BabyBjörn fête ses 50 ans [Cadeau dedans] [EDIT GAGNANT]

Pour célébrer ses 50 ans , BabyBjörn a réédité son porte-bébé en version vintage.

Perso je les trouve superbes, j’ai eu l’occasion d’en recevoir un exemplaire à la maison, le marron en velours côtelé, il est vraiment beau. Je n’ai pas encore eu l’occasion de le tester, mais ce sera surement ce week end avec le dernier bébé de la famille né il y a quelques semaines. Niveau qualité je ne vous apprends rien, BabyBjörn c’est vraiment top! En plus il est  100% coton et se lave facilement à la machine. On peut l’utiliser dès la naissance et jusqu’à Les porte-bébés sont aussi certifiés selon la norme Öko-Tex Standard 100, classe 1 pour les produits destinés aux bébés. Donc sans aucun danger pour la peau fragile de l’enfant.

J’ai un exemplaire de ce joli porte-bébé  à vous faire gagner:

Pour participer,  vous devez répondre par mail feminelles@feminelles.com à ces trois questions:

1. Quand peut-on commencer à porter son enfant dans un porte-bébé Original,  Air, Active ou Synergy BabyBjörn?

– Dès l’âge d’un mois.

– Dès la naissance.

– Dès trois mois.

2. Où trouver les questions réponses sur le site BabyBjörn?

– Dans la section service clients.

– Dans la section Produits.

– Dans la section A propos de nous.

3. Pour quel porte-bébé Vintage, parmi les 3 ci-dessus jouez vous, et pourquoi?

Une chance supplémentaire si vous partagez sur Twitter ‘Je participe pour gagner un porte-bébé #BabyBjörn chez @Feminelles http://wp.me/pJ0LL-2UG ‘

Facebook, Hellocoton, et avec cette bannière sur votre blog

N’oubliez pas de revenir me le dire dans les commentaires après!

Vous avez jusqu’au 15 juillet 20h.

EDIT: La gagnante du porte bébé Babybjorn est Christelle PALIERNE qui gagne le porte bébé vintage bleu, envoie moi vite tes coordonnées  feminelles@feminelles.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

[Portrait de Maman] Cécile

Pour mon 7ème portrait, je vous présente Cécile, 30 ans, maman d’une petite fille de 7 mois. Cécile est très axée sur le bio, le cododo, les couches lavables, le portage en écharpe et l’allaitement exclusif.

Femin’elles: ‘Comment s’est déroulée ta grossesse?’

Cécile: ‘Ma grossesse s’est bien passée, beaucoup de stress au début, et après beaucoup de fatigue, mais un pur bonheur. Je ne voulais même pas accoucher, je voulais garder ma fille dans mon ventre !!! J’ai été beaucoup soutenue par une amie qui accompagne et soutien les femmes enceintes et les mamans, et qui a crée une association : http://info-bblandes40.skyrock.com/’.

Femin’elles: ‘Tu pratiques le cododo, l’allaitement exclusif, le portage en écharpe ….était-ce réfléchi durant la grossesse ou c’est venu à la naissance de ta fille?’

Cécile: ‘Pendant ma grossesse j’ai lu beaucoup de livres sur la grossesse et sur la maternité, sur le mode de vie bio, et étant soucieuse de l’environnement, j’ai décidé d’élever ma fille de la manière la plus simple, la plus écologique et la plus naturelle possible ! J’ai 2 amies qui utilisent les couches lavables, pratiquent le cododo, allaitent exclusivement, portent en écharpe, et c’est à force de les voir faire que cela m’a motivé en partie.

Les couches lavables permettent d’éviter d’abimer les peau des fesses de bébé, pas de produits chimiques ! Et puis malgré que se soit cher à l’achat, c’est tout de même très économique, lavage, séchage et hop’ on les remets ! Et surtout pas de déchets en plus dans nos poubelles ! Et puis les couches achetées pour le 1er, serviront pour le 2ème ! Je me suis même procurée des lingettes lavables pour la toilette ! Pour la toilette, j’essaie de ne pas trop utiliser de produits “toxiques” : change avec eau et liniment, crème hydratante bio.

Le cododo : avant d’avoir ma fille, je n’étais pas du tout ‘pour’, je me disais plutôt ‘chacun son lit’ et puis à la maternité, j’ai commencé à faire des siestes avec elle parce que j’avais envie de sentir sa présence, c’était mon plus beau cadeau, je voulais en profiter un maximum. Et puis de retour à la maison, la 1ère nuit, elle nous a rejoint à 5h du matin, la 2nd aussi, et puis au final, elle est venue dans notre lit toute la nuit ! Elle était rassurée, nous aussi, et pour l’allaitement de nuit, c’était l’idéal !

L’allaitement : j’ai toujours voulu allaiter, c’était encré dans ma tête bien avant d’être enceinte ! Les débuts ont été un petit peu difficiles, mais je me suis accrochée, et au jour d’aujourd’hui j’allaite toujours à 100% ma fille et elle se porte plus que bien ! J’ai pris un congé parental pour profiter d’elle et pouvoir justement l’allaiter exclusivement jusqu’à ses 6 mois !

