Un printemps qui se fait attendre…

Sur le papier c’est le printemps, mais dans la pratique c’est encore  un peu l’hiver ici. Il fait tout gris, les températures sont un peu trop fraiches et on ne voit pas beaucoup le soleil. Qui dit printemps dit rangement de la maison -comme chaque année- avec un bon tri, un grand ménage et des sacs poubelle de 100 litres de jouets cassés, et de feuilles remplies de gribouillis à jeter. Pour l’intérieur je suis motivée car j’adore faire du vide, j’étouffe quand il y a trop de choses autour de moi. Par contre pour l’extérieur si il n’y a pas de soleil je ne suis pas du tout motivée pour m’occuper du jardin, du jardinet et de la terrasse .  J’ai acheté des gants exprès pour le jardinage, c’est  un bon début déjà, mais quand je pense qu’il faut que je désherbe, que j’enlève le lierre et que je taille un petit arbuste, je n’ai pas envie, mais alors pas du tout envie si il n’y  pas un brin de soleil pour me motiver!! La tonte de la pelouse a été faite la semaine dernière, et il faut également que je nettoie et que je range la terrasse parce que là j’ai limite un camp de roms derrière la maison et j’ai un peu honte. Le salon de jardin a passé l’hiver dehors, j’ai entassé un beau bazar à emmener à la déchetterie alors si je veux un petit bout de terrasse tout propre et rangé pour installer le hamac, il faut que je me bouge et que le soleil fasse son apparition.  J’aimerais aussi replanter des tomates cerise et des fraises comme l’année dernière, et pour ça je rêvé d’un joli carré potager surélevé, je trouve ça vraiment très beau esthétiquement parlant. Chaque année je reporte parce que je n’arrive pas à trouver exactement ce que je veux, et en regardant sur le net je suis tombée sur Lionshome qui propose un large choix de carré potager mais j’hésite finalement entre le surélevé et celui qui ne l’est pas!

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Être parent une semaine sur deux

La garde alternée a doublé en dix ans. Récemment j’ai lu un article dans le Ouest-France sur le sujet dans lequel je me suis complétement retrouvée. Ici la garde alternée a été mise en place environ 1 an et demi après la séparation, au début nos fonctionnions en garde classique. Ça fait donc un peu plus de deux ans que les semaines paires j’ai les enfants du lundi après l’école jusqu’au lundi matin et tous les 15 jours durant les vacances d’été.

*Qu’est-ce que ça change d’être parent ‘par séquence’?

Même si l’on vit avec son enfant par intermittence, on reste bien le parent tout le temps. Le lien à l’enfant ne se construit pas différemment. Mais certains aménagements sont nécessaires: chaque parent apprend à cesser de croire qu’il est le seul à savoir et à faire ce qui est bien pour son enfant. Même si les parents sont séparés, ils devront d’entendre pour garder quelques repères communs car s’adapter continuellement à 2 modes de vie différents c’est trop demander à l’enfant.

*Est-ce que l’alternance fait grandir le parent?

Oui car elle le pousse s ‘interroger. Il est par exemple normal que l’enfant manque à un parent quand il est chez l’autre. Mais s’il ressent un réel vide il peut se questionner: pourquoi ai-je tant besoin de mon enfant pour me sentir vivant? C’est le cas des femmes qui ont construit leur identité sur la maternité et qui sont complétement désemparées quand l’enfant est absent. C’est le moment pour le parent de se construire sur sa vie, ses propres choix, ses activités et son épanouissement personnel.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

La reprise du sport… c’est tellement dur de rester assidue!

