Faire un festival côté bénévole

ArtRock, Astropolis, Pont du Rock, les Vieilles Charrues… sont des festivals que j’ai déjà fait  en tant que festivalière et fin août j’ai eu envie de voir ‘l’envers du décor’ en faisant  mon premier festival en tant que bénévole. J’avais emmené dans l’aventure ma copine Marie et nous avons bossé ensemble le week-end du 28 et 29  août sur le site du Festival du Roi Arthur à Bréal sous Monfort. A l’affiche Cali, Akhenaton, Salut c’est cool, Louis Bertignac, Les Wampas, Tiken Jah Fakoly etc.

Notre poste consistait à  accueillir les bénévoles (environ 500) et leur donner leur badge, t-shirt, bracelet, verre pour la journée. Nos horaires: vendredi de 9H00 à 12H30 puis de 16H00 à 19H30. Le samedi de 12H30 à 16H puis de 19H30-22H30. Vraiment c’était cool comme poste, on était une bonne petite équipe c’était bien chouette. Bon il faut savoir qu’en tant que bénévole même si tu as ton poste attitré tu peux aussi être appelé quand tu es en pause car c’est le rush de l’autre côté, parce qu’il y a du retard, parce des bénévoles se sont barrés.. C’est comme ça qu’on s’est retrouvé un soir à passer une heure à vendre des frites, des sandwichs et des galettes saucisses. La rigolade… moi j’avais jamais fait ça,  et vraiment les festivaliers ont été supers sympas et très compréhensifs vis à vis de notre non expérience dans le domaine.

Juste un point négatif, j’ai été un peu déçue de l’organisation du festival, genre on t’appelle pour aller tout là-bas, mais vite faut que tu te magnes car on a besoin de toi et tu arrives mais y’a personne pour t’accueillir… donc tu repars. Ou bien faut aider ici mais ils n’ont pas le matos , donc tu peux pas aider… Super.

 

unnamed

20150828_105146 Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai testé pour vous: vivre sans voiture, à la campagne, avec 3 nains

9 octobre. Comme je trouvais que dans ma vie il ne se passait pas grand chose, je me suis dit ‘tiens et si je tombais en panne sur la 2 fois 2 voies à 2 bornes de chez moi?’ Il faisait beau ce vendredi je revenais d’une petite balade près de la mer, le ciel était si bleu, c’était si calme ici, l’impression d’être seule au monde…

20151009_134829

Et puis sur la route du retour, c’est le drame. J’ai voulu passé une vitesse, je n’ai pas réussi, je ne pouvais ni accélérer, ni freiner, ni rien, la titine ne répondait plus. Ah tiens le voyant ‘moteur’ qui s’allume, ah tiens il s’éteint. Ah la voiture n’avance plus. Caro mets- toi sur le côté, ils arrivent tous à 110 derrière toi…

Allo la dépanneuse… Hyper sympa la fille de mon assurance, elle a dû me prendre pour une tarée car impossible de me rappeler le nom de mon garage. J’avais le téléphone dans une main et avec l’autre je fouillais dans la boite à gants pour retrouver les papiers des révisions pour retrouver ce pu***n de nom du garage où il fallait m’emmener. Le trou noir… ‘Mais oui vous savez c’est une pub…’ ‘non c’est pas Midas, avant il s’appelait Midas’.Et  il est où ce garage?‘à Langueux près du Mc Do’ (la nana elle est a 600 bornes comme si elle allait me sortir le nom du garage quand je lui précise ça!!’ Comment il s’appelle ce con merde… Le sketch. J’ai enfin trouvé, c’est Point S!