Le portage en écharpe : J’adore !!!!!! depuis le début je le pratique, et elle aime voir la nature autour d’elle lovée contre moi, pouvoir plonger sa tète dans mon décolleté pour dormir paisiblement, participer à tout ce que je fais avec moi.’

Femin’elles: L’alimentation bio c’est un mode de vie que vous aviez avant ou  c’est venu à la naissance  de ta fille?

Cécile: ‘Un peu avant grâce a la tante de mon conjoint qui vit ‘bio’ et qui m’a appris plein de choses. Et puis j’ai vraiment commencé enceinte quand j’ai appris que les pesticides passaient la barrière placentaire ! Nous nous sommes installés à la campagne en région parisienne en pavillon avec jardin ! Nous avons fait l’été dernier avec mon mari un potager et avons mangé nos 1ers légumes bio avec énormément de plaisir. Nous avons bien évidemment l’intention de recommencer cette année pour faire des purées pour notre fille avec les légumes du jardin ! Toutefois acheter bio reste encore cher, nous ne mangeons pas encore 100% bio, mais nous essayons de faire un maximum, surtout avec les fruits et légumes !

Femin’elles: ‘Tu aimerais allaiter ta fille longtemps ou tu t’es fixée une ‘limite’? Pareil pour le cododo vers quel âge penses tu qu’elle intégrera son lit?’

Cécile: ‘Au départ j’espérais pouvoir allaiter les 6 premiers mois si tout se passait bien, puis nous sommes arrivées aux 6 mois sans trop de difficultés. Maintenant j’espère pouvoir tenir jusqu’à ses 1an, mais c’est elle qui décidera quand elle voudra arrêter. Pour le cododo pareil, on arrêtera quand elle ne voudra plus.’

Femin’elles: ‘Êtes vous soutenus dans vos  choix ou votre entourage se pose beaucoup de questions?’

Cécile: ‘J’ai quelques amies de mon âge qui pratiquent le maternage, mais dans ma famille, c’est quelque chose qu’ils ne comprennent pas, ils ont vécu une autre époque, un autre mode d’éducation, les mœurs ont changé depuis ! Mais je leur explique en concluant que c’est moi qui choisit ce qu’il y a de mieux pour ma fille.’

Femin’elles : ‘La place d’un bébé  n’est pas dans le lit de ses parents’, ‘le portage en écharpe c’est être esclave de son enfant’, ‘les couches lavables c’est revenir des décennies en arrière’,  que réponds tu à tout cela?

Cécile: ‘Si aujourd’hui de plus en plus de mamans utilisent ces pratiques, c’est que cela apporte des bienfaits aux bébés.
Avant les couches jetables n’existaient pas, nos grand-mères utilisaient des langes ! Si l’on revient à cette méthode c’est pour le point de vue économique et écologique. Mais avant de critiquer le cododo, les couches lavables, le portage en écharpe…, il faut avoir essayer. On ne peut pas juger sans avoir tester.’

Femin’elles: ‘Si un jour un autre enfant vient agrandir la famille, tu pratiqueras aussi le cododo, les couches lavables etc ou tu iras encore plus loin?’

Cécile: ‘Jusqu’à présent je n’ai rencontré aucune contrainte, aucun souci avec ma façon de pratiquer, ma fille est épanouie, heureuse… donc je ferai pareil avec le(s) prochain(s) en apportant des choses en plus que je n’ai pas assez faites avec ma fille toute petite : peau à peau, massages… La seule chose qui me bloque encore, c’est l’HNI (Hygiène Naturelle Infantile).





Rendez-vous sur Hellocoton !

L’écharpe de portage

Roloulou était un bébé qui aimait beaucoup les bras. Et pour le trimballer partout dans la maison et avoir les mains libres, nous avions donc investi dans un porte bébé transversal: le baby bag de chez Premaxx.

Pratique quand bébé est tout petit il est  très à son aise dedans. Rouloulou a dormi dedans des heures et des heures. Mais on a très vite abandonné car ce porte bébé  nous faisait mal à l’épaule. Il a donc fallu  trouvé autre chose. On ne voulait pas d’un porte bébé classique, nous avons donc  opté pour l’écharpe de portage.

Il existe une multitude d’écharpes, de tissus, de types de portage, le plus dur est de se décider…Pour choisir son écharpe , il ne faut pas oublier de se mesurer, en effet il existe plusieurs longueurs et si  on prend trop court et bien on ne pourra pas nouer ce serait dommage hein?

Une fois l’écharpe reçue, ‘alors comment ça marche?’ et bien lisons le petit fascicule livré avec…Bon et bien c’est pire qu’un montage de meubles Ikea….Un nœud par ci, un nœud par là , croisé derrière, croisé devant, bébé devant, bébé dans le dos…euhh j’avoue que ce bout de tissu de 4,50 mètres m’a vite gonflé. J’ai galéré au début et il ne faut pas hésiter à s’entrainer des heures encore et encore, parce qu’il y a une multitude de positions pour porter bébé.  Et au final c’est très pratique, bébé est vraiment à son aise, le poids de l’enfant est bien réparti, papa et maman n’ont plus mal au dos. On peut même porter de ‘grands’ bébés (chose impossible avec un porte bébé classique), et cette écharpe ne prend vraiment pas de place une fois pliée.

Vous êtes plutôt écharpe ou autre mode de portage?

Rendez-vous sur Hellocoton !