ne pas avoir à l’enfiler par la tête), ainsi que  2/3 gilets  ( plutôt que de pulls qui s’enfilent eux aussi par la tête). pour pouvoir tourner correctement. Ensuite, j’ai privilégié des tenues amples et confortables pour leur garde-robe de bébé, un mélange de t-shirts à manches courtes et manches longues (selon la saison 4 ou 5) qui s’ouvrent si possible entièrement devant ou derrière et des pantalons à taille élastique (4 ou 5). Des chaussettes, plusieurs paires parce qu’elles disparaissent aussi les mini chaussettes.! 2 gigoteuses, pour en avoir toujours une quand l’autre doit être lavée, et une combinaison pilote qui s’ouvre aussi entièrement par-devant pour les balades en hiver. Un bonnet (en coton) également, mis dès la maternité et quelques jours en plus à la maison pour le petit dernier qui n’arrivait pas du tout à se réchauffer.
Ajoutés à tout cela, des langes pour essuyer les régurgitations, pour couvrir bébé un peu plus, ou pour les porter une journée et s’en servir comme transition lors d’une séparation. Des bavoirs aussi, beaucoup, on n’en a jamais trop, quand bébé bave énormément par exemple et que  l’on n’a pas envie de le changer toutes les 2 heures.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe without commenting