20151009_152153

J’ai déposé ma voiture vers 14H30. Le garagiste m’a dit qu’il n’avait plus de voiture de prêt. J’ai crié/pleuré/fait caca mou/boudé..’ Ah mais non il m’en reste une, elle est cachée là-bas au fond’. (C’te blagueur) Me voilà donc avec une super Twingo avec des autocollants point S partout. Pour la discrétion on repassera…J’ai trois sièges auto à fourrer dedans et évidemment ça ne passe pas, il n’y a que deux places derrière. On est vendredi, je suis sans les enfants cette semaine heureusement je ne les récupère que lundi. J’ai vécu 7 jours avec ce pot à yaourt qui m’a bien dépanné quand même. Les deux plus grands nains avaient trop honte car il y avait trop d’autocollants Point S dessus, ils  baissaient la tête quand ils  voyaient leurs copains devant l’école! Point S n’a pas trouvé la panne et il a fallu l’amener chez le concessionnaire et rendre la Twingo. C’est donc mon assurance qui m’a loué une voiture de location pendant 7 jours.  Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bon et bien, j’ai toujours aussi peur en avion!

Début septembre je suis partie en Corse pendant 9 jours. Départ de Nantes, arrivée à Bastia, 1H40 de vol.  Il faut savoir que depuis quelques années j’ai développé une phobie de l’avion. Je ne sais pas trop d’où ça va d’ailleurs car ça fait une éternité -20 ans- que je ne l’ai pas pris. Des vacances sur l’ile de la Réunion puis en Martinique et depuis plus rien. Prendre l’avion me pétrifie tellement que j’ai même refusé d’aller en Allemagne et à Dubaï alors que j’étais invitée grâce au blog (je sais je suis qu’une tarée).

Pour moi c’est simple, prendre l’avion ça veut dire que je vais mourir c’est clair je ne vois pas d’autre scénario. Alors oui je sais bien les accidents sont rares, c’est le moyen le plus sur de voyager et bla bla bli et blabla bla mais comment un mec peut faire voler un truc si énorme?  Le fait de ne rien maitriser aussi est traumatisant, être complétement à la merci de l’avion et de son pilote c’est très flippant. Quand avec mon amoureux on a décidé d’aller en Corse j’ai regardé tous les sites pour connaitre les trucs et astuces quand on a peur en avion. J’ai fermé mon ordi en me disant que je voulais qu’on m’assomme ou qu’on me drogue. En fait je ne sais pas trop comment je vais réagir une fois à bord… Je vais pleurer? Faire une crise de panique? Je vais me murer dans le silence? Je vais tomber dans les pommes? On verra bien! J’ai même regardé les compagnies qui étaient black listées et je voulais savoir aussi depuis combien de temps il n’y avait pas eu de crash aérien dans le monde.

Et puis j’ai eu une phase -très courte- où j’étais euphorique en me disant que ça va être génial, je vais kiffer l’avion, que je me suis fait une montagne de tout ça et que yoouuuhhooouuu à moi la Russie, la Pologne, le Monténégro… tous ces endroits que je rêve de visiter.

On est arrivés trèèèèès en avance à l’aéroport de Nantes et voir décoller les avions ne m’a pas rassuré  du tout. Mon amoureux à ma droite près du hublot et à ma gauche qui vient s’installer? Ma jumelle de panique. Elle est terrorisée aussi n’a pas pris l’avion depuis 11 ans… On papote, on parle des vacances en Corse, de nos peurs et à la fin on se dira que ça passe vite finalement 1h40…Le moment où j’ai eu le plus peur c’est le décollage, comme une envie d’arracher l’accoudoir, à défaut de la main de mon chéri, mais qu’est c’que je fais là bordel!!??!!  Pendant le vol ce sont les bip, les secousses qui me clouent sur mon siège, j’ai eu quelques petites frayeurs (mais moindre par rapport au vol du retour). Ah oui je vous passe le moment où les hôtesses font la démonstration des consignes de sécurité, je crois que j’ai tourné la tête à un moment car je ne voulais pas m’imaginer devoir me servir de tout ça!  Me dégourdir un peu les jambes pendant le vol? Aller aux toilettes? Jamais j’ai trop peur qu’en me levant l’avion tombe (mon mec me prend pour une chtarbé), heureusement que le vol ne dure pas 8 heures! Avant d’arriver en Corse j’ai bien flippé quand nous étions au dessus de la mer….l’avion se penche et voilà je nous vois direct dans la flotte! Une fois arrivés j’ai envoyé un message à tout le monde: ‘Je suis vivaaaante, je suis vivaaante’

peur en avion Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blog Trip dans le Morbihan avec Sensation Bretagne #3