En septembre dernier, je me suis inscrite dans une salle de sport… un peu sur un coup de tête je dois dire, mais remplie de motivation (hum), avec un objectif: muscler tout mon gras pour être bien dans mon corps et donc bien dans ma tête. J’étais assidue au début, en y allant trois fois par semaine, (les semaines où je n’avais pas les nains parce que quand ils sont avec moi c’est compliqué ). Donc au début, bien motivée la Caro, et puis fin septembre je suis  partie 10 jours en Bulgarie, donc le sport niet. Octobre/novembre ça va, dans mes souvenirs j’y suis allée régulièrement et puis après c’était n’importe nawak. En décembre un séjour à Lisbonne et puis un autre à Saint-Pétersbourg. En janvier rebelotte, je pars 5 jours à porto et depuis j’ai beaucoup de mal à m’y remettre. Je n’ai pas envie, ça me gonfle, je ne suis pas d’humeur, je suis fatiguée, je n’ai pas envie de ressortir si le temps est pourrave, ou s’il fait trop nuit, j’ai souvent une bonne excuse pour faire autre chose et zapper le sport!  Et puis des fois quand je n’ai pas les enfants mais que je termine à 17H45 je n’ai pas envie tout simplement, je suis fatiguée et je me dis tiens j’irai jeudi. Et puis jeudi c’est  apéro, alors vous pensez bien que le sport passe après! Je pourrais y aller le week-end car la salle est ouverte tous les jours de 6h à 23h, mais  le wk je sors et donc je un peu trop en vrac pour aller me défouler sur les machines. Quand je suis motivée mais que je ne ressors pas satisfaite de ma séance (il n’ y avait pas de machines de dispo, trop de monde, papoté avec personne)  et bien j’ai encore moins la motivation pour y retourner les jours suivants! Je n’ai personne à la maison pour me pousser à y aller, ce qui fait que je baisse vite les bras aussi! Envolé l’objectif du début, rien n’a changé, zéro résultat, je suis toujours aussi molle, grosse et moche avec mon gras. Je suis la fille qui va chialer quand va falloir enfiler son maillot de bain cet été, et c’est entièrement de ma faute.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

La fille qui n’a toujours pas acheté de cadeaux de Noël…

Il paraitrait que Noël soit dans 10 jours et j’ai comme l’impression que je suis un peu à la bourre parce que je n’ai encore aucun cadeau à offrir. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai cette impression qu’il me reste encore 1 mois devant moi.  Ça va pas du tout Caro il va falloir se bouger les fesses mais vraiment cette année je ne suis pas du tout dedans. Je n’ai pas les enfants à Noël, je ne les aurais qu’à partir du 27 décembre, j’ai l’impression que c’est loin…. et puis j’ai encore l’esprit à Lisbonne et un peu beaucoup en Russie également car je pars dans une semaine! Je n’ai pas la tête aux cadeaux, je sais exactement ce qu’ils veulent mais je prie secrètement quand même pour qu’il n’y ait pas de rupture de stock  car je  n’ai pas de plan B. Je serais vraiment une mère en mousse, si par ma faute ils n’avaient pas ce qu’ils désiraient. Je pensais tout faire cet après-midi comme je ne bossais pas initialement et j’ai appris hier à 15h qu’en fait si, je bosse…Bravo le veau!   Un vrai suspens cette course aux cadeaux.

Ça ne m’empêche pas de dormir non plus, je suis large, j’ai encore lundi et mardi pour tout boucler. J’ai acheté le papier cadeau quand même! Parce que je me connais, je suis du genre à  me rendre compte la veille que je n’ai rien pour les emballer! Bon ok, pour être tout à fait honnête quand je dis que je n’ai aucun cadeau c’est un peu faux, j’ai trouvé mon cadeau que je vais me faire! J’avais craqué sur une joie lampe Matriochka dans une boutique sur le net,  mais comme je pars à Saint-Pétersbourg (Hiiiiii Hiiii)  je me dis que j’en trouverais peut-être une là bas.

lampe-poupee-russe

Alors je me suis commandée un parfum La petite robe noire de Guerlain chez Parfumdo, et un coffret Roger & Gallet aussi car j’adore leurs produits et surtout leur gamme gingembre elle sent divinement bon.

