[Portrait de Maman] Laeticia

Suite des mes ‘Portraits de Maman’, aujourd’hui voici Laeticia, 43 ans, enceinte de son 1er enfant.

Femin’elles: ‘Ce désir d’être maman c’est un souhait depuis longtemps?’

Laeticia: ‘Le désir de maternité est venu assez tard, vers la trentaine. En fait lorsque j’ai rencontré un homme dont je suis tombée folle amoureuse mais finalement il n’était pas le prince charmant attendu….’

Femin’elles: ‘Tu as vécu un vrai parcours du combattant avant de tomber enceinte naturellement peux tu m’expliquer ? ‘

Laeticia: ‘Je ne prends plus de moyen de contraception depuis plus de 15 ans. Je suis tombée enceinte, naturellement, à 34 ans et j’ai fait une première FC à 4 mois. Ensuite j’ai fait deux autres FC dont la dernière en 2006 ( toutes ses grossesses ont eu lieu sous traitement) à 4 mois également. Suite à cette FC mon prince charmant a mis les voiles pour une plus jeune que moi car ‘trop compliqué’ avec moi d’avoir un enfant….Je ne me suis pas avouée vaincue car j’avais vraiment envie d’un enfant donc avec un ami qui en voulait un aussi nous avons décidé de partir à l’étranger pour avoir un traitement FIV. Le résultat a été catastrophique : mes résultats d’AMF étaient limite de zéro, c’est à dire que je n’ovulais plus et l’on m’a également détecté des trompes bouchées….J’étais anéantie d’autant que dans la foulée, je réalise un frottis qui révèle un cancer du col. En fait de FIV, je me suis faite opérée. Suite à cela il a fallu envisager  un don d’ovocytes ou bien le deuil d’un enfant biologique. Je n’étais pas à l’aise avec le don d’ovocytes et je me suis dit que la maternité pouvait revêtir plusieurs formes: J’ai donc engagé un protocole pour adopter un enfant. Treize mois plus tard, on me proposait de devenir la maman d’une petite haïtienne de 3 ans. Quinze jours plus tard je tombais enceinte….Je précise que ma louloute est bloquée à Haïti par la mauvaise volonté des deux gouvernements.’

Femin’elles: ‘Enceinte à 43 ans, je suppose que tu es très suivie par les professionnelles de santé?’

Laeticia: ‘Je suis considérée comme grossesse à risque du fait de mes FC tardives, de mon cancer du col et de mon âge. Donc gynécologue et échographie tous les 15 jours. Je suis également arrêtée depuis 2 mois.’

Femin’elles: ‘T’étais-tu fixée une limite d’âge dans tes essais bébé?’

Laeticia: ‘Je ne m’étais pas fixée de limite puisque l’on m’avait dit que j’étais désormais stérile. La grossesse a été une grosse surprise, même test de grossesse en main je n’y croyais pas. Seule la prise de sang m’a convaincue. Ce qui m’a alertée ce sont les douleurs de seins. Je n’avais quasiment plus de règles voire pas de règles certains mois…

Femin’elles: ‘As- tu des craintes, des appréhensions vis à vis de cette grossesse?’

Laeticia: ‘Je suis très angoissée à l’idée d’une nouvelle FC mais un peu plus sereine depuis que je suis dans mon 4ème mois. J’écoute mon corps et dors beaucoup avec sieste tous les jours. Tant que cet enfant ne sera pas dans mes bras je ne serai pas tranquille. Je suis aussi angoissée à l’idée que l’on me fasse des problèmes pour ma fille adoptive, que le Conseil Général puisse m’empêcher de la faire venir.’

Femin’elles: ‘Le regard des gens, les remarques etc as-tu entendu des choses désobligeantes?’

Laeticia: ‘Les remarques désobligeantes sont venues de certains gynécologues.’

Femin’elles: ‘Quel genre de remarques?’

Laeticia: ‘Alors dans le style ‘pfff, à 40 ans on est plus bonne à rien’, ‘il fallait vous y mettre avant’, ‘ votre cas est désespéré, mis à part l’adoption ou le don d’ovocytes…'( sauf que lorsque l’on est pas préparé à entendre cela c’est un véritable choc), ‘qu’avez vous toutes à vouloir faire des enfants après 40 ans?.’ Je leur répondait qu’il ne connaissait rien de ma vie, point à la ligne. Quand mon avant dernier gynécologue, celui qui m’a classifié stérile, il m’a dit que l’on ne pouvait rien pour moi mise à part le don d’ovocytes à l’étranger. Je lui ai demandé si je serai suivie également en France par lui, il m’a dit que oui mais au final il a refusé de me redonner un RDV. De même à notre dernier RDV il m’a fait un frottis et m’a juste envoyé un mot laconique en me disant que les résultats laissaient apparaître une anomalie et qu’il convenait que je consulte un gynécologue…A 110 euros la consultation je le trouve un peu léger! Voilà, les abrutis sévissent partout.’

Femin’elles: ‘Est ce que ton entourage te soutient ou ne comprends pas ta démarche?’

Laeticia: ‘Mon entourage professionnel et familial est très prévenant. Mon directeur m’a même dit qu’il fallait que je ne pense qu’au bébé et pas au bureau et que je pouvais m’arrêter jusqu’au bout. De toutes les manières, je n’ai pas ma langue dans ma poche.’

Femin’elles: ‘Quand tout va se débloquer , très vite je l’espère, pour ta fille à Haïti, gérer deux enfants d’un coup cela ne t’effraies pas?’

Laeticia: ‘Pour le moment je n’y pense pas, ma philosophie de vie est ‘carpe diem’. Mes 2 projets sont 1/ mener cette grossesse à terme et 2/ voir arriver ma fille en France. L’angoisse et le stress je verrai à cette occasion 😉 pourquoi s’angoisser avant même de savoir comment cela va se passer ?’


Rendez-vous sur Hellocoton !

3 réflexions sur “[Portrait de Maman] Laeticia

  1. Maria dit :

    Quel parcours de vie, je souhaite à Laeticia, que sa grossesse c’est déroule comme il faut , avec un très beau bébé à la clé, elle à déjà assez donné avec ses FC pour que la vie , ne lui offre pas ce qu’elle mérite!
    puis que sa petite rentre chez elle!

  2. MissBrownie dit :

    Merci à Laeticia pour son témoignage très intéressant.
    Quel parcours du combattant!
    J’espère que maintenant tout ira bien pour tes 2 bébés à venir.

  3. SAEM dit :

    bonne chance Laeticia!
    Profite bien de cette grossesse tant attendue. Comme quoi la vie est aussi parfois pleine de bonnes surprises!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe without commenting