La mort subite du nourisson

En tant que parent on a  la hantise de la mort subite du nourrisson (msn). Je me rappelle que pour mes nains j’allais les voir toutes les 5  minutes, et je mettais ma main sur leur ventre pour vérifier leur respiration! Quand ils dormaient plus que d’habitude j’étais morte de trouille…

Hier, un article est sorti, la mort subite du nourrisson serait due à une exagération du nerf vague.

La mort subite du nourrisson, à l’origine de 400 décès par an en France, serait due à l’activité exagérée du nerf vague qui ralentit la fonction cardiaque, selon une étude multidisciplinaire de la Faculté de médecine de l’Université de Strasbourg. “L’originalité et l’intérêt majeur des travaux strasbourgeois résident dans la perspective d’un diagnostic précoce des risques encourus par le nouveau-né, grâce à l’examen d’un simple échantillon sanguin et d’un traitement préventif, puisque les médicaments existent”, a indiqué mercredi à l’AFP le professeur Pascal Bousquet, directeur du laboratoire de neurobiologie et pharmacologie cardiovasculaire.

Depuis une dizaine d’années, une équipe associant pédiatres, pharmacologues et biologistes moléculaires a comparé les cœurs de bébés décédés de mort subite et ceux décédés de mort traumatique, par exemple. L’examen des échantillons a permis de découvrir sur les premiers une augmentation importante des récepteurs spécifiques à l’acétylcholine, la substance produite par le nerf vague qui assure la transmission de l’influx nerveux. Le nerf vague, qui contrôle le fonctionnement du cœur, agit comme un frein cardiaque. S’il fonctionne exagérément, il peut mener à des ralentissements très importants du rythme cardiaque, voire à des arrêts cardiaques, explique le Pr Bousquet.

Troisième cause de mortalité chez les nourrissons

Ces travaux complètent ceux d’autres équipes, notamment américaines, qui ont montré des anomalies d’autres types de récepteurs, notamment dans le cerveau, “mais sans conséquences pratiques pour le diagnostic ou le traitement”, selon le directeur de l’étude. De plus, cette découverte pourra enrichir les recherches sur des affections aussi courantes que les malaises vagaux, que l’on observe en particulier chez les jeunes athlètes, ou les sportifs occasionnels comme Nicolas Sarkozy.

Le syndrome de la mort subite du nourrisson, qui frappe dans la première année de la vie, est la troisième cause de mortalité infantile dans cette tranche d’âge et frappe un bébé sur 2.000 en moyenne en France. Depuis une quinzaine d’années, lorsqu’on a découvert que le risque pouvait être réduit en faisant dormir les bébés sur le dos et non plus sur le ventre, le taux de décès par mort subite a diminué de plus de 50 % mais ce syndrome n’a pas été éliminé.


Source


Rendez-vous sur Hellocoton !

6 réflexions sur “La mort subite du nourisson

  1. Maria dit :

    Sarkozy. il a des malaises vaginaux? ups! pardon! vagaux? 😉
    blague à part! j’ai entendu ça aussi! c’est génial de mettre une cause, à un mystère!
    moi aussi! j’avais l’angoisse surtout pour mon deuxième qui dormait d’un sommeil de pierre!

  2. maman@home dit :

    J’ai vu ça hier oui … pour mon premier je faisais comme toi, j’allais vérifier s’il respirait, même en pleine nuit et pour le second je n’ai pas cette appréhension et c’est tant mieux, car ça me rendait malade cette peur.

  3. stephaline dit :

    Ca fait flipper grave !!!…
    Superpapa et moi même avions pris la décision de faire dormir Charline dans son berceau, au pied de notre lit les 3 premiers mois de sa vie. La petite faisait de super nuit, quant à nous, nous nous alternions toutes les 5 minutes (bvon j’exagère juste un peu la …) pour vérifier sa respiration, la température de la chambre, voir si elle n’avait pas trop chaud, etc etc etc .. de vrais malades !!!

  4. brigitte dit :

    Ma fille aurait dans quelques jours 30ans……….et depuis 30 ans je culpabilise sur sa mort survenu à 3 mois……..(manque de surveillance,pas assez attentive,enfin tout passe dans la tete)et aujourd’hui une possible explication m’apaise dans mes angoisses et surtout me réconforte par rapport aux autres bébés meme si la perte d’un enfant est comme une amputation ,on sent toujours le membre enlevé……la découverte de la cause et plus particulierement un traitement sera un grand soulagement pour toutes les mamans et tous les papas

  5. Caroline dit :

    @Maria , moi c’est le contraire je réalise que c’est pour le 1er que j’ai le plus flippé!

    @maman@home , je ne peux pas dire que je n’ai pas eu cette appréhension pour le 2ème, mais bcp moins c’est vrai.

    @stephaline , on a connu aussi cette période de papa et maman complétement malades!!

    @ brigitte , 🙁 quel drame….je n’ai pas les mots….et comme tu dis la découverte de la cause est un réel soulagement

  6. mpb dit :

    enfin ils ont trouvé !!! quelle bonne nouvelle pour tous les parents et pour tous les frères et soeurs (présents et à venir)de ces bb car c’est toute la famille qui est dans le malheur… Je souhaite que Brigitte se culpabilise moins car ce n’était pas sa faute.
    amitiés à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les liens des commentaires peuvent être libérés des nofollow.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe without commenting