Lundi matin, il fait toujours gris à Carnac. On quitte l’hôtel La Licorne pour rejoindre Annie à l’Office du Tourisme afin de discuter de notre matinée thalasso et de l’après-midi segway. Pour être honnête quand on a lu, avec Flo, le programme qui nous attendait à la Thalasso & Spa Resort  (1ère thalasso 100% Bio en France) on était un peu déçues de ne pouvoir profiter que de la piscine et du sauna/hammam pendant une heure. Évidemment on était super contentes de profiter de l’établissement mais il manquait ce petit quelque chose, ce petit point ‘chouchoutage’ avec un soin. Alors quand Annie  nous a dit que finalement on aurait un modelage évasion bio (modelage sur toute la face postérieure du corps)  je me suis retenue de crier de bonheur, de faire des hiii hiiiii yoouhhhouu aahhh houuhooouuuu, parce qu’avec Annie on se connait pas beaucoup, mais je peux vous assurer qu’intérieurement j’étais hystérique.

‘On va avoir un soin! On va avoir un soin! On va avoir un soin!’, J’étais trop contente car on ne s’y attendait pas du tout! Depuis que j’ai goûté à la thalasso je suis complétement accro, l’idée de me faire chouchouter me met totalement en joie. J’aime ma vie. 

 20150824_081110

20150824_081400

20150824_081127

Peignoirs, maillots, bonnet de bain, sandales, on est parées pour profiter du spa d’eau de mer. Quelques longueurs dans la piscine, de la détente dans le parcours en intérieur et en extérieur puis nous faisons un peu de hammam avant de profiter de notre soin du corps. Que dire de ce modelage? 25 minutes de bonheur accompagnées d’une musique douce qui est un vrai appel à la détente, c’est fabuleux de se faire chouchouter comme ça, je ressors de la cabine je vole…
Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blog Trip dans le Morbihan avec Sensation Bretagne #2

2ème jour de mon Blog Trip avec Sensation Bretagne et Lady Breizh. Pour lire la première journée à Pénestin, c’est par . Nous sommes donc arrivées un peu plus tôt que prévu à Arzon le samedi soir alors nous en avons profité pour flâner et faire les boutiques à Port Crouesty. Après la récupération des chambres à l’hôtel Le Crouesty (Hiii hiiii une baignoire! Une baignoire! Tellement contente que j’ai pris deux bains ce soir-là) nous rencontrons Aline de l’Office du Tourisme pour parler de notre programme du lendemain, c’est à dire une balade toute la journée en vélo électrique. C’est l’heure de dîner mais on ne sait pas du tout où, en fait si on aimerait une crêperie, on regarde les guides, Aline passe des coups de téléphone mais tout est complet. On dinera finalement au-dessus de la capitainerie du port du Crouesty, dans un bar-restaurant: Le Cargo

20150823_131732

20150823_085356

20150823_085131 Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Blog Trip dans le Morbihan avec Sensation Bretagne #1

Fin août j’ai été invitée par Sensation Bretagne à découvrir trois stations balnéaires du Morbihan. Un blog trip de 3 jours que j’ai fait avec Lady Breizh, ma copine Breizhblogueuses. Au programme, la découverte de Pénestin, Arzon et Carnac.
Sensation Bretagne c’est  21 destinations hors des sentiers battus. Créé en 1992, l’association des Stations Littorales touristiques de Bretagne s’est d’abord appelée Stations Nouvelle Vague de Bretagne. Devenu Sensation Bretagne, le réseau, unique en France, est né de la volonté de communes littorales bretonnes et de leurs offices de tourisme de se regrouper autour d’une charte de qualité commune, afin de mutualiser les moyens en matière de promotion et de communication. En 20 ans, le réseau s’est largement développé pour être représentatif du littoral breton, a multiplié les missions afin de proposer un accueil qualitatif, des activités originales, des découvertes riches en sensations, comme par exemple Place Aux Mômes, un festival d’été dédié aux enfants.
 