la-petite-robe-noire-guerlain Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comme une envie de consommer autrement

Tout du moins essayer… En ce moment je suis en pleine réflexion sur le sujet et je m’interroge sur la manière de consommer autrement. Ce que j’aimerais améliorer c’est l’alimentation et mon objectif à long terme (ça va prendre du temps je le sais!) c’est d’arrêter de fréquenter les supermarchés, ces temples de la consommation, de la sur-consommation même. Mon souci c’est que je dépense une fortune quand je fais mes courses car je suis tentée par les nouveautés, les promotions et les aliments qui me font envie parce que je suis faible. J’essaye de m’en tenir qu’à ma petite liste mais je ressors quand même avec 120 balles sur mon ticket de caisse!! Mon idéal serait de faire le marchés, d’aller en magasins bio pour le vrac et de cuisiner un max. Alors cuisiner euuuuuh…. pour moi c’est une corvée déjà, je ne cuisine pas beaucoup (pas de plats tout faits ou surgelés non plus mais plutôt de l’assemblage) ( et quand je suis seule je ne vous raconte pas comme mes repas c’est n’imp’) parce que je n’aime pas ça cuisiner. J’ai essayé de  faire  les goûters maison des enfants pendant une semaine, et bah j’ai tenu une semaine… Pas le temps, pas l’envie et c’est tellement plus facile d’acheter des pitch (sur-emballés!!!) (bourrés de sucre et de saloperies!!!) au supermarché. J’ai envie de m’y remettre, reste à savoir si je vais tenir plus d’une semaine! Et si je n’y arrive pas, je mettrai les enfants au pain/beurre/barre de chocolat parce qu’ici il n’y a pas une seule sorte de petit-déjeuner ou de goûter mais il y en a plein (barres de céréales, cracotte, balisto, madeleines, gavottes, pitch etc… je mets tout sur la table et ils prennent ce qu’ils ont envie), et j’aimerais changer ça aussi. Ça c’est de ma faute, parce que j’achète de trop déjà et puis dès tout-petits c’est moi qui leur mettait 4 ou 5 goûters différents devant leurs yeux. Je déteste la monotonie, manger toujours la même chose c’est chiant donc mes enfants ont été habitués comme ça et maintenant j’ai envie de revenir à des petits déj/goûters plus sains pour eux.

Et puis j’aimerais un peu repartir de zéro dans mes placards et mon congélateur (ce sera l’occasion pour le dégivrer). Tout sortir, essayer de cuisiner avec tout ça, et arrêter de faire des stocks, c’est pas la guerre. Parce que les 4 boites de haricots, les 6 paquets de pâtes, 8 de  petits-pois carottes je n’ai pas besoin de tout ça, merci les ‘promotions’ du supermarché! Et puis j’ai cette fâcheuse habitude de ne pas regarder ce que j’ai dans les placards avant d’aller faire les courses alors évidemment ça s’entasse parce que je rachète ce que j’ai déjà « Oh tiens 2 achetés/1 gratuit« , trop bien je prends! Beaucoup trop de tentation dans les supermarchés!  C’est vrai qu’on aime avoir des placards pleins parce que ça nous rassure mais moi je n’en vois plus l’intérêt, surtout si c’est pour retrouver des trucs périmés entassés au fond!

Une fois que mes petits placards seront à  jour il faudra que j’instaure les menus de la semaine. Alors ça aussi j’ai essayé mais je n’ai pas continué car j’ai trouvé ça très chiant. Mais je crois que finalement c’est la meilleures solution pour gérer son budget car on achète juste ce dont on a besoin. Sans être trop figée non plus c’est bien l’improvisation, mais je suis sûre que je ferai des économies en fonctionnant comme cela. Manger plus sain et avoir moins de tentation devant les yeux, c’est à ce mode de vie que j’aimerais arriver.

courses

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Et puis j’ai franchi la porte d’une salle de sport…

Avant d’avoir des enfants j’étais inscrite dans une salle de sport. Stepper, vélo, rameur, un peu de cours d’abdos-fessiers j’y allais plusieurs fois par semaine et j’ai tout arrêté quand je suis tombée enceinte de Roloulou. Ça fait donc 11 ans une éternité que j’ai banni le mot sport de mon vocabulaire, et même si j’ai fait des petites tentatives de reprise depuis (bon ok j’ai dû enfiler mes baskets 4 fois pour aller courir) je n’étais jamais été assidue et j’ai vite abandonné. J’ai quand même acheté un mini stepper, j’ai eu un vélo d’appartement aussi et j’ai même acheté un élastique de gymnastique… que je n’ai jamais déballé. Je suis super motivée au début et après ça me gonfle!

Trois nains plus tard (et les kilos qui vont) j’ai pensé plusieurs fois à m’y remettre vraiment car quand tu ne te supportes plus dans la glace et que tu n’es pas bien dans ton corps et dans ta tête, il faut faire quelque chose.  Il me manquait le déclic, et la motivation qui l’accompagne. Aujourd’hui j’ai les deux. Je me suis inscrite depuis une semaine dans une salle de sport et j’ai bien l’intention d’y aller 3 à 4 fois par semaine en alternant le cardio (vélo, stepper, tapis, rameur…) et le renforcement musculaire sur les machines (abdos et fessiers).

 

salle-de-sport Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Familles mono-parentales: éclairages sur une communauté silencieuse

Trois ans que je suis Maman solo avec une garde classique après la séparation, et en garde alternée maintenant, depuis janvier 2015.  La semaine dernière j’ai reçu dans ma boite aux lettres les résultats d’une enquête menée à l’initiative de l’association Uniparent sur les familles mono-parentales. Une enquête effectuée en ligne sur un échantillon de 905 mono-parents. Voilà ce qu’il en résulte:

* Il y a une forte progression du nombre des familles mono-parentales (1.8 million en 1999 à 2.6 millions en 2012).

* 20% des enfants vivent dans une famille mono-parentale.

* 54% des familles mono-parentales ont un seul enfant et 12% comportent 3 enfants ou plus.

* 37% des familles mono-parentales vivent dans des logements HLM ce qui est généralement  interprété comme un indice supplémentaire de la situation défavorise des familles mono-parentales. Pour  certains cas, cela peut-être apprécié au contraire comme l’effet d’une politique d’attribution favorable aux familles mono-parentales.

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Balthazar Hôtel & Spa à Rennes

Mi mars mon homme m’a fait une belle surprise en m’emmenant dans cet hôtel 5 étoiles en plein centre de Rennes.  Le Balthazar Hôtel & Spa est tout récent, il a à peine deux ans et dès la porte franchie on sent tout de suite bien. L’ambiance est moderne, cosy et chaleureuse, c’est beau dedans… C’est magnifique même.

34249822@crédit photo http://www.hotel-balthazar.com/fr/

20160315_144659

20160315_144712

La chambre était spacieuse, nous avions une vue sur le patio ce qui était très agréable, surtout le soir avec les jolies suspensions allumées. J’accorde beaucoup d’importance à la décoration des chambres d’hôtel et je dois dire qu’ils ont mis le paquet dans la notre car le mariage de ces différentes couleurs (noir, prune, taupe, gris) rend très bien.

Hôtel Balthazar

20160315_142814

20160315_181154

J’ai adoré la porte verrière qui donnait accès à une belle salle de bains avec des produits Nuxe et une douche à l’italienne.

20160315_181245

20160315_142801

20160315_142924

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Changement de rythme les enfants, Maman reprend le travail

Je n’avais pas trop prévu de reprendre le boulot maintenant, je pensais plutôt le faire en septembre mais j’ai eu l’opportunité de commencer avant alors je me suis dit pourquoi pas. Je ne suis donc plus une Maman au foyer à la recherche d’un emploi, je bosse depuis vendredi dernier à temps partiel . Un cdi à temps partiel- 20 heures par semaine- je ne souhaitais pas plus afin de pouvoir être quand même présente pour les nains. Déjà que je ne les vois qu’une semaine sur deux alors si c’est pour être avec eux seulement 3 heures par jour pendant ma semaine ce n’est pas la peine.

Vacances de printemps oblige, ils sont toute la journée au centre de loisirs, une première pour le Boubou qui n’a pas trop bien vécu son 1er jour dixit sa sœur car il a pas mal pleuré… Et elle, elle a dû aller à la sieste avec lui (8 ans la Chouchoune!!!) afin de le rassurer car il n’était pas trop bien!! Toute la semaine je l’ai laissé en larmes là-bas… et quand je vais lui dire que dorénavant pendant la semaine avec Maman ce sera cantine tous les jours, il va bien chialer je le sens… 1 semaine que je bosse et j’ai déjà le mode ‘culpabilité’ d’enclenché…

Côté organisation je me suis mise au drive et je pense que je vais me mettre au menu de la semaine aussi, histoire que côté courses et repas ça roule et que je gagne un peu de temps! Le quotidien est donc un peu chamboulé, c’est un peu plus speed que d’habitude, il faut juste se faire à ce nouveau rythme…c’est l’histoire de quelques semaines.

reprise du travail

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

La reprise du travail qui se transforme finalement en pointage chez Pôle Emploi…

‘Alors Caro, c’est bientôt que tu reprends, ça te fait quoi?’ ‘Tu as eu tes horaires? Comment tu vas faire avec les enfants?’. Des semaines que je parle de ma reprise de boulot qui devait avoir lieu demain. Des semaines que je me dis que j’étais bien en congé parental finalement, mais quand même, reprendre une activité professionnelle c’est chouette aussi. Fini la Maman en congé parental, bonjour la working Maman qui va essayer de concilier sa vie de Maman solo en garde alternée et son taf. J’avais pris les dossiers pour le centre de loisirs afin d’inscrire les nains pendant la première semaine des vacances scolaires, j’avais ressorti ma carte pour pointer au boulot, et j’avais même relu quelques courriers d’information reçus par mon employeur pendant mon congé parental de 3 ans.

Lundi j’avais rendez-vous avec ma responsable pour parler de ma reprise et pour être honnête, reprendre mon poste d’avant ne me faisait pas sauter de joie. Mais bon j’ai la chance d’avoir un CDI, je ne vais pas cracher dessus et je sais que j’aurais tiré du positif dans tout ça, surtout si je pouvais adapter mes horaires avec les petits. Et puis au fil de l’entretien j’ai senti que ça ne se passerait pas du tout comme je l’avais imaginé. Elle a commencé à me parler de la baisse de l’activité depuis une bonne année et que c’était pas la fête dans l’asso. Je lui ai dit qu’il me fallait une centaine d’heures minium de boulot pour vivre, elle m’a dit qu’elle ne pouvait m’en garantir qu’une vingtaine pour l’instant. Ah. Et là dans ma tête ça fait ‘démission’ ‘rupture conventionnelle’ ‘licenciement’ . Après avoir pas mal discuté, on a fini par signer une rupture conventionnelle de cdi.

rupture conventionnelle

De statut de Maman en congé parental je vais passer au statut de Maman chômeuse. Les boules. Alors bien sûr c’est une situation temporaire je le sais, c’est peut-être l’occasion de me reconvertir, de faire une VAE, oui bien une formation avec l’aide de Pôle Emploi (Ah, ah , ah, pardon je me marre). On verra, en attendant je digère la nouvelle et je savoure le fait que je vais pouvoir continuer pour l’instant à être Maman accompagnatrice en sortie scolaire, et profiter de mes enfants sans avoir à jongler avec l’école et le travail. Pôle Emploi, le 24 avril, me voilà!

Rendez-vous sur Hellocoton !