Samedi matin nous avions rendez-vous à l’office du tourisme de Pénestin pour parler du programme de la journée avec Delphine. Promenade sur le sentier côtier, découverte de la mytiliculture, un déjeuner ‘libre’ et puis une activité nautique de deux heures, nous avions choisi le kayak. Je connaissais déjà Pénestin pour y être allée en vacances il y a 3 ans et j’avais beaucoup aimé cette petite station balnéaire et sa célèbre plage de la Mine d’Or, qui tire son nom des sables de la falaise qui étaient exploités au 19è siècle afin d’y récolter des paillettes d’or.

Munies d’une carte (indispensable sinon moi je suis capable de vous emmener à l’opposé du point de rendez-vous), on s’est baladé une bonne heure sur le sentier côtier et entre deux papotages on a mitraillé tout ce qui nous entourait, même si c’était couvert, c’était très joli.

0

20150822_103138

20150822_103709

1

2

3

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Parce qu’il a bien fallu occuper ces deux dernières semaines sans eux…

L’été c’est 15 jours avec Maman, 15 jours avec Papa. Je me suis bien occupée quand je ne les ai pas eu les deux semaines de juillet mais en août j’avais un programme un peu plus chargé! Là ils sont partis depuis le 17 août et j’avais une to do list longue comme le bras . Souvent quand ils ne sont pas là je range  un peu leur chambre et je nettoie à fond, mais là c’est différent j’ai entrepris de jeter/trier/ranger tout l’étage de la maison . Je profite de ne pas les avoir dans les pattes pour faire un grand rangement et y voir un peu plus clair. J’ai mis deux sacs de fringues trop petits dans les bennes à vêtements, j’ai jeté deux sacs de 100 litres avec à l’intérieur les voitures sans roues, les poupées sans bras, les livres déchirés et ceux qui n’ont plus que la couverture, les kilos de feuilles avec un caca de mouche juste au milieu et les jouets Kinder unijambistes. J’ai fait 2 petits tours à la déchetterie et j’ai l’impression que je n’ai rien fait du tout, il y en a toujours autant.

[Appel à la famille] Je ne veux ni jouets, ni livres, ni fringues pour les prochains Noëls et anniversaires des nains. ‘Ah mais oui, mais on va leur prendre quoi alors?’ ‘Je m’en cogne, vous vous démerdez!’

 

rangement

Je n’ai pas fait que du ménage  durant ces deux semaines, je suis partie 3 jours en blogtrip avec Lady Breizh dans le Morbihan pour découvrir Pénestin, Arzon et Carnac (je vous en reparle très bientôt). Et puis le week-end dernier j’étais bénévole avec  ma copine Marie pour le festival du Roi Arthur pendant deux jours. On était à l’accueil des bénévoles (650 cette année) c’est nous qui donnions les bracelets, badges, t-shirt et gobelets, 3 heures deux fois par jour.  Plutôt tranquille et sympa comme poste et ça passe très vite car on voit plein de monde.  Par contre on a fait une heure de restauration aussi le samedi soir, bien plus speed comme poste mais sympa car les festivaliers étaient bien cools! Un wk mémorable, des souvenirs plein la tête, des barres de rire, des nuits trop courtes, des heures passées à l’espace V.I.P, des gens géniaux, de bons concerts, je suis revenue un peu à l’envers mais c’est génial de faire un festival côté ‘coulisse’.

Entre le rangement et le festival j’ai regardé des films, des séries, j’ai fait du jardinage, j’ai écouté MA musique, je me suis bougée un peu le boule je suis allée courir -bon ok j’ai fait ça une fois en 15 jours^^-, j’ai fait la fête, j’ai dormi, j’ai profité du calme de la maison également et souvent j’ai eu envie d’avancer le temps pour les regarder, les écouter, les sentir, les embrasser et les serrer fort dans mes bras. Mais comme ce n’était pas possible  j’ai profité de cette petite parenthèse pour penser à moi et rien qu’à moi.

Lundi 31 aout, c’est aujourd’hui, je les récupère ce matin j’ai hâte. Une journée de retrouvailles rien que nous 4 et puis il faudra déjà enchainer pour une nouvelle année scolaire et reprendre le rythme de la  garde alternée.

Rendez-vous sur Hellocoton !

En mode vacances…

Les nains sont à la maison pour deux semaines (Pendant les deux mois d’été nous faisons la garde alternée 15j/15J) (mon dieu comme le temps va me sembler long…) (non c’est faux je vais avoir un programme Maman solo hyper chargé! Coucou Marie)  et comme nous n’avons pas la chance de partir en vacances (à moins qu’on m’invite quelque part?!!??…Bah quoi??!!??) ces 15 jours vont se passer à la cool mais vraiment  à la cool… Je ne suis pas de celles qui programment les vacances: lundi piscine, mardi goûter chez tata Yvette, mercredi donner à manger au cheval, c’est plutôt free style ici….Je sais qu’entre deux ‘Maman je m’ennuie’ ‘Maman tu viens jouer au foot?’ ‘Maman on va au tennis?’Mamaaaan il m’a craché dessus‘ ‘Maman il m’a dit que j’étais débile‘ ‘Mamaaaaan elle m’embête‘ ‘Maman pourquoi je suis pas fils unique?‘ ‘Maman je sais pas quoi faire‘ ‘Mamaaaaan je peux regarder la télé?‘ ‘Maman je peux faire de la tablette s’il te plait?‘ ‘Maman il a dit que j’étais moche‘ ‘Mamannn -ouiinnn- hein- ouiiiinnnnn- hein je suis pas petit??‘ on va aller à la plage, à la piscine, faire des pic-nic, jouer dans le jardin, faire des balades, aller au ciné -ce sera la première fois pour Boubou- voir les copines avec leurs nains, aller à la ferme, au parc de jeux. Mais aussi ne rien faire, profiter, et faire la paillasse à la maison. (Et puis au milieu de tout ça je vais m’éclipser au festival des Vieilles Charrues! Hiiii houuu youhouuuu hiii hiii). Et peut-être même que quand je donnerais les nains à leur papa on n’aura pas fait le quart de ce que je pensais faire ces jours-ci! Mais on s’en fout!! A la cool on  a dit… Et puis il restera les 15 premiers jours d’août!

 

vacances

Nous avons la chance d’être à 5 minutes de la mer, alors ce sera sans doute notre activité principale durant ces 15 jours. lancé de sable dans les yeux Châteaux de sable, baignade et bronzette étendue sur ma serviette. Nan je déconne, faire bronzette tranquillou à mater la plage quand tu es seule avec 3 nains ça n’arrive jamais!!

blyK_0dhZFYn-jNlQspjb5MTtmEmGqzaKuvtUGRPBxDV=w442-h785-no

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai testé la sortie scolaire sous la pluie

Lundi j’ai accompagné la classe de Chouchoune pour une randonnée de 8 kilomètres (oui oui 8kms… quand j’ai lu ça sur son cahier de liaison je me suis dis que ça faisait beaucoup dis-donc pour des enfants de 7/9 ans!). C’était une sortie scolaire proposée par l’Usep et il y avait la classe de Roloulou également, ça m’a fait plaisir de pouvoir les accompagner tous les 2…

Avant de monter dans le car, avec les autres parents, on a  scruté le ciel en espérant que cela se maintienne comme ça, c’est à dire tout gris mais sans pluie…Répartition des groupes, j’avais 3 enfants avec moi, dont Chouchoune, et c’est parti pour le départ de la randonnée qui s’est fait à Etables sur mer. La plupart du temps on a marché dans la forêt avec quelques passages dans la boue, pas d’enfant qui se vautre dedans à déplorer même si avec un ou deux j’ai eu peur vu comme ils étaient remplis de conneries tout le long de la rando! Nous avons fait une petite pause pour goûter et boire puis nous sommes arrivés à la plage du moulin pour pique niquer sur le sable. Les enfants ont été supers sympas, pas de plaintes, pas de bobos ni chamailleries, vraiment ces 4 kilomètres on les a faits sans problème c’était agréable.

 

Sortie scolaire

Et puis après avoir avalé le pique-nique, c’est le drame… Il pleut et pas qu’un peu, on se réfugie sous les cabanes de plage et on attend que ça passe… Je me vois pas du tout repartir sous la flotte et j’espère bien que le chauffeur du car va venir nous chercher pour qu’on rentre. ‘Ah non, on continue , on n’est pas en sucre’ nous dit la maitresse (Oh mais noooon tu déconnes là, tu vas appeler le chauffeur il va nous ramener illico hein dis tu vas faire ça??? ). Bah non et nous voilà vraiment repartis pour les 4 derniers kilomètres. ‘J’ai froid’, ‘Je suis tout mouillé’, ‘On arrive quand?’, ‘J’ai la pluie dans mes yeux’, ‘Mets ta capuche’, J’ai mal aux jambes’ Pourquoi il pleut?’, ‘Pourquoi le car il vient pas nous chercher?’, ‘Mes chaussettes elles sont mouillées’, ‘J’ai les mains gelées’, ‘C’est encore loin’, ‘Allleeeezzz on avance les enfants’, ‘Tu peux me porter?’, ‘Je suis trempée’, ‘Je me sens pas bien’.

On fait tous des têtes de 3 mètres de long et personne n’apprécie vraiment la balade. Je me maudis d’avoir accepter de les accompagner, j’ai juste envie de pleurer avec ces conneries. On est tous gelés on ne voit pas le bout de cette randonnée. C’est vraiment dommage car on passe par des paysages magnifiques et avec le soleil cela aurait été tellement plus agréable… 

 

 

sortie sous la pluie

 

randonnée

 Je veille sur mes 3 petits protégés, remarquez avec les deux gonzesses je ne risque pas de les perdre, elles sont greffées à moi à vouloir me donner la main et me faire des câlins. J’adore c’est trop mignon. Le p’ti’ mec lui est avec ses potes pas loin de moi, j’ai toujours un œil sur lui, il est cool, j’ai pas récupéré le plus turbulent de la classe c’est déjà ça. Une fois arrivés sur la plage du casino de St Quay Portrieux les enfants peuvent jouer sur la plage en attendant le car. Tiens justement il arrive quand lui? A 15h30. Je regarde mon téléphone il est 14h40. Mon dieu.

Bon il ne pleut plus mais on est tous trempés et on a qu’une hâte c’est de rentrer. La copine de Chouchoune rêve de se mettre en pyjama, de boire un chocolat chaud et de s’installer près du poêle. La même. La maitresse dit aux enfants de courir sur la plage pour se réchauffer, j’observe les parents qui sautillent sur place, moi j’en ai juste ras le bol, c’est interminable. Par contre certains enfants sont bien eux, ils s’éclatent à jouer sur la plage, et vas- que je me roule dans le sable… Demain ils vont tous être malades ces gosses!

Le car est enfin arrivé et c’est avec hâte que nous avons rejoint l’école. Un bisou à Chouchou et Roloulou pour leur souhaiter une bonne semaine et moi je suis rentrée me coucher direct tellement j’avais mal au crâne! Chouchoune était ravie que je l’accompagne car la dernière fois la randonnée avait été annulée à cause de la pluie (ahahhaha) et elle avait été déçue que je ne puisse pas venir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’autre jour au parc de jeux …

J’ai assisté à une scène qui m’a laissée un peu sans voix. Je vous plante le décor: avec les nains on était à l’aire de jeux accolée à Décathlon, il y avait environ 5 enfants plus les 3 miens, des parents aussi et au fond un terrain de basket avec des ados. J’étais assise sur un banc avec Roloulou pendant que le Boubou jouait avec sa sœur et devant nous, à 2 mètres environ, se trouvaient 3 enfants d’une même fratrie sans doute. Deux garçons (environ 5 et 9 ans) jouaient au foot pendant que leur petite sœur faisait des va et vient dans l’aire de jeux, courait, sautait près d’eux etc. Je me suis demandée où étaient leurs parents et en regardant autour de moi je me suis dit qu’ils ne devaient pas être là. Bizarre.

Et puis au loin sur le parking d’en face, situé à environ 50 mètres de là à peu près, il y avait une voiture avec une femme au volant qui se garait, se re re garait, reculait, faisait des manœuvres, ce qui avait l’air de signifier ‘je vais passer mon permis bientôt!!’

Je regarde mes enfants, ils jouent, ils m’interpellent, ils sont complices, ils s’amusent. Je suis dans mes pensées quand j’entends ‘Mais elle est où? Hein? Elle est où? Elle est partie? Elle est où?’. C’est le grand garçon qui parle au petit et qui commence à paniquer. La petite soeur (genre 2 ans) n’est plus avec eux… Alors moi dans ces moments là je suis Spielberg, je me fais tous les scénarios possibles: elle a été kidnapée, elle s’est étouffée avec ses lacets dans le toboggan, elle a fait un malaise et agonise dans un coin, bref je tourne la tête dans tous les sens quand je vois au loin la petite qui se dirige d’un pas sûr vers la voiture qui faisait des manœuvres sur le parking. J’ai envie de crier! J’ai peur pour elle, j’ai peur qu’elle se fasse renverser! Une petite de deux ans seule sur un parking!! Y’a que moi que ça interpelle??!!?? Un homme sort de la voiture et prend la petite dans ses bras, il lui parle puis vient aussitôt la ramener vers les deux grands qui sont restés dans l’aire de jeux. Il lui dit qu’ils doivent la surveiller et lui se casse continuer ses leçons de conduite et encourager sa femme! A ce moment là je suis un peu consternée. C’était pas possible de garder la petite et la mettre derrière dans le siège-auto? Ce n’était pas possible non plus de faire une pause dans leur programme de conduite pour surveiller ses mômes? Je ne comprends pas.

 

Mais que font les parents

Il n’a pas fallu longtemps avant que la petite ne sorte une nouvelle fois de l’aire de jeux. Cette fois elle n’a pas rejoint ses parents vers le parking en face non, elle s’est aventurée vers le parking où il y a beaucoup plus de passage, normal c’est celui en face de l’entrée de Décath’! Et là de battre mon cœur s’est arrêté quand je l’ai vue en train de traverser et que j’ai aussi vu arriver une voiture à sa gauche. Un homme lui a tiré le bras et l’a retenue vers lui, je ne sais pas ce qu’il se serait passé si il n’avait pas été là… Le père est arrivé, il a disputé la petite et lui a mis une fessée. Et là tu as juste envie de dire mais putain ta fille tu pourrais la surveiller, tu délegues pas à tes gamins! Et puis tu peux choisir un autre moment pour conduire, il peut arriver 1000 choses! Nan mé oh les gens vous allez bien!!??!!  On est vite partis parce que j’avais vraiment pas envie d’assister une seconde de plus à ce spectacle assez désolant